AMANDINE, VOTRE SPECIALISTE VIETNAM

Qui suis-je ?

Amandine, votre spécialiste Vietnam

De mes parents passionnés de haute-montagne, j’ai hérité le goût de l’aventure. Comme de nombreux adolescents, je me passionne pour les Etats-Unis, ses grands espaces, sa littérature, son cinéma. Etudiante en anthropologie, l’Afrique prend le dessus mais ce sera finalement l’Asie qui répondra à mes envies d’ailleurs. Un billet d’avion, un sac à dos et quelques adresses en poche, je m’installe au Vietnam, à Hanoi. Je travaille dans une galerie d’art, rencontre les artistes, la jeunesse vietnamienne. Je collabore ponctuellement avec la radio en langue française VOV5, je prête parfois ma voix au président vietnamien ! Je voyage au Cambodge, en Thaïlande, en Malaisie, à Bali. Les paysages, les gens, le climat, la nourriture, tout m’intrigue, me fascine. Une opportunité se présente en Chine, je boucle ma valise, savoure un dernier phở et me voilà à Shanghai. C’est grand, c’est beau, une nouvelle vie commence plus urbaine, plus moderne. Je continue à voyager. La Chine bien sur, immense et multiculturelle, le Sri Lanka, les Philippines. Le temps passe si vite, les montagnes me manquent, il est temps de rentrer. Avec Altiplano, je découvre le Japon, l'Inde et les royaumes himalayens, les paysages sont grandisoses, les monuments sompteux et la ferveur quotienne.

Une anecdote de voyage parmi tant d’autres

Difficile de choisir une anecdote parmi les rencontres, les choses étranges (presque toujours délicieuses mais parfois vraiment dégoutantes) que nous avons mangé, les paysages et les villes que nous avons découvert. Je pencherai peut-être pour les sorties en moto ou plutôt en « dream » : 5h pour faire les 60km qui nous séparent de la pagode des parfums, la traversée du pont Long Bien au moment du passage du train, la nuit quand apparaissent de surprenants tas de sable qui n’étaient pas là quelques heures avant, chercher la route de Tam Dao (la trouver enfin puis prendre de l’altitude, sentir les pins), les centaines de crevaisons mais toujours quelqu’un pour venir vous aider, vous offrir un thé plus fort qu’un shot de vodka et faire un bras de fer, cette conduite fantaisiste (pour ne pas dire autre chose) et tous ces chargements qui font briller les yeux des visiteurs (un frigo, un arbre, une famille complète, des poissons...).

Une anecdote de voyage parmi tant d’autres
Difficile de choisir une anecdote parmi les rencontres, les choses étranges, presque toujours délicieuses mais  parfois vraiment dégoutantes que nous avons mangé, les paysages et les villes que nous avons découverts. Je pencherai peut-être par les sorties en moto ou plutôt en « dream », 5h pour faire les 60km qui nous séparent de la pagode des parfums, la traversée du pont Long Bien au moment du passage du train, la nuit quand apparaissent de surprenants tas de sable qui n’étaient pas là quelques heures avant, la recherche de la route de Tam Dao puis prendre de l’altitude et sentir les pins, les centaines de crevaisons mais il y a toujours quelqu’un pour venir vous aider, vous offrir un thé plus fort qu’un shot de vodka et faire un bras de fer, la conduite fantaisiste des vietnamiens et tous ces chargements qui font briller les yeux des visiteurs (un frigo, un arbre, une famille complète, des poissons rouges…).

Quelques conseils...

Passez une nuit chez l'habitant, faites le marché et apprenez à cuisiner un plat typique !

Ce que vous pourrez ramener de votre voyage

  • Des objets en bambou et en laque
  • Des cartes postales anciennes et des affiches révolutionnaires
  • Des lanternes
  • Une cage à oiseaux
Tableaux et peintures sur soie
Porcelaines, faïences, etc.

Hanoi, son architecture, son ambiance, sa cuisine, le phở bien sur, le bún chả, les phở cuốn, se balader autour des lacs et visiter le très intéressant musée d'ethnographie. Si vous en avez l'occasion, assistez à une cérémonie de Đạo Mẫu.

 

Confiez-moi votre projet de voyage

Vous pouvez me contacter

Les champs marqués d'un * sont obligatoires