j1
Envol pour Managua

Envol pour Managua.

Nuit à Managua.

picture
j2
Managua / Leon

Transfert à Leon. Ascension du volcan Cerro Negro. Vous redescendez au choix à pied ou en luge! Fin de journée libre à Leon.  Nuit à Leon.

×

Ascension du Cerro Negro, l’un des plus jeunes volcans d’Amérique Centrale et l’un des plus turbulents. Environ 1h30 d’ascension pour ce volcan à 450m d’altitude seulement, mais ambiance lunaire : le cratère principal est recouvert d’un manteau de soufre, qui crache en permanence des vapeurs sulfureuses. Panorama splendide sur une partie de la chaîne volcanique « Los Maribios ».
La descente se fait sur une pente recouverte de cendre à pied ou possibilité de descendre en surf (descente sur une planche de surf servant de luge), expérience unique !

Crédit photo : Fotolia © Tanguy de Saint Cyr

picture
j3
Leon

Transfert à Las Peñitas et navigation pour l’île Juan Venado (mangroves, oiseaux et reptiles). Libre : baignade dans l’océan Pacifique ou retour à Leon pour visiter la ville colonialede Leon.

Nuit à Leon.

×

Capitale intellectuelle du Nicaragua, Leon est une ville coloniale au riche patrimoine culturel, artistique et religieux. Ancienne capitale du pays, elle possède la plus grande cathédrale d’Amérique Centrale (UNESCO).D’autres églises sont également à visiter : Sutiaba, El Calvario, La Recoleccion, etc. Dans les quartiers comme Laborio, San Felipe et San Juan, possibilité de voir quelques unes de ces vieilles maisons coloniales avec leurs charmants balcons en fer forgé !

picture
j4
Leon / Granada

Transfert vers Masaya. Visite des Pueblos Blancos et arrêt au belvédère Catarina. Découverte du volcan Masaya : coucher de soleil, lac de lave.

Nuit à Granada.

×

Ce parc national est composé de 5 cratères distincts et offrent plus de 20km de sentiers de randonnées à travers des paysages sauvages. Le cratère Santiago est accessible en voiture et offre un panorama depuis le mirador Los Vientos.
Possibilité de s’arrêter à Masaya pour découvrir ses centres d’artisanat réputés et également de visiter les « pueblos blancos », qui se trouvent au sud de Masaya et proposent un artisanat authentique : Catarina (réputée pour son horticulture, ses vanneries et sa vue sur le superbe lagune d’Apoyo), San Juan de Oriente (célèbre pour sa céramique en argile), Niquinohomo (village de naissance de Sandino, belle église coloniale), Masatepe (villages de fabrication des fameux rocking-chairs que l’on trouve dans toutes les maisons nicaraguayennes).

Crédit photo : Fotolia © Tobago77

picture
j5
Granada

Matinée libre pour découvrir la belle ville coloniale de Granada à pied. Balade en bateau ou kayak à travers les Isletas.

Nuit à Granada.

×

A 5 minutes seulement de Granada, près de 4000 petites îles basaltiques se dressent sur le lac Nicaragua. Balade en bateau possible (1h pour la plus rapide) : découverte des îles avec les maisons des gens aisés qui ont ici une résidence secondaire, mais aussi îles des natifs « isleteños » qui se consacrent essentiellement à la pêche et à l’agriculture. Contraste intéressant et volcan Mombacho en toile de fond. Faune abondante également : tortues, singes et échassiers notamment.

picture
j6
Granada / El Castillo

Transfert jusqu’à San Carlos pour prendre un bateau local pour le village d’El Castillo.

Nuit à El Castillo.

×

Aéroport de la région et base idéale pour découvrir cette zone au cœur de la biodiversité, c’est un étrange village du bout du monde, à l’ambiance cow-boy et dont la population est très accueillante. Il est possible de relier San Carlos par bateau depuis San Juan del Sur, Granada, Managua, Los Chiles (frontière avec le Costa Rica), ou en bus ou en avion (depuis Managua uniquement).
Partez en bateau sur le Rio San Juan pour découvrir les environs : nature exubérante, villages de Sabalos (très authentiques), et El Castillo (village charmant et son fort), balade en canoë...

picture
j7
El Castillo

Départ pour la découverte de la réserve Indio Maiz, la 2e plus grande étendue de forêt humide protégée au Nicaragua. Après-midi libre pour profiter du village d’El Castillo, lieu hors du temps (visite possible de La Fortaleza, d’un atelier de chocolat). En soirée, partez naviguer sur le Rio San Juan pour observer caïmans, iguanes et crocodiles dans l’obscurité.

Nuit à El Castillo.

×

L’une des plus grandes réserves du Nicaragua, elle a comme frontière la côte Caraïbe à l’est, la rivière Bartola à l’ouest et le Rio San Juan au sud. La réserve est traversée par les fleuves Maiz et Indio, dont elle tire son nom.
Depuis San Carlos, rejoignez la réserve par bateau, avec un guide local. Baladez-vous dans la jungle et découvrez la faune et la flore : oiseaux, singes, papillons, grenouilles rouges (toutes petites, que les autochtones faisaient bouillir pour en retirer un poison dont ils enduisaient leurs flèches), huatusas (un gros rongeur), orchidées (près de 100 espèces). Il faut avoir beaucoup de chance pour apercevoir un lamantin (manati en espagnol) ou un jaguar.
Des volcans éteints peuplent cette région (Cerro la Guinea - 648m alt).

Conseil Altiplano : Ne partez pas sans botte (possibilité d’en louer sur place).

Crédit photo : Fotolia © Kikkerdirk

j8
El Castillo / Solentiname

Bateau public jusqu’à San Carlos, puis navigation privée vers l’archipel Solentiname.

Nuit à Solentiname.

picture
j9
Solentiname

Découverte de l’archipel Solentiname en bateau et à pied : visite de l’île Mancarron , puis île aux singes et enfin Isla La Venada, réputée pour ses peintres et son art naïf très coloré.

Nuit à Solentiname.

×

Cet archipel composé de 36 îles au sud du lac Nicaragua, se situe à l’ouest de San Carlos, à 1h de bateau.
Les trois plus grandes îles incluent Mancarrón (communauté d’artistes et d’artisans, belles balades), San Fernando (sites archéologiques et pétroglyphes, randonnées sympas possibles) et La Venada (culture de l’avocat, artistes, art primitiviste, pétroglyphes et balades à cheval possibles).
Navigation à travers l’archipel : découvrez la vie locale, observez les nombreux oiseaux (île de Zapote), le travail des artisans (artisanat en bois de balsa), visitez les galeries d’art (peintures primitives), le musée précolombien, partez en randonnée, etc.

Crédit photo : Fotolia © Mexicainvoyageur

picture
j10
Solentiname / Ile d'Ometepe

Départ matinal vers la réserve de los Guatuzos, à la frontière avec le Costa Rica : observation de singes, crocodiles, tortues, toucans, iguanes, orchidées et arbres typiques de la forêt primaire. Navigation pour l’île d’Ometepe et installation.

Nuit sur l’île d'Ometepe.

×

Cette réserve s’étend au sud du lac Nicaragua et est l’une des plus grandes concentrations d’oiseaux d’Amérique Centrale (environ 370 espèces). La rivière la plus fréquentée est le Rio Papaturro qui serpente la réserve : végétation luxuriante (orchidées, arbres de forêt primaire) et une faune abondante (singes hurleurs, singes à tête blanche, tortues, caïmans, iguanes, oiseaux). Découverte indispensable pour les amoureux de la nature.

Crédit photo : Fotolia © Corbis_infinite

picture
j11
Ile d'Ometepe

Journée libre sur l'île d'Ometepe : découverte des pétroglyphes précolombiens et balade dans le parc Charco Verde, au pied du volcan Concepcion. Détente dans les eaux naturelles Ojo de Agua.

Nuit sur l’île d’Ometepe.

×

L’île d’Ometepe est reliée par un ferry qui part des villes de Granada et Rivas. Sur l’île, il y a plusieurs villages dont les plus grands sont Moyogalpa et Altagracia. De nombreuses visites sont possible en bus, en voiture, à cheval, à bicyclette ou à pied : vestiges archéologiques (Taguizapa, San Silvestre), musée d’Altagracia, fincas El Porvenir et Magdalena au pied du volcan Maderas (sanctuaires indigènes), pétroglyphes (hacienda San Antonio, San José de Marcos), cascade San Ramon (surtout de mai à novembre), lagune de Charco Verde (baignade possible), plages (Punta Jesus Maria, Playa Santo Domingo).

j12
Ile d'Ometepe / Lagune d'Apoyo

Ferry et transfert à la Laguna d’Apoyo. Fin de journée libre.

Nuit à la lagune d’Apoyo.

j13
Lagune d'Apoyo / Départ Managua

Transfert à Managua.

Vol retour. Nuit dans l’avion.

j14
Arrivée