Bagan

Retour

Plaine de Bagan avec plus de 2.000 stupas, classée au patrimoine de l’humanité (UNESCO).
Bagan (Pagan) est, à bien des égards, l'une des cités religieuses les plus remarquables du monde. De ses jours glorieux vraisemblablement révolus, restent aujourd'hui  les ruines des temples fantastiques qui  font de Bagan sans aucun doute l'un des sites les plus extraordinaires du Myanmar et une véritable merveille du monde. Sur une étendue d'une quarantaine de kilomètres carrés s'élèvent à peu près 2300 pagodes, monastères, salles d'ordination, bibliothèques et grottes de toutes formes et de toutes tailles (en grande partie construits sur une période de 250 ans entre le 11e et 13e siècle). Certains disent que la cité de Bagan a été fondée par le roi Tamodaritt en 108 apr. J.-C., mais la plupart des spécialistes sont d'avis qu’elle a plus probablement été commencée en 1044 par le roi Anawrahtta. La conquête du royaume Môn en 1057 fut un tournant de l'histoire de Bagan. Elle marque le début de la période des constructions extraordinaires (voir plus haut) dans la mesure où le bouddhisme theravada est introduit par les Môns et de nombreux architectes et artistes qualifiés arrivent d'Inde. Malgré l'invasion des armées mongoles de Kublai Khan en 1287, Bagan est resté un centre important du bouddhisme jusqu'au milieu du 14e siècle, puis c'est le déclin.  Bagan présente beaucoup d'intérêts, que vous choisissiez de profiter du confort d'une voiture pour vous déplacer au milieu des milliers de temples ou que vous preniez votre temps pour une découverte plus tranquille en calèche ou à vélo. N'oubliez pas de vous rendre sur la terrasse d'un temple privilégié pour admirer un inouï coucher de soleil sur la plaine de Bagan.

est là pour vous aider à créer le
voyage de vos rêves