Voyager responsable en Inde

 

La réalité de la situation en Inde

L’Inde est un pays en voie de développement où la croissance économique prime sur les questions environnementales. Pourtant, l’Inde fait face à plusieurs défis environnementaux :

  • Situation critique pour la gestion de l’eau : Les ressources insuffisantes, le manque d’infrastructures et de moyens font défaut dans tous les domaines, tant pour la population que pour l’agriculture ou l’industrie. La gestion de l’eau est donc un problème écologique, économique et social majeur en Inde.
  • La pollution de l’air dans les villes : L’Inde est le pays qui compte le plus de décès dus à la pollution de l’air dans le monde avec 5 décès toutes les minutes (en 2018) et 21 villes indiennes figurant dans le classement des 30 villes les plus polluées au monde (Rapport mondial 2018 - Greenpeace et IQAir AirVisual).
  • Un territoire envahi par des montagnes de déchets : Depuis les 50 dernières années, le volume d’ordures aurait été multiplié par 10. Avec l'augmentation du taux d'urbanisation en Inde, une croissance de la classe moyenne et les changements de modes de consommation, il est estimé que le volume de déchets augmentera de 5% par an jusqu'en 2050...
  • Réchauffement climatique : l'Inde étouffe sous des vagues de chaleurs importantes. Des risques mortels pour les humains, la faune et la flore…

D'un autre côté, l’Inde est une destination où les initiatives de développement durable se sont assez bien développées heureusement. Et nos correspondants locaux sont très engagés pour un tourimse responsable (voir -ci-dessous). Ainsi, il s'agit de l'une de nos destinations où nous vous proposons les circuits les plus respectueux des gens et de l'environnement.

picture

Comment voyager responsable en Inde ?

Plusieurs critères sont respectés dans les voyages que nous proposons avec notre prestataire local pour un tourisme plus durable :

  • Rencontres respectueuses avec les traditions et communautés locales. Vous familiariser avec l'histoire, la culture, la religion et les traditions locales. Encourager des échanges courtois et mutuellement équitables avec les communautés locales. Éviter de visiter délibérément des lieux qui favorisent le tourisme voyeuriste.
  • Prendre soin de l'environnement. Être en phase avec les règles locales de protection de l'environnement (parcs nationaux…). Donner la préférence à des moyens de transports non motorisés comme le vélo, la barque, la marche... Lorsque l'utilisation d'un véhicule motorisé est inévitable, s'assurer que la taille de l'engin soit aussi petite que possible avec une licence respectant les standards locaux en termes de pollution. Eviter les excursions qui contribuent à la dégradation de l'environnement. Être muni de sacs permettant de ne pas laisser de déchets sur place.
  • Prendre soin de la bientraitance des animaux. Garder une distance de sécurité avec la faune. Réduire la production de sons dérangeants et ne pas nourrir les animaux pendant une expédition. S'assurer que les animaux que nous rencontrons lors d'un voyage soient bien nourris, reposés et non enchainés. Ne pas acheter de flore et de faune protégées par l'Accord sur le Commerce International pour les espèces menacées d'extinction, ni de produits dérivés de ces espèces (car c'est un crime qui contribue à leur extinction). S'assurer qu'aucune faune en voie de disparition n'a été déplacée ou son habitat détruit pour faire place au tourisme.
  • Favoriser un impact économique positif pour les communautés locales. Acheter des souvenirs, des produits et aller dans des restaurants locaux. Voyager en utilisant les modes de transport locaux. Se renseigner pour apporter une contribution personnelle pour soutenir la conservation locale ou un projet social (organisations, cliniques et projets agricoles).

Voyager responsable en Inde signifie aussi éviter trop de déplacements et se concentrer sur la découverte d’une ou deux régions de façon plus approfondie. Cela peut aussi se traduire par le fait de privilégier la découverte de manière plus locale et plus proche des habitants et de la nature, comme dans notre circuit « Le Rajasthan autrement ».

picture

Mieux connaître pour mieux respecter

Respecter la culture locale et essayer de la comprendre fait partie des attitudes positives pour un tourisme plus responsable.

  • La maitrise des émotions : En Asie, si vous souhaitez réussir vos échanges avec les locaux, il faut absolument éviter les effusions et la colère. Gardez votre calme en toutes circonstances et restez discrets, polis et souriants, en gardant aussi vos distances physiques.
  • La négociation en Asie : Une vieille tradition dans les pays asiatiques est la négociation. Il est sage de savoir que les vendeurs ne donneront pas aux voyageurs le même prix qu’à leurs compatriotes, simplement parce qu'ils estiment que votre pouvoir d'achat est plus élevé. Évitez de négocier trop ou trop agressivement. À la fin de la journée, 50 centimes ici ou là ne feront aucune différence dans votre portefeuille, mais pourraient représenter une belle journée pour un vendeur. N'oubliez jamais que la négociation est un art qui exige de la patience, beaucoup de sourires et d'humour.
  • Les bruits du quotidien : En Asie, en ville comme en campagne, des bruits peuvent venir perturber vos nuits (animaux, circulation...). Si vous êtes sensibles aux bruits, prévoyez des bouchons d’oreilles !

Pour vous imprégnez au mieux de votre destination, dans votre pochette de voyage, vous trouverez nos conseils des gestes à faire et ne pas faire pendant votre voyage, dans un seul but : maximiser votre expérience authentique en Inde !

Nous vous invitons aussi à consulter notre charte éthique du voyageur.

 

 

Altiplano et ses partenaires s’engagent

Nos correspondants locaux s'engagent à :

  • Respecter un environnement de travail de qualité pour les employés et assurer des employés qualifiés. Offrir à tous des chances et un environnement de travail égaux sans distinction de sexe, de religion ou d'ethnicité. Fournir des formations et des outils périodiques appropriés à tout le personnel employé. Employer des guides et experts locaux et du personnel local dans la mesure du possible. Veiller à ce que les chauffeurs se reposent suffisamment, concilient vie professionnelle et ne conduisent pas la nuit (à l'exception des transferts depuis / vers l'aéroport). Respecter les droits de l'enfant et ne pas acheter d'articles fabriqués par des enfants.
  • Sensibiliser les voyageurs Informer sur les comportements culturellement appropriés (par exemple, code vestimentaire pour les sites religieux, prendre des photos de personnes, conseils linguistiques, etc.). Vous expliquer la faune et la flore locales et comment minimiser les impacts négatifs par vos actions. Éviter de prendre des photos et des vidéos sans l'autorisation de toutes les parties impliquées. Les communautés visitées devraient bénéficier d'un avantage direct, pour que les voyages soient durables.
  • Sélectionner minutieusement des activités et hébergements « eco-friendly ». Prioriser au maximum les petites structures : des hôtels de charme de préférence, respectant l’architecture et le style local. Son expérience de longue date en Inde lui permet de sélectionner en majorité des hôtels tenus par des Indiens, et qui embauchent et forment des Indiens. De plus en plus d’hôtels respectueux de l’environnement voient le jour. Ils font aussi partie de notre sélection car, en plus de leur intérêt écologique, ils sont généralement situés dans des petits villages, entourés de nature, ce qui vous permet une immersion authentiques, dans des lieux peu fréquentés.

  • Réduire l'usage du plastique. Ils ont rejoint la campagne Beat Plastic Pollution et proposent à la place du plastique des bouteilles d'eau en acier réutilisables. Ces bouteilles d'eau personnalisées peuvent être remplies tout au long de votre voyage par des bombonnes d’eau et rapportées en souvenir après le voyage.

  • Financer divers projets de développement durable et humanitaire :
    - Au Kerala: En août 2018, contribution d'un million de roupies vers le Fonds de secours pour la population kéralaise lors des terribles inondations.
    - Au Népal : En 2017, collaboration avec Abari (entreprise de recherche, de conception et de construction à vocation sociale basée au Népal) sur un projet de RSE visant à soutenir les personnes touchées par le tremblement de terre dévastateur de 2015 via l’octroi de dons. Cet effort conjoint a permis la reconstruction d'un bâtiment de classe à l'école secondaire Saraswati située à Dhulikhel.
    - A Himachal Pradesh : En 2012, association avec Ecosphere (entreprise sociale basée à Spiti), afin de construire des bains solaires pour le couvent bouddhiste du village de Pangmo. Le but étant de minimiser les émissions nocives de carbone noir et d’assurer la dignité et l'hygiène personnelle des religieuses du monastère.
    - Collaboration avec Zing N Zest, une organisation créée et dirigée par des villageoises, fabricant des produits de boulangerie bio proposés lors des circuits.

Retrouvez les engagements et actions de l’agence Altiplano sur la page "Voyage responsable"

 

sont là pour vous aider à créer le
voyage de vos rêves