Voyager responsable au Japon

 

La réalité de la situation au Japon

Le Japon est un pays déjà fortement développé en matière d'écologie, ce qui signifie que beaucoup de pratiques sont déjà acquises (tel que le tri des déchets). En ce qui concerne les hébergements, l'utilisation de l'énergie solaire est très répandue, y compris dans les campagnes. L'offre hôtelière en milieu rural est particulièrement responsable puisque ces établissements, très souvent familiaux (fermes, ryokans, minshukus, machiyas ou temples), utilisent des ressources locales. La majorité des établissements hôteliers sont dotés de bonnes pratiques au niveau du nettoyage écologique des chambres. Le réseau ferroviaire japonais est un des plus développés au monde, ce qui permet de se déplacer à peu près partout en minimisant son empreinte écologique au maximum. A cela viennent s'ajouter les réseaux de transports en commun également très bien implémentés et utilisés par une grande majorité d'habitants. Les taxis hybrides sont également nombreux au Japon.

 
picture

Comment voyager responsable au Japon?

Bien que Tokyo et Kyoto soient considérées comme des villes incontournables, de nombreuses autres régions procurent une abondance de culture plus propice à une immersion japonaise. Un voyage responsable au Japon consiste tout d'abord à prendre son temps pour bien découvrir chaque lieu, quitte à choisir moins d'étapes et rester plus longtemps à chaque endroit. Explorer des régions moins connues en sortant des sentiers battus fait également partie de l'expérience afin de soutenir les communautés rurales et sponsoriser la continuité de pratiques et traditions ancestrales par le tourisme éthique. On privilégiera donc des visites dans les préfectures de Shizuoka, Tohoku ou Mie par exemple. On pourra aussi considérer la visite des îles de Kyushu, Hokkaido et Okinawa par rapport à l'île principale de Honshu

Nous vous invitons aussi à vous immerger pleinement dans la culture japonaise à travers la découverte de pratiques ancestrales (la cérémonie du thé notamment) et de séjours en hébergements traditionnels (en shukubo par exemple). Pour expérimenter cela, découvrez nos expériences signatures

Autre astuce : voyager hors saison ! Partir en vacances au Japon en automne par exemple vous offrira des visites loin du tourisme de masse avec des couleurs et une ambiance uniques.

picture

Mieux connaître pour mieux respecter

Au Japon, le respect est une qualité attendue de tous, tant des locaux que des voyageurs. Il est donc important de s'adapter aux mœurs locales telles que la ponctualité, la rigueur des files d'attente, la discrétion, la politesse et le respect de l'autre. Quelques exemples : pour donner un ticket ou un objet à quelqu'un on utilise ses deux mains, on parle à voix basse dans les lieux publics, on laisse sortir les gens du métro avant d'y rentrer, on évite le mot "non". Il est important de bien étudier les conventions sociales afin de les comprendre et de créer des liens sereins avec les locaux.
Vous pouvez aussi choisir d'expérimenter des activités traditionnelles, telles que l'Ikebana (arangement floral) ou encore l'Iaidō (art martial avec sabre).
Nos carnets de voyages vous informeront de ce qu'il faut faire ou ne pas faire au Japon pour un voyage éthique, plus respectueux de la culture locale.

 

Altiplano et ses partenaires s’engagent 

En tant qu’acteur du tourisme responsable, notre agence de voyages propose un assortiment d'activités éthiques originales : tours à vélo, découverte de produits de la ferme, séjours en milieu rural, exploration de plantations de thé, méthodes ancestrales, et tant d'autres. Elles valorisent l’écotourisme, les rencontres avec les habitants et un rythme plus lent (slow tourism). Nous garantissons leur authenticité autant au niveau du contenu que de la forme. Nos partenaires sur place connaissent bien les enjeux du tourisme responsable et ont instauré de bonnes pratiques sociales et environnementales (guides certifiés et locaux, tri des déchets, salaires justes).
Nous vous invitons à lire la charte éthique du voyageur pour un voyage éco-responsable au Japon.