INFORMATIONS PRATIQUES LAOS

Climat & Géographie du Laos

1/ La Géographie du Laos

Le Laos a une superficie de 236 800km2 et s’étend sur près de 1500km du Nord au Sud.  Bordé au Nord par la Chine et la Birmanie, à l’Ouest par la Thaïlande, à l’Est par le Vietnam et au Sud par le Cambodge, il n’a pas d’accès à la mer.
C’est un pays très montagneux : montagnes et plateaux couvrent plus de 70% de la surface du pays. La vallée du Mekong  et ses plaines fertiles concentrent la quasi totalité des rizières et consituent la première région agricole du pays. Le Mekong traverse tout le pays sur 1800km et reste la principale voie de communication du pays.
C’est au Nord que l’on trouve les plus hauts sommets, qui atteignent plus de 2000 mètres, dont le Phou Bia, le point culminant du pays, à 2819 mètres.
A l’extrême Sud, la chaîne anamitique (qui longe la frontière avec le Vietnam à l’Est), est bordée par le plateau des Bolovens, zone agricole importante, spécialisée dans la culture du riz, du café, du thé et autres produits de hautes altitudes.

2/ Le climat au Laos

Le Laos offre un climat de type tropical humide, caractérisé par des moussons.

3/ La meilleure saison pour un voyage au Laos

La meilleure période pour visiter le Laos se situe d’octobre à mars. Les mois d’avril et mai, très chauds, sont déconseillés. Pendant la mousson, en juillet, août et septembre, il est tout à fait possible de visiter le pays. Il fait chaud et les averses sont ponctuelles et de courtes durées (plutôt en fin  de journée).

4/ La météo au Laos : saison sèche et mousson

Si vous préparez votre voyage au Laos, gardez ceci en mémoire :

  • On distingue trois saisons au Laos : la saison sèche et fraîche (de mi-octobre à mi-février), la saison sèche et chaude (de mi-février à mi-mai) et la saison de mousson (de mi-mai à mi-octobre)
  • La saison sèche (octobre/novembre à mars avril) est la plus propice pour un voyage au Laos. Les températures sont douces (25°C) et le ciel souvent dégagé
  • Durant les mois de décembre et janvier, dans le nord du Laos (région des montagnes et ethnies), les températures baissent et il peut y faire froid (moyenne de 15°C mais jusqu’à O°C dans certains provinces du nord, en altitude)
  • Pendant la mousson, préférez visiter le nord du pays, moins touché par les pluies que le sud. La température dépasse alors 30°C et la chaleur est humide. Les pluies arrosent par averses de courte durée et le plus souvent dans la soirée

5/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

6/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Pendant la mousson, préférez visiter le nord du pays, moins touché par les pluies que le sud. La température dépasse alors 30°C et la chaleur est humide. Les pluies arrosent par averses de courte durée et le plus souvent dans la soirée
4/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)
5/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Carte du Laos

Carte touristique Laos
Télécharger la carte

1/ Quelques données

Superficie : 236 800 Km² (environ le tiers de la France)
Population : 6,4 million d’habitants
Densité : 27 habitants/km² (en France : 101hab/km2)
Capitale : Vientiane ( 716 000 habitants)
Autres villes : Savannakhet (124 000 hab), Pakse (77 000 hab), Luang Prabang (70 000 hab), Sam Neua (46 800 hab), Vang Vieng (25 000 hab)
Point culminant : Phou Bia (2819m)
Plus long fleuve : Mekong (1800km)
Dimensions : 800 km d'est en ouest, et 1500 km du nord au sud.
Régime : République populaire démocratique
Chef de l'État : Choummali Sayasone (depuis 2006).
Langues : lao
Religions : bouddhistes (67,5%), animistes (30%), chrétiens (1,5%), musulmans ( 1%)
Monnaie : kip (1 € = 10 454 LAK au 9/08/2013).
Taux d'alphabétisation : 67 %.

2/ Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco

Patrimoine culturel :
Vat Phou et les anciens établissements associés du paysage culturel de Champassak (2001)
Ville de Luang Prabang (1995)

Formalités & Visa au Laos

Pour votre voyage au Laos, vous devez être en possession d’un passeport valable six mois après la date de votre retour.

Le visa pour le Laos est à demander à l’ambassade : environ 40€ pour un visa de touriste de 30 jours ou délivrable sur place : vous remplissez les formalités à la frontière (aérienne ou terrestre) où vous vous acquittez de 30 USD pour obtenir votre visa sur place. Il faut fournir une photo d’identité en vue de l’obtention du visa.

Vie pratique au Laos

1/ Langue

Au Laos, la langue officielle est le lao, mais des dialectes thaï sont également parlés dans les tribus. L’anglais et le français sont utilisés dans l’administration et toutes les personnes ayant étudié avant 1975 parle au moins des rudiments de français. Bien entendu l’anglais prend le pas sur le français actuellement.

Quelques mots de cinghalais :
Bonjour / au revoir = Sabaï dii / Paï kone deu
merci = Khop Tchaï
Oui / non /  = Tchao / Bo
s’il-vous-plaît = Kalounaa
Excusez-moi = Kho Thot

2/ Décalage horaire

Il y a 6h de plus qu'en France en hiver et 5h de plus en été.

3/ Courant

220 V, adaptateur en vente dans les marchés.

4/ Téléphone & Internet

L’indicatif pour joindre le Laos depuis la France est le 00 856. Le pays dispose d’un bon réseau de téléphonie mobile et les opérateurs varient selon les régions. Possibilité d’acheter sur place une carte SIM local pour réduire les factures avec un crédit de communication (coût d’environ 5 USD). Vous en trouvez dans presque tous les comerces.

Au Laos, on trouve dans les grandes villes des cafés internet, et dans les petites villes et villages, de plus en plus souvent, mais ce n’est pas encore généralisé (et la vitesse du débit varie beaucoup). Choisissez un hôtel de catégorie moyenne à supérieure si vous voulez qu’ils fournissent ce service.
Quant au wifi, il apparaît dans les grandes villes et se répand petit à petit.

Monnaie & Argent au Laos

1/ La monnaie laotienne

La monnaie au Laos est le Kip (LAK).
1 EUR = 10 454 LAK (cours du 9/08/13) – voir le cours actualisé du Kip ici
Prévoir de petites coupures ou pièces pour les pourboires et oboles.

Il est important de savoir que les Laotiens utilisent en fait trois monnaies : le kip, le baht (thaïlandais) et le dollar américain. Dans les petites villes et villages, on préfère souvent le kip.

L’Euro ne se change que dans certaines banques, prenez plutôt des dollars ou si vous arrivez de Thaïlande des bahts éventuellement.

2/ Cartes de paiement et retrait d'espèces au Laos

A part dans les grandes villes, la carte de crédit n'est pas encore un mode de paiement très répandu au Laos. Seuls les hôtels de standing, les boutiques de luxe et certains restaurants, eux aussi plutôt chics, acceptent les cartes de paiement internationales.

Concernant les retraits d’espèces, le réseau de DAB s'est développé dans les villes.  N’attendez pas d’être à court d’argent pour retirer car dans le nord par exemple, vous ne trouverez pas facilement de DAB dans certains villages. Une commission est prélevée à chaque retrait.
Sinon, il est toujours possible de retirer des espèces avec une carte de paiement (uniquement dans les grandes villes) à certains guichets.

3/ Le coût de la vie au Laos

Au Laos, le coût de la vie est particulièrement faible pour quelqu’un qui vient d’Occident. Manger ne coûte que généralement quelques euros. Même les restaurants des grands hôtels sont tout à fait abordables. Par exemple :

  • une bouteille de 1 litre d’eau coûte environ 5000 kips (0,50€)
  • un repas complet pour une personne (plat + eau), entre 10 000 kips (1 € - très bon marché) et 80 000 kips (8€ - plutôt chic !). Comptez une moyenne de 4 €

4/ Taxes et pourboires

La taxe d’aéroport est incluse dans le prix du billet d’avion au départ d’Europe.

Le pourboire n’est pas une pratique répandue au Laos, il est toutefois bien vu de laisser quelques kips dans les bars, restaurants, hôtels.
Par contre, si vous contractez le service d’un guide et si vous êtes satisfaits du service, n’oubliez pas de le remercier (le pourboire complète sa rémunération assez faible) : prévoyez environ 5 USD par jour et par personne.

5/ Quelques conseils

  • Refusez systématiquement les billets scotchés ou déchirés sur les bords : il vous serait impossible de vous en servir
  • Pensez à garder sur vous de la monnaie et des petites coupures pour vos menues dépenses

Vaccin, Santé & Sécurité au Laos

1/ Vaccins et traitements conseillés pour un voyage au Laos

Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe et se rendant au Laos. Cependant, les suivants sont conseillés :

  • Tétanos
  • Polio
  • Diphtérie
  • Fièvre typhoïde
  • Hépatites virales A et B
  • Traitement anti-palu recommandé

2/ Nourriture

Lors de votre voyage au Laos, il convient d’observer quelques précautions strictes :

  • Ne pas boire l’eau du robinet et éviter les glaçons et les pailles qui ne sont pas toujours à usage unique
  • Eviter les légumes crus et les fruits non lavés, non pelés, non cuits
  • Eviter les produits laitiers non industriels
  • Eviter les produits surgelés

En ce qui concerne les restaurants « de prestige » dans les grandes villes, vous pouvez être plus sereins, ceux-ci étant généralement aux normes internationales.

3/ Sécurité

Au Laos, il n’y a pas de problème majeur, excepté des vols dans les grandes villes. Mais comme partout ailleurs, tout voyageur se doit de respecter quelques règles simples :

  • Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport et de son visa.  Une photocopie de son billet d'avion peut également s’avérer utile en cas de perte du billet
  • N’afficher aucun signe extérieur de richesse
  • Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou les confier à des inconnus
  • Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport et de son visa.  Une photocopie de son billet d'avion peut également s’avérer utile en cas de perte du billet
  • N’afficher aucun signe extérieur de richesse
  • Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou les confier à des inconnus
  • Ne pas suivre de faux représentants des offices de tourisme. Les représentants officiels se trouvent dans leurs bureaux

Transports au Laos

1/ Prendre l'avion au Laos

Arrivée internationale : pour arriver au Laos, il existe différentes possibilités : l’aéroport de Vientiane, Pakse ou Luang Prabang (avec une escale minimum). Il est aussi possible d’attérir en Thaïlande à Chiang Mai ou à Ubon Ratchatani et de rejoindre par voie terrestre le Laos.
Depuis Bangkok, il est également possible de regagner le Laos par train (Bangkok Ubon Ratchatani et Nong Khai).

Vols intérieurs : Il existe de nombreux aéroports intérieurs au Laos, toutefois, les connexions les plus courantes sont : Vientiane-Luang Prabang, Vientiane-Pakse ou Luang Prabang-Pakse. Toutes ces lignes sont opérées par la compagnie nationale Lao Airlines.
Notez qu’il existe aussi des aéroports dans le nord (Oudom Xai, Luang Nam Tha, Houesay, Sam Neua, Xieng Khouang et Phongsaly). Enfin des connexions directes sont possibles des trois villes principales (Pakse, Vientiane et Luang Prabang), vers le Cambodge, Vietnam et la Thailande.

2/ Passage de frontières au Laos

Le Laos partage des frontières avec  5 pays : Thaïlande, Myanmar, Cambodge, Chine et Vietnam. Il est possible de passer ces frontières par voie terrestre ou fluviale selon les cas.
Depuis ou vers la Thaïlande, il existe 7 postes-frontière dont les plus pratiqués sont :

  • dans le Nord après Chiang Rai vers Houesay la frontière à Chiang Khong (accessible par voiture depuis Chiang Rai ou Chiang Mai par exemple et dans l’autre sens par bateau)
  • près de Vientiane, la frontière à Nong Khai (en train depuis Bangkok ou en voiture, à quelques kilomètres de Vientiane dans le sens opposé)
  • dans le Sud après Ubon Ratchatani vers Paksé, la frontière à Chong Mek (en voiture depuis Ubon Ratchatani, possibilité de train de Bangkok à Ubon Ratchatani)

Depuis ou vers le Myanmar, les postes frontières sont fermés pour les étrangers.
Depuis ou vers le Cambodge, il existe un poste frontière à Voen Kham (arrivée à Stung Treng au Cambodge), cette frontière se trouve tout au sud du pays après la région des 4000 îles.
Depuis ou vers la Chine, il existe une frontière depuis la province du Yunnan. Possibilité d’entrer par Boten (province de Luang Nam Tha).
Depuis ou vers le Vietnam, il existe 6 postes-frontière. Notez qu’il n’y aura aucun souci pour passer du Vietnam au Laos et obtenir votre visa touristique de 30 jours, par contre dans l’autre sens, il faudra prévoir de vous procurer votre visa à l’avance car les « visas à l’arrivée » au Vietnam ne peuvent être délivrés que pour les arrivées par voie aérienne. Par voie terrestre, il faut en faire la demande en France avant votre départ.

3/ Prendre le bateau au Laos

Réseau de communication traditionnel, les voies navigables totalisent environ 4500km au Laos.
Le Mekong, la Nam Ou, la Nam Khan, la Nam Than, la Nam Ngump et le Se Kong en sont les axes principaux. Le Mekong est le plus long et traverse entièrement le pays du Nord au Sud.

Notez que les bus concurrencent aujourd’hui ce moyen de transport traditionnel avec des prix et une rapidité qui amènent peu à peu à la disparition des bateaux réguliers.
Il est néanmoins intéressant de réaliser certains trajets par voie fluviale car le transport se transforme alors en excursion, vous voyez défiler au fil de l’eau : paysages, villages, pêcheurs en action...

Il existe différents types de bateaux :

  • ferrys (bateaux lents) qui vous permettent de découvrir les paysages. Certains trajets sont très prisés comme Houesay-Luang Prabang, Muang Khoua-Nong Kiaw ou encore Nong Kiaw-Luang Prabang
  • pour les petits trajets, vous pourrez emprunter des taxis fluviaux (bateaux à longue queue ou bateaux à rames). Ils vous seront utiles pour certaines visites (Pak Ou, les 4000 îles, ruines de Vat Phou, etc.)
  • le Laos offre de belles croisières au fil du Mekong notamment, de catégorie plus chic, donc plus chères mais qui sont l’occasion de réaliser une découverte hors des sentiers battus (comme la croisière Vat Phou dans le Sud du Laos en 3 jours par exemple)
  • enfin, dans certaines régions vous pourrez pratiquer des activités comme le kayak ou le rafting : Luang Nam Tha, Luang Prabang, Vang Vieng ou Pakse notamment

4/ Prendre le bus au Laos

Le bus est une autre solution de transport au Laos. Le réseau s’est beaucoup développé et les bus relient de plus en plus de villes et villages. Il existe différents types de bus :

  • les bus VIP, qui sont en général climatisé et plus rapide. Il desservent les grands axes (en particulier la route 13) et les axes internationaux
  • les bus « sawngthaew » : camions ou camionnettes reconvertis avec des bancs de chaque côté. Ils desservent les trajets plus courts, à l’intérieur d’une province
  • les « lot doi saan » : bus en bois. Ceux-là vont là où les autres ne passent pas

Les chauffeurs conduisent souvent de façon très imprudente et dangereuse et l’état des bus n’est pas contrôlé régulièrement. A l’intrépidité des chauffeurs, il faut ajouter les arrêts fréquents pour prendre des passagers. Notez aussi qu’ils ne sont pas ponctuels, souvent bruyants.

Bref, vous l’aurez compris, le bus est un moyen de transport économique et qui permet de partager des moments de vie avec les locaux, pour celui qui a du temps, beaucoup de temps !

5/ Se déplacer à vélo au Laos

Se déplacer à vélo au Laos peut être très agréable. Lorsque c’est possible, louez un vélo. C'est un moyen de locomotion pratique, qui permet de prendre le temps de la découverte et d’aller plus facilement à la rencontre des gens. Il est très agréable aussi de partir se balader à vélo dans la campagne, le long des rizières et des cultures agricoles pour découvrir la mode de vie locale. On en trouve dans la plupart des endroits touristiques à des prix très abordables.

6/ Le « rickshaw », ce moyen de locomotion si emblématique

Le « rickshaw », également connu sous le nom de «tuk-tuk», est un véhicule à trois roues, à propulsion humaine ou mécanique.  Leur coût est identique à celui d’un taxi, mais c’est un mode de transport plus local, à priviégier pour des trajets courts.

Par ailleurs, veillez systématiquement à ce qu'ils enclenchent le compteur. En cas de refus ou s’ils n’en possèdent pas, négociez le prix avant la course. Si vous voyagez à deux, pensez toujours à vous faire préciser si le prix annoncé est pour une ou deux personnes.

7/ La voiture au Laos : avec ou sans chauffeur ?

La voiture est le moyen de transport le plus pratique pour visiter le pays dans ses moindres recoins. En effet, cette solution vous permettra de découvrir toutes les beautés du Laos facilement et sans perdre de temps. De plus c’est un service très bon marché et flexible.

Il est possible de louer un véhicule à Vientiane uniquement, il faut alors présenter un permis de conduite international.

Il est fortement conseillé d'opter pour une location avec chauffeur : la conduite des locaux est plutôt dangereuse et la route toujours encombrée par les animaux.  La signalisation n’est pas toujours très présente, selon les régions. Vous bénéficierez ainsi de l’expérience d’un chauffeur local.

La location de voiture seule ne sera pas forcément moins chère qu’une voiture avec chauffeur et en cas d’accident ou de panne, tout se monnaye et cela peut revenir cher à un étranger !

Donc sécurité et coût vous mettront d’accord : la voiture avec chauffeur est l’option idéale !
Bien faire attention à ce qui est inclut dans le forfait (frais du chauffeur : hébergement, nourriture, essence, kilométrage, etc)

8/ L'état des routes au Laos

Les routes sont goudronnées pour les axes principaux et dans l'ensemble en mauvais état : nombreux nids de poules. Il faut compter une vitesse moyenne de 50-60km/h. Il est donc important de ne pas penser en kilomètres, les temps de parcours peuvent être important. Dans le nord du pays le phénomène est accentué par les routes de montagnes sinueuses (comptez environ 30km/h).

9/ Distances et temps de transport

Hébergement au Laos

L’hébergement fait partie du voyage et peut vous apporter une découverte supplémentaire, il est donc important de s’y retrouver afin de choisir le type de logement qui vous correspond :

1/ Guesthouses et petits hôtels

Le niveau de qualité est bas : pas de climatisation, voire pas de ventilateur, moustiquaire en piteux état, eau chaude absente, etc. Les prix seront également très bas, si l’on est pas regardant sur l’hygiène.

2/ Economique

Hôtels de type 2* norme française (2-3* norme locale) : simple, propre et avec salle de bain privée. De petites structures sans prétention, de petite taille, convenant parfaitement pour un circuit. Il y en a partout évidemment, parfois équipé de piscine.

3/ Confort

Hôtellerie de charme, il en existe uniquement dans les grands centres touristiques (Vientiane, Luang Prabang, Vang Vieng  et Pakse) : chambre confortable, toute commodité, piscine, etc.

4/ Luxe

Dans les villes principales (Luang Prabang, Vientiane et Pakse) on peut trouver des hôtels de luxe, correspondant aux standards internationaux.

5/ Chez l’habitant

Il est possible de partager la maison très simple des habitants, pour un moment chaleureux, de découvrir leur mode de vie, d’apprendre avec eux à cuisiner, jouer aux cartes, etc. Il faudra se contenter alors d’un matelas au sol, d’une moustiquaire, et d’une salle d’eau rudimentaire. Belle expérience dans ce pays très accueillant !

6/ Ecotourisme

Le Laos est un pays nature  qui se prête à la découverte écotouristique : pourquoi ne pas dormir  dans un écolodge au plus près de la nature ?

Le Laos vous offre toute une palette de logement à découvrir, de l’hébergement simple et convivial chez un particulier à des structures haut de gamme ou de charme.  A vous de choisir votre mode d’hébergement ou de mélanger les styles pour une découverte encore plus riche !

Culture & Histoire du Laos

1/ Histoire

1353 : Fa Ngum se proclame roi du « royaume du million d’éléphants » (le Lan Xang) en s’emparant des territoires allant de la région du Xieng Khuang  jusqu’au nord - est de la Thaïlande.
Le bouddhisme devient religion d’état et Luang Prabang est la Capitale.
1520 : la Capitale est transférée à Vientiane sous le règne de Phothisaeat. La même année, le vat Phat That Luang est construit, le plus grand stupa bouddhique du pays.
1637 : le roi Suryia Vongsa prend le pouvoir après 60 ans sans chef et la prise du territoire par le royaume birman.
1694 : mort de Suryia Vongsa. Eclatement du royaume de Lan Xang en trois : le royaume de Viang Chan, Luang Prabang et Champassak.
1763-1769 : l’armée Birmane envahit le nord du Laos et s’empare du royaume de Luang Prabang tandis que l’armée Siamoise occupe le royaume de Champassak qui sera par la suite sous la coupe siamoise.
1867 : la France établit un protectorat et installe un consulat à Luang Prabang pour faire face à la domination siamoise.
Après une série de traités signés avec le royaume de Siam, la France réussit à récupérer tous les territoires à  l’Est du Mékong et à l’unifier pour constituer l’actuel territoire qu’ils nommèrent « Laos » (le pluriel de Lao). C’est également à cette période que le nom de la capitale « Wieng  Chan » change d’orthographe et devient  « Vientiane ».
1897 : les frontières du Laos actuel sont tracées par des commissions intégrant la Chine, le Siam et la Grande Bretagne.
1945 : les Japonais qui occupent l’Indochine Française, contraignent le roi Sisavang Vong, roi du Laos pendant l’époque coloniale, à proclamer l’indépendance du territoire.
1949 : la France accorde l’autonomie au Laos après les affrontements entre les Français et les mouvements indépendantistes  laotiens. Le pays fait cependant toujours partie de l’Union  française.
Devenu ainsi membre indépendant des nations unies, le pays est enfin reconnu par la communauté internationale comme étant une nation.
1953 : le traité franco-laotien  reconnait l’entière souveraineté du Laos.
1953–1954 : le Laos est dirigé par une monarchie constitutionnelle de type européen.
A cette même période, des mouvements de résistance lao font leur apparition, dont la création du parti communiste lao.   
1957 : mise en place du premier gouvernement d’union nationale.
1959 : les forces du Parti Populaire Lao (PPL) et le Gouvernement Royal Lao (GRL) s’affrontent sur la plaine des Jarres.
Pour éliminer l’occupation des vietnamiens dans le nord du pays, les Américains ont décidé de rétablir l’aide économique au Laos. Des forces armées américaines sont envoyées pour neutraliser les nord vietnamiens occupant le nord-Laos. S’en suit l’événement tragique de « l’armée secrète » au Laos qui a coûté la vie à 12 000 personnes du peuple Hmong et 30 000 blessés.
1960 : les Neutralistes réalisent un coup d’Etat et la droite menée par Phoumi Novasan et aidée par la CIA reprend le pouvoir. L’URSS, quant à elle, soutient les Communistes qui détenaient l’est et le nord du pays.
1962 : les accords de Genève déclarent la neutralité et l’indépendance du Laos.1964 : les USA bombardent le Laos  pour éliminer les forces nord-vietnamiennes cachées dans les montagnes à la frontière nord. Le Laos est également touché par la guerre d’Indochine et du Vietnam.
1971 : la Chine crée une armée laotienne le long de la route de la Chine afin de constituer une résistance face à l’armée américaine.
1974 : le 3ème gouvernement d’union nationale est instauré : le Parti Unique de la République Démocratique Lao (RDPL). Près de 40 000 personnes sont envoyées dans des « camps de rééducation » appelés Samana et 30 000 sont emprisonnées pour « crime politique ».  
1977 : la famille royale est exilée à Vieng Xai , le quartier général du Pathet Lao.
1979 : un nouveau modèle économique est mis en place, plus ouvert sur l’extérieur et les réformes lancées s’alignent sur la politique de la Chine, en se basant sur la décentralisation et l’initiative privée.
1992 : Le général Khamtay Siphandone devient président  du parti et Premier Ministre et marque le début de la prise du pouvoir par les officiers laotiens.
1987 : Conflits sur la frontière lao- thailandaise. Le gouvernement lao n’a pas apprécié que la Thailande ouvre des camps de réfugiés pendant la mise en place de la république démocratique populaire lao. Depuis, les liens entre les pays voisins se sont renforcés et la Thaïlande est même le premier  investisseur.
1995 : Luang Prabang est classé au patrimoine de l’UNESCO.
1997 :  Le Laos est membre de l’ASEAN (Association D’Asie du Sud –Est) alors que le pays subit de plein fouet la crise économique qui touche la Thaïlande.
2001 : le Wat Phou est classé au patrimoine de l’UNESCO
2006 : élection du  lieutenant général Choummaly Sayasone
2010 : Le Laos devient membre de l’OMC.

Fêtes et traditions du Laos

1/ Fêtes importantes

Janvier: BunKhun Khao, fête des moissons
Février: Nouvel an lunaire
Avril: Pi Mai, nouvel an laotien
Mai: Visakha Busa, célébrations de la naissance, l'Eveil et la mort du Bouddha.
Octobre: Bun Awk Phansa, fête fin de la saison des pluies; Bun Nam, courses de bateaux.
Décembre: fête nationale, festival du film de Luang Prabang.

2/ Traditions

Religion: Bouddhisme, animisme

Sport: kàtâw (sorte de volley ball), muay lao (boxe), combats de coqs et de scarabées.

Cuisine: la gastronomie laotienne bien que moins réputée que celle de ses voisin, propose des plats simples et savoureux. Làap (salade de viande), tam maak-hung (salade de papay verte), khao khua (riz gluant), kheuang ping (grillades), ping kai (poulet grillé), jaew (sauces au piment).

Boisson : bière fraiche (beerlao), lao-lao (alcool de riz), café.

Art: maw lam (théâtre chanté), tissage.

Société : population très sereine, du notamment au bouddhisme theravada qui met l'accent sur l'apaisement des passions humaines. Une seule moisson par an; vie paisible.

Adresses Utiles au Laos

1/ Ambassade du Laos en France

74, avenue Raymond-Poincaré, 75016 Paris
Métro : Victor Hugo
Tél : 01 45 53 02 98
Courriel : ambalaoparis@wanadoo.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h pour les visas (compter 72h pour l'obtenir), et de 14h à 17h pour les renseignements téléphoniques.

2/ Ambassade du Laos à Genève

14 bis, route de Colovrex, 1218 Le Grand-Saconnex, Genève
Tél : 02 27 98 24 41
Courriel : laomission_geneva@bluewin.ch

3/ Ambassade du Laos en Belgique

avenue de la Brabançonne, 19-21, Bruxelles 1000
Tél : (02) 740 09 50
Courriel : laoembassy@ambalao.be
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h

4/ Ambassade de France au Laos

Rue Setthathirat (entrée par la rue Gallieni). Vientiane
Tél : 26 74 00
Permanence d’urgence : 020 551 47 51
Site web : www.ambafrance-laos.org
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30

5/ Consulat de Suisse au Laos

Rue Setthathirat (à l’angle de la place Nam Phou au 1er étage). Vientiane
Tél : 26 41 60
Courriel : swissconsultae@etllao.com

Demandez votre devis Ou contactez votre spécialiste au : 04 57 09 80 00