j1
Vol / Tokyo

Vol pour Tokyo. Nuit à bord.

picture
j2
Tokyo

Arrivée à Tokyo, accueil francophone à l’aéroport, remise des documents et transfert en taxi.

Journée libre.

Suggestions de visites: le quartier Ueno et  l’enclave populaire de Yanesen.

Nuit à Tokyo
 

×

Le charmant quartier de Ueno abrite le jardin Ueno-Koen connu pour sa profusion de cerisiers et le musée national de Tokyo. Il offre la plus grande et la plus belle collection d’art japonais, prévoyez au moins 2-3h de visite. Baladez-vous dans les quartiers voisins regroupés sous le nom de Yanessen à la découverte des temples, musées, galeries d’art et bâtiments traditionnels en bois.

Photo by Clay Banks on Unsplash

picture
j3
Tokyo

Journée libre.

Suggestions de visites : le quartier d’Asakusa et le temple bouddhique Senso, le sanctuaire shintoïste Meiji,  le quartier trépidant de Shinjuku en fin de journée.

Nuit à Tokyo

×

Asakusa respire l’époque d’Edo. C’est un des rares quartiers où la tradition n’a pas encore laissé place à la modernité. Vous trouverez des boutiques d'ustensiles de cuisine (céramiques, bols, baguettes, théière) mais aussi des boutiques de faux aliments en cire, des temples et leurs jardins. Vous pourrez visiter le plus ancien temple bouddhique de Tokyo, le Senso-ji. Dédiés à la déesse Asakusa Kannon, le temple et sa pagode à quatre étages se trouvent au bout de la rue Nakamise-dōri. Vous pourrez admirer les estampes d’Hokusai au musée Sumida Hokusai ou les lutteurs de sumo au Ryogoku.

Photo by Jérémy Stenuit on Unsplash

j4
Tokyo

Journée libre.

Suggestions de visites : le musée Nezu et les quartiers de Ginza et Shibuya.

Nuit à Tokyo.

picture
j5
Tokyo / Kamakura / Hakone

Train pour Kamakura (1h) et visite libre de la ville et de ses temples zen. Train pour la station thermale Hakone, réputée pour ses onsens et sa vue sur le Mont Fuji.

Dîner traditionnel et nuit en ryokan à Hakone.

×

L’expansion du bouddhisme zen a accompagné l’âge d’or (1192-1333) de Kamakura comme en témoignent encore les nombreux temples. Parmi les temples bouddhiques, Kencho-ji est le plus ancien d’obédience zen au Japon, Kotoku-in abrite la statue du Bouddha géant (Daibutsu), Hase Dera possède une statue en bois du bodhisattva Kannon et le temple Hokoku, un peu à l’écart de la ville offre un très beau jardin de bambous que l’on peut apprécier depuis la maison de thé. Tsurugaoka Hachimangu est, quant à lui, le plus important temple shintoïste de la ville.

Conseils Altiplano : empruntez le chemin de randonnée du Daibutsu (3km) et initiez-vous au zazen (méditation assise).

picture
j6
Hakone

Journée libre à Hakone.

Suggestions de visites : excursion en bateau sur le lac Ashi, téléphérique au-dessus des jets de soufre du volcan Owakudani, le musée Narukawa ou le musée en plein air.

Dîner et nuit en ryokan à Hakone.

×

La station thermale d’Hakone est réputée depuis longtemps pour ses sources chaudes (onsen) et ses auberges traditionnelles (ryokan). Profitez des vues sur le Mont Fuji (3776m) et de la nature lors d’une balade en bateau sur le lac Ashi, expérimentez un trajet en téléphérique au-dessus des jets de souffre du volcan Owakudani et découvrez l’artisanat et les nombreux musées de la région comme le musée Narukawa qui offre une vue panoramique sur le lac Ashi et le mont Fuji.

Conseil Altiplano : évitez Hakone les week-ends et jours fériés.

©jdavenport85_Fotolia

picture
j7
Hakone / Kyoto

Le matin, profitez encore un peu des onsens puis direction Kyoto en train (2h30). Temps libre.

Suggestions de visites: explorez le marché de Nishiki et profitez de l’ambiance unique du quartier de Pontocho à la tombée de la nuit.

Nuit à Kyoto

×

Ce quartier compte de nombreuses galeries marchandes et d’innombrables commerces. On y trouve aussi le très agréable et photogénique marché alimentaire Nishiki situé à l’ouest de la rue commerciale de Teramachi. Il présente toute la diversité de la gastronomie nippone. Au fil du marché, les étals tous plus appétissants les uns que les autres vous mettront l’eau à la bouche : fruits de mer, sashimis, thés, brochettes, épices, gâteaux, spécialités kyotoïtes sans oublier les jolies boutiques d'artisanat (notamment couteaux et tampons). Ce marché est fréquenté aussi bien par les locaux que par les voyageurs, c’est donc une belle occasion de s’imprégner de l’ambiance locale.

Photo par Manuel Cansaya de Pixabay
 

picture
j8
Kyoto

Journée libre.

Suggestions de visites : le quartier de Gion, le pavillon d’or, le temple Ryon-ji et son jardin sec, le pavillon d’argent et le château de Nijo.

Nuit à Kyoto.

×

Le Kinkaku-ji (UNESCO) est le nom d’usage donné au pavillon d’or, temple bouddhique situé au Nord de Kyoto. Un des plus célèbres et des plus visités, il est recouvert de feuilles d’or. Entouré d’un beau parc, son ambiance zen est parfois un peu effacée par la foule.

Non loin de là, le temple Ryoan-ji est un chef d’œuvre caractérisé par un jardin de pierres disposées minutieusement de façon à ce que le paysage soit différent suivant le point de vue adopté. Sur un lit de gravier, une quinzaine de pierres sont réparties selon les codes du karesansui (jardin sec).

Le Daitoku-ji, de la même école Zen Rinzai, est un ensemble de 23 temples dont 7 se visitent. C’est un monde à part de zénitude au cœur de Kyoto avec des jardins ratissés à la perfection et des petits sentiers, invitant à la méditation.

picture
j9
Kyoto

Journée libre.

Suggestions de visites : découvrez le sanctuaire Fushimi Inari puis poursuivez jusqu'à Nara, célèbre pour son parc peuplé de daims et ses temples. Ne manquez pas le temple Todai-ji.

Nuit à Kyoto

×

Le plus grand sanctuaire shinto du Japon se dévoile à travers une balade d’environ 2h sous des milliers de torii, à travers la vallée. En fait, ces toriis ont été financés par des hommes d’affaire ou des grandes entreprises et les inscriptions japonaises dessus ne sont rien d’autres que des publicités.

La balade est cependant très agréable et offre de beaux clichés.

Le temple Sanjusangen-do (aux 1001 statues bouddhiques) est situé dans le quartier Higashiyama (Photos interdites dans la salle des statues). Ces statues représentent Kannon, la déesse bouddhiste de la compassion. Le bâtiment, long de 120 mètres, est la plus longue construction en bois du Japon.

Photo by Thomas Tucker on Unsplash

picture
j10
Kyoto / Osaka

Journée libre.

Suggestions de visites : le matin profitez de la fraîcheur de la bambouseraie. Puis, train pour Osaka (40 min). Le soir, goûtez à la gastronomie de la ville, une des meilleures du pays, dans le photogénique quartier de Dotonbori.

Nuit à Osaka

×

Photogénique, le quartier Dotonbori vaut la peine d’être vu. La vie nocturne d’Osaka a élu domicile dans ce quartier, rendez-vous sur le pont d’Ebisu-bashi afin de profiter du meilleur point de vue la nuit. Dans la rue piétonne Dotonbori, des restaurants et théâtres tenteront d’attirer votre attention à coup d’enseigne flashy. Afin de vous rendre dans un restaurant traditionnel ou un bar, préférez la rue Hozen-ji Yokocho qui saura vous charmer.

j11
Osaka / Vol

Train pour l’aéroport (1h). Vol retour depuis Osaka. Vol de jour.