Voyager responsable au Chili

 

LA REALITE DE LA SITUATION SUR PLACE

Fine bande de terre s’étirant du nord au sud sur plus de 4000 kilomètres, de l’Altiplano andin jusqu’aux glaciers de Patagonie, le Chili est un pays à la nature époustouflante et aux paysages variés. Sa diversité en fait une destination unique, où la nature est particulièrement riche et omniprésente. Depuis les années 1990, le gouvernement et les ONG du pays tentent de protéger le territoire national via la création de parcs et zones protégés aujourd’hui au nombre de 37. Ils sont principalement situés au sud et au centre du pays. Cette démarche vise à contrer les impacts liés aux exploitations minières, à la gestion des déchets et à la surexploitation des ressources maritimes et forestières ayant eu de lourds impacts sur l’environnement et la biodiversité chilienne.

Le tourisme s’est largement développé et certaines zones comme le désert d’Atacama ou le sud de la Patagonie connaissent un afflux fulgurant de visiteurs. C’est sur l’île de Pâques que les effets du tourisme de masse se font le plus ressentir. On note les problèmes de gestion des déchets et des eaux usées, à tel point qu’une durée limite de 30 jours maximum pour séjourner sur l’île de Pâques ainsi qu’un quota de visiteurs ont été mis en place pour limiter la dégradation de l’île.

picture

COMMENT VOYAGER RESPONSABLE AU CHILI ?

Pour profiter pleinement des paysages chiliens, nous vous conseillons de voyager en dehors des grandes périodes touristiques. En Patagonie, les mois de janvier et de février connaissent la plus grande fréquentation. Voyager en dehors de ces mois touristiques permet ainsi d’étaler la saisonnalité et de rendre l’activité économique plus viable pour les professionnels du tourisme. Le printemps (de septembre à décembre) vous permettra de profiter de la région avec un temps clément et une densité touristique bien moins importante.

Pour limiter votre impact sur place, nous vous conseillons de privilégier les hébergements et les activités gérés par des Chiliens, cela favorise l’emploi et l’économie locale. Nos circuits Immersion en Patagonie chilienne et Trésors du Chili vous offrent notamment l’occasion de déjeuner dans une estancia typique. Il est également préférable de privilégier la production locale et l’artisanat afin de soutenir les producteurs locaux.

Certains espaces du Chili sont confrontés à une importante sécheresse. C’est notamment le cas du nord du pays et de la région du désert d’Atacama où il est conseillé de limiter au maximum sa consommation en eau. Cette ressource est particulièrement convoitée dans cette région très aride où les investisseurs des industries minières et touristiques rachètent les droits sur l’eau des communautés indigènes, participant à leur déclin.

Afin de limiter votre impact carbone et d’éviter la multiplication des vols internes, nous vous conseillons d'organiser votre voyage sur une ou deux régions du pays (qui sont déjà si grandes! ). Prendre plus de temps vous permet de mieux vous imprégner de la culture et des paysages chiliens. Notre circuit Voyage nord chili : entre déserts et geysers vous offre notamment l’opportunité de visiter en profondeur les merveilles des hauts plateaux andins.

picture

MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX RESPECTER

Compte tenu de sa taille longiligne et de la diversité des climats entre le nord, le centre et le sud, nous vous conseillons de bien vous renseigner avant de partir au Chili pour prévoir des vêtements les plus adaptés car le climat peut être très différent d’une région à l’autre.

Les Chiliens sont accueillants et très fiers de leur pays et de leur culture. Prenez le temps de discuter avec eux autour d’un pisco sour (cocktail local ) ou d’un asado (barbecue), qui sont véritables institutions pour les Chiliens! Certains sujets peuvent cependant demeurer sensibles, tels que l’histoire encore récente du pays liée au dictateur Augusto Pinochet.

Résolument orienté vers son immense côte pacifique tout en longueur, le Chili possède une gastronomie riche au sein de laquelle les produits de la mer sont particulièrement mis à l’honneur. Nous vous invitons à déguster ces produits de la pêche, dont le mythique ceviche qui constitue certainement le plat chilien par excellence.

 

ATLIPLANO ET SES PARTENAIRES S’ENGAGENT

Nous travaillons en collaboration avec notre prestataire sur place afin de vous garantir des activités et hébergements de qualité dont certains répondent à une charte écologique labelisée pour leur démarche durable (gestion des déchets, utilisation des énergies renouvelables) par le SERNATUR, l’organisme national du tourisme.

Certains de nos partenaires sont reconnus pour leur démarche éco-responsable. Nous collaborons notamment avec un opérateur local proposant des visites de Santiago à vélo, un brasseur de bière artisanale ou encore de nombreux vignerons locaux qui vous feront découvrir leur savoir-faire.

Les guides avec lesquels nous travaillons sont des Chiliens francophones et les entreprises avec lesquelles sont collaborons sont 100% chiliennes également, favorisant l’emploi à l’échelle locale et une distribution plus juste des revenus.

Nous vous invitons à consulter nos Expériences signatures pour trouver des idées d’activités authentiques et engagées au Chili.
Nous vous proposons également de consulter notre Charte éthique du voyageur pour adopter des attitudes plus éco-responsables avant, pendant et après votre voyage.

 

sont là pour vous aider à créer le
voyage de vos rêves