Contribution Carbone

Voyager ouvre l’esprit et enrichit humainement le voyageur. Pour les pays visités, le tourisme génère, entre autres, des emplois, des échanges culturels riches et la construction d’infrastructures performantes.
Mais il est indéniable qu’au-delà de ses bienfaits, ses impacts environnementaux et sociaux peuvent nuire aux destinations. C’est pourquoi nous avons créé une section « voyager responsable » pour chacune de nos destinations afin de vous inviter à contribuer positivement aux pays visités.
D'autre part, les déplacements et activités génèrent toujours un accroissement de l'effet de serre sur notre Terre que nous nous devons de compenser, même partiellement, si nous souhaitons continuer à visiter notre belle planète (et en faire profiter nos enfants et générations futures).

picture

90% GENERE PAR LE TRANSPORT AERIEN

Les vols en avion représentent la plus grosse part de l'empreinte carbone d'un voyage. En effet, les émissions de gaz à effet de serre d’un trajet aérien sont très importantes, entre l'extraction du kérozene et sa combustion en vol mais aussi à travers les émissions fugitives de traînée de condensation.

Vous ne pouvez jamais « compenser » le CO² produit lors de votre voyage mais vous pouvez participer à un plan permettant d’avoir un impact positif sur l’environnement, les communautés les plus vulnérables et la neutralité carbone, en soutenant des projets favorisant la réduction ou la séquestration des émissions de gaz à effet de serre.

Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur le site de « Good Planet » (la fondation de Yann Arthus Bertrand qui aide à donne, entre autres, accès à l’énergie renouvelable et valorisation des déchets sur certains pays en voie de développement) ou de « Reforest’Action » (qui sensibilise et agit pour les forêts).
Vos dons versés à des associations reconnues d’intérêt général ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu égale, à hauteur de 66 % du montant.

Lorsque la crise sanitaire et économique sera derrière nous, nous serons à notre tour, à même de participer à des projets de plantation de mangroves qui ont un très fort impact positif sur l’environnement et les populations. La mangrove est un écosystème de marais entre terre et mer, présente essentiellement dans les pays en voie de développement. Reconnaissables par leur enchevêtrement dense de racines, ces forêts tropicales singulières retiennent solidement la terre (luttant contre l'érosion), abritent une biodiversité exceptionnelle (réserve de nourriture pour les animaux et les hommes) et séquestrent le carbone atmosphérique très efficacement (2 à 4 fois plus de CO2 que les forêts tropicales). A l’inverse des forêts classiques, elles n’ont aucune valeur commerciale. Ces forêts dites « additionnelles » n’existeraient pas sans les projets de contribution carbone.

 
picture

10% PAR LES PRESTATIONS TERRESTRES

L’impact écologique et social des prestations sur place qui représentent 10% des émissions doit aussi faire l’objet d'une contribution par la mise en place d’actions sociales, économiques, écologiques organisée, cette fois ci, par les opérateurs.
 
Certains de nos fournisseurs participent déjà à des projets locaux ayant un objectif environnemental et/ou social.>
> voir détails sur les sections "voyager responsable" de chaque destination.
 
A l’horizon 2023, nous aimerions nouer un partenariat avec une association proche de chez nous à Annecy pour protéger notre environnement. Nous tenons aussi à sensibiliser chaque jour un peu plus notre équipe et organiser des activités de team building autour de ce thème.