INFORMATIONS PRATIQUES ARGENTINE

Climat & Géographie de l'Argentine

1/ Le climat de l’Argentine

Selon la région visitée, les saisons idéales ne seront pas les mêmes :

  • la Patagonie au Sud de Buenos Aires se visite plutôt de novembre à mars (été austral) car les jours sont plus longs et les températures plus clémentes. Par contre, les baleines à Puerto Madryn sont présentes uniquement de juillet à début décembre.
  • la région du Nord Ouest des Andes (Altiplano) est plus propice d’avril à octobre (hiver austral) pendant la saison sèche. Les journées sont ensoleillées et douces et les nuits fraîches à cause de l’altitude.
  • la région tropicale de Misiones au Nord Est accuse une saison humide de novembre à mars. 

2/ La meilleure saison pour un voyage en Argentine

Il n’y a pas de meilleure saison pour visiter l’ensemble de l’Argentine mais préférez la période entre novembre et mars si vous souhaitez visiter la Patagonie.

3/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

 

4/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

 

5/ La géographie de l’Argentine

L’Argentine s’étend sur 4 000 kilomètres du Nord au Sud et s’étage de 0 à 7 000 mètres d’altitude, d’où une très grande variété de climats, du subpolaire au subtropical. De plus, dans l’hémisphère sud, les saisons sont à l’inverse de la France : été austral de décembre à mars et hiver austral de juin à septembre.

L’Argentine possède plusieurs zones géographiques distinctes :

  • La Patagonie : région la plus vaste du pays mais aussi la moins peuplée. Elle comprend 5 provinces : Neuquen, Rio Negro, Chubut, Santa Cruz et Tierra del Fuego. Paysages d’immensités, de plateaux battus par des vents secs et froids.
  • La Pampa : immense plaine monotone de 600 000 km² avec  4 provinces : Buenos Aires, la Pampa, Santa Fe et Cordoba. Dans la région de Cordoba, ces immenses plaines laissent place à une chaîne de montagne (las sierras de Cordoba).
  • Les Andes du Nord-Ouest : elles s’opposent en tout point de vue à la Pampa. Elles comprennent 5 provinces : Jujuy, Salta, Tucuman, La Rioja et Catamarca. Cette région marque la fin des grandes plaines. Paysage marqué par la grandiose quebrada (vallée encaissée) de Humahuaca située à plus de 2000 mètres d’altitude, des champs de cactus, des lamas, des villages en pisé, des populations incas, des montagnes…
  • Les Andes Centrales : elles correspondent aux 3 provinces de Mendoza, San Luis et San Juan. C’est la région qui possède les plus hauts sommets (avec l’Aconcagua à 6960 mètres) et le plus de vignobles.
  • Les Plaines du Nord-Est : elles comprennent 6 provinces : Entre Rios (entre les fleuves), Corrientes, Misiones, Formosa, Santiago del Estero et Chaco. Elles se caractérisent par de vastes zones de marécages et de savanes à l’ouest, et par la région humide et forestière des grands fleuves, Rio Uruguay à l’Est. La province de Misiones est connue pour ses ruines jésuites (San Ignacio) et ses spectaculaires chutes (Iguazu).

Carte de l'Argentine

Carte touristique Argentine
Télécharger la carte

 

1/ Quelques données

Superficie : 2 770 000 km²
Population : 41 millions d'habitants
Religion : Catholique principalement
Régime : démocratie présidentielle
Densité : 15 hab/km²
Capitale : Buenos Aires
Autres villes : Salta, Cordoba, Mendoza, Ushuaia, El Calafate, Puerto Madryn, Puerto Iguazu, Bariloche
Pays limitrophes : Brésil, Chili, Bolivie, Uruguay, Paraguay
Point dominant : Aconcagua – 6 962 m

2/ Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco

Patrimoine Culturel

  • Cueva de las Manos, Río Pinturas (1999)
  • Ensemble et les estancias jésuites de Córdoba (2000)
  • Missions jésuites des Guaranis : San Ignacio Mini, Santa Ana, Nuestra Señora de Loreto et Santa Maria Mayor (Argentine), ruines de Sao Miguel das Missoes (Brésil) (1983)
  • Quebrada de Humahuaca (2003)    

Patrimoine Naturel

  • Parc national de l'Iguazu (1984)
  • Parc national de Los Glaciares (1981)
  • Parcs naturels d’Ischigualasto / Talampaya (2000)
  • Presqu'île de Valdés (1999)

Formalités & Visa en Argentine

1/ Passeport

Pour votre voyage en Argentine, vous devez absolument être en possession d’un passeport, en cours de validité pendant votre séjour. Si vous êtes ressortissant européen, vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 3 mois (sinon, merci de contacter l’ambassade à Paris pour faire le nécessaire).

2/ Formalités sanitaires

Restriction à l’entrée sur le territoire argentin de produits frais (plantes, graines, fruits, fromages, viandes), en application de la législation locale.

Pour tout ressortissants français qui revient de l’Argentine, vous pouvez ramener : 200 cigarettes OU 50 cigares, 4 litres de vins (non mousseux), 16 litres de bières, 1 litre de boisson alcoolique de plus de 22 degrés OU 2 litres de boissons alcooliques de moins de 22 degrés.

Vie pratique en Argentine

1/ Langue

La langue officielle est l‘espagnol mais il diffère quelque peu avec l’espagnol d’Espagne.
Par exemple : le « y » et le « ll » se prononcent « sh ». Le « tu » se dit « vos » et « vosotros » est remplacé par « ustedes ».

Quelques mots d'espagnol :
Bonjour = Buen Dia (Buenos Dias en espagnol)
Salut = Hola
Au revoir = Ciao ou Hasta Luego
SVP = Por Favor
Merci = gracias
Oui = si
Non = no
Avion = avion
Voiture = auto
Bus = colectivo ou micro
Je suis français(e) = soy frances(a)

2/ Décalage horaire

Par rapport à la France, il y a - 5h en été. Quand il est midi en France, il est 7h en Argentine
Et - 4h en hiver. Quand il est midi en France, il est 8h en Argentine.

3/ Courant électrique

Le courant est de 220V. Les anciennes prises à deux trous sont progressivement remplacées par des prises à fiches plates (dont deux à l’oblique) dans laquelle on peut quand même y insérer des prises européennes – mais dans le doute pensez à prendre un adaptateur.

4/ Téléphone & Internet

Les modes de communication sont bien développés en Argentine.

Vous trouverez dans toutes les villes touristiques des cybercafés ouverts jusque très tard le soir. La plupart des hôtels ont à disposition des clients un ou deux ordinateurs. La Wifi a tendance à se démocratiser aussi dans les hôtels et cafés des grandes villes.

Pour joindre l’Argentine, il faut composer le 00 54 (de la France vers l’Argentine) + l’indicatif de la ville sans le 0 + numéro du correspondant.
Vous pouvez bien sûr utiliser votre téléphone portable. Vérifier, avant de partir, que votre téléphone portable est bien compatible avec l’Argentine et que vous avez le forfait monde mais attention à ne pas en abuser car la facture peut s’avérer lourde en rentrant. Vous trouverez un peu partout dans les grandes villes des « locutorios » ou centre de télécommunications qui permettent d’appeler en Argentine ou à l’étranger à des tarifs très abordables.
Autre solution pour téléphoner : se procurer des cartes téléphoniques que vous achetez dans les « kioskos » (kiosque à journaux). Il en existe de montants différents (10, 20, 30 pesos) et vous permet d’appeler depuis n’importe quel combiné téléphonique avec un code secret attribué à la carte achetée. Grace à cette carte, vous pourrez appeler dans certaines régions d’Argentine et à l’étranger, vérifier la zone d’appel que couvre la carte selon vos besoins.

5/ Jours fériés

1er janvier : Nouvel an
24 mars : Dia de la memoria (anniversaire du début de la dictature de 1976)
Mars ou Avril : Semaine Sainte selon le calendrier. Jeudi et vendredi sont fériés
2 avril : Dia de las Malvinas, en hommage aux soldats argentins tombés pendant la guerre des Malouines en 1982
1er mai : Fête du travail
25 mai : anniversaire de la déclaration de l’indépendance de Buenos Aires en 1810
20 juin : dia de la Bandera (fête du drapeau), anniversaire de la morte de Manuel Belgrano, créateur du drapeau argentin
9 juillet : fête nationale
17 août : anniversaire de la mort de José San Martin
12 octobre : découverte de l’Amérique par Christophe Colomb
8 décembre : Fête de l’immaculée conception
25 décembre : Nöel

Monnaie & Argent en Argentine

1/ Monnaie Argentine

En Argentine, la monnaie nationale est le peso argentin (ARS).
1 EUR = 15 ARS.
Prévoir des petites coupures pour les pourboires et les règlements dans les zones reculées du pays. Inutile d’acheter des dollars avant de partir, l’euro se change bien contre des Pesos.

2/ Cartes de Paiement et retrait d’espèces en Argentine

A l’aéroport de Buenos Aires, il existe plusieurs bureaux de change à l’aéroport (après la sortie bagage), mais vous obtiendrez un meilleur taux (environ 10% de plus) au « Banco Nacion ».
Vous trouverez aussi des bureaux de changes, banques et distributeurs dans les villes touristiques (retrait souvent). Bien conserver le reçu de votre premier change euros/pesos, il sera nécessaire pour changer les pesos en euros que vous aurez en trop le jour de votre retour en France. Il existe un marché parallèle où le taux de change est plus avantageux mais illégal.

Vous pouvez aussi retirer des pesos avec votre carte Visa et Mastercard. Vous avez le choix de retirer des dollars ou des pesos argentins, ces derniers sont plus utiles. Attention car les retraits sont limités à 1000 ARS environ et les distributeurs peuvent ne pas être approvisionnés pendant les week-ends.

Vous pouvez aussi payer avec votre carte (mais souvent moyennant une commission de l’ordre de 10 à 15% du montant réglé).
Essayez, dans la mesure du possible, de toujours avoir de la monnaie, les commerçants n’ayant pas tous l’appoint, certains vous refuseraient la vente. Et de limiter l’usage de votre carte pour économiser les frais bancaires, donc partir avec des euros que vous changez sur place en pesos.

3/ Le coût de la vie en Argentine

Depuis quelques années, l’Argentine subit une inflation dite galopante entre 15 et 25% par an. 
A cela s’ajoute des tarifs « Etrangers » comme les entrées de parcs, les billets d’avion, les hôtels chics…
La Patagonie est la région la plus élevée d’Argentine, 2 à 3 fois plus chère que la région du Nord (Salta et Iguazu). Globalement, les tarifs sont à présent sensiblement identiques à ceux en Europe.
Par exemple :

  • Comptez environ 10€ pour manger le midi (restauration rapide) et 25-30 € pour un dîner complet. 
  • Une entrée de parc (des glaciers, Iguazu…) coûte environ 30€.   

4/ Taxes et Pourboires

La question du pourboire est toujours sensible. Il est à déterminer selon votre appréciation pour la qualité de l’attention reçue, de la durée des services effectués et de l’intensité du travail fourni.
Prévoyez environ 5 Pesos par jour et par personne pour un chauffeur (transfert), 15 Pesos par jour et par personne pour un guide en excursion collective et 30 Pesos par jour et par personne pour un guide en excursion privée.

5/Quelques conseils

  • Prévoyez d’amener une grande quantité d’espèces en Euros que vous changerez au fur et à mesure de votre voyage, cela limitera considérablement les frais bancaires
  • Pensez à garder sur vous de la monnaie et des petites coupures pour vos menues dépenses
  • Sachez qu'une fois de retour en France, vous ne pourrez plus faire changer vos pesos argentins en euros... Aussi, mieux vaut ne pas trop retirer à la fin de votre voyage, ou sinon dépensez tout sur place ! 

Vaccin, Santé & Sécurité en Argentine

1/ Vaccins et traitements conseillés pour voyage en Argentine

Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe et se rendant en Argentine.

Cependant, les vaccins suivants sont conseillés :

  • Tétanos ;
  • Polio et Coqueluche ;
  • Diphtérie ;
  • Vaccination hépatite A recommandée

Consultez votre médecin avant le départ, ainsi que le site du Ministère des Affaires étrangères
Pour plus de renseignements, vous pouvez vous reporter au site du Ministère de la santé

2/ Nourriture - sanitaire

Lors de votre voyage en Argentine, il n’y a pas de réel problème sanitaire :

  • L’eau est généralement potable (faire attention dans les zones rurales) ;
  • Vous pouvez consommer des légumes et fruits crus, non pelés et non cuits, ainsi que de la viande saignante. 

3/ Sécurité

L’Argentine est un pays relativement sûr. Toutefois :

  • Comme dans toutes les grandes villes, il faut rester vigilant et ne pas tenter les personnes malveillantes.
  • Faites attention aux faux taxis à Buenos Aires : vérifier que le compteur tourne au début de la course, vérifier bien les billets (nombre et montant) que vous donnez au chauffeur pour régler la course
  • Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport et permis de conduire.
  • N’afficher aucun signe extérieur de richesse (montre, bijoux etc).
  • Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou les confier à des inconnus.

Transports en Argentine

1/ Prendre l'avion en Argentine

L’aéroport international est Ministro-Pistarini d'Ezeiza (EZE), il est situé à 22 kilomètres au sud-ouest de Buenos Aires. Il faut compter environ 45 minutes pour rejoindre le centre ville de Buenos Aires. La majorité des vols intérieurs partent eux de Aeroparque Jorge Newbery (AEP) situé en centre ville.

Etant donné la taille du pays et l’état de certaines routes, prendre l’avion en Argentine permet de réduire les temps de transport. C’est en effet le moyen le plus simple et le plus pratique pour parcourir de longues distances (exemple : environ 4h d’avion entre Buenos Aires et Ushuaia au lieu de 2 jours de bus).

Des vols quotidiens sont assurés entre les grandes villes. Buenos Aires sépare le pays en deux. Pour passer du Nord au Sud de l’Argentine, tous les vols passent par Buenos Aires. Par contre, en Patagonie, il existe des liaisons internes : Ushuaia – El Calafate, El Calafate - Bariloche ou encore Trelew – Ushuaia. Et dans le Nord, il en est de même avec les liaisons directes : Salta – Iguazu ou Mendoza – Salta.

Il existe deux compagnies aériennes principales : Aérolinéas Argentinas et Lan Argentina. Avec une arrivée internationale avec Iberia, Tam ou Lan, il y a la possibilité de bénéficier d’un pass avec la compagnie Lan pour les vols intérieurs. Si l‘arrivée se fait avec Aérolinéas Argentinas, le pass sera avec les vols internes Aérolinéas Argentinas. Il n’y a pas d‘accord entre ces deux compagnies.

Avant d’acheter vos billets d’avion, il vaut donc mieux comparer l’ensemble des tarifs de tous les vols (internationaux et intérieurs) pour choisir la meilleure solution et opter pour la moins chère.

2/ Prendre le bus en Argentine

Le bus est le mode de transport le plus commun en Argentine utilisé par beaucoup d’Argentins. Les bus relient toutes les villes (et villages aussi) et il y a souvent le choix dans les horaires.

Il existe plus d’une centaine de compagnies de bus dans tout le pays et les terminaux de bus ressemblent à de vrais aéroports. Le trafic y est intense avec des annonces de départs et d’arrivées toutes les minutes. Les bus sont à l’heure, les chauffeurs sont très professionnels et souvent au nombre de deux sur les longs trajets pour se relayer. Une hôtesse est parfois présente sur les longues distances vous servant les repas à bord, jus de fruits, café et thé.
Il existe plusieurs niveaux de confort : du simple siège (silla) au lit (cama executive) en passant par le siège inclinable à 90° (semi-cama).
Le Bus est un peu plus économique que l’avion quand on possède un pass aérien, l’économie se faisant surtout avec la nuit dans le bus au lieu de l’hôtel. Mais il ne faut pas être pressé car les distances sont souvent très longues.
Dans  tous les cas, prévoyez des vêtements chauds car la climatisation est forte et des boules Quies car la télévision est omniprésente, et aussi n’oubliez pas le pourboire au bagagiste qui se charge de votre bagage en soute.

3/ Prendre le bateau en Argentine

Le bateau en Argentine est utilisé pour les excursions touristiques.

Sur la côte Atlantique, vous aurez notamment le bateau pour vous approcher des baleines (de juillet à décembre) à Puerto Madryn.
Des croisières de plusieurs jours partent d’Ushuaia en passant par le Cap Horn pour rejoindre Punta Arenas au Chili ou l’Antarctique. Pour les moins aventuriers, une navigation de quelques heures dans le Canal de Beagle permet d’aller au Phare des Eclaireurs et d‘admirer  la vue sur la baie d’Ushuaia.
Des bateaux de transport comme Buquebus permettent de rejoindre en 1h30 la ville de Buenos Aires à Colonia del Sacramento en Uruguay. D’autres navigations sont possibles dans la région des lacs et forêts à Bariloche sur le lac Nahuel Huapi par exemple. Ou encore dans la région des glaciers à El Calafate, le bateau vous fera naviguer au milieu des icebergs afin de vous approcher des parois des majestueux glaciers.

4/ Prendre le train en Argentine

Le train longue distance n’existait plus en Argentine. Mais depuis peu, certaines lignes ont été réhabilitées, surtout utilisées par les Argentins : Buenos Aires – Bariloche, Buernos Aires – Cordoba, Buenos Aires – Tucuman… Notons au passage qu’un projet d’envergure mené par ALSTOM de relier Buenos aires à Cordoba en TGV avait débuté mais rapidement stoppé en 2008 à cause de la situation financière du pays.

Les seuls trains qui subsistent et les plus communs sont des trains touristiques :

  • Train Des Nuages « Tren A Las Nubes » à Salta. Il ne fonctionne pas pendant la saison des pluies de décembre à mars. Le train commence son ascension depuis la gare de Salta à 1190 m d'altitude, pour arriver au point final du périple à 4220m au viaduc de la Polvorilla (64 m de haut et 224 m de long). Entre ces deux points, il aura vaincu le dénivelé de la pré-cordillère des Andes grâce à 29 ponts, 21 tunnels et 13 viaducs. Sa construction débuta en 1921 pour s'achever enfin en 1948. Paysages arides de la Quebrada del Toro, arrêt à la ville minière de San Antonio de los Cobres. Retour à Salta par la même route en train ou bien possibilité de combiner par un retour en 4x4.
  • Train Du Bout Du Monde à Ushuaia. Petit train reconstitué qui emmenait les bagnards jusqu'à leur camp de travail dans la forêt. Le train longe le Rio Pipo. Pendant le trajet, quelques arrêts dans le Parc sont prévus.
  • Train «La Trochita » : ce train à vapeur qui roule à 30 km/h max a connu bien des péripéties. Son trajet initial de 402 kilomètres est réduit à présent à 20 kilomètres entre Esquel et Nahuel Pan.
  • Tren Patagonico relie Bariloche à Viedma et traverse ainsi toute l’Argentine d’ouest en est.  

5/ Location de voiture en Argentine ?

Il est possible de louer une voiture en Argentine car de nombreux loueurs internationaux y sont implantés. Certains trajets sont même recommandés en voiture afin de profiter au mieux des paysages, des villages et ainsi découvrir l’Argentine à son rythme, hors des sentiers battus.
La Route 40 longe la Cordillère des Andes sur plus de 5000 kilomètres de la Quiaca (Nord de Salta) à El Calafate en Patagonie.
Les tronçons les plus intéressants sont d’abord de Humahuaca à La Rioja voire Mendoza : il s’agit de la partie nord de l’Argentine avec les visites des différentes quebradas (canyons), des parcs de Talampaya et de la Vallée de La lune. Et pour ceux qui ont encore un peu plus le temps, il est possible de s’arrêter aux vignobles de Mendoza.
Puis la partie Sud de Bariloche à El Calafate vaut le détour mais en 4x4. Les routes sont plutôt des pistes et les stations essence parfois rares. Ce parcours au sud est vraiment pour les aventuriers.
Sinon dans d’autres régions d’Argentine, la voiture peut être une bonne solution (Puerto Madryn, El Calafate, Ushuaia...). Dans ce cas, il faut  récupérer un véhicule à votre arrivée d’un vol intérieur à l’aéroport et rayonner autour de cette ville avec votre voiture.
En Argentine, le fait de prendre le véhicule à un endroit et de le restituer à un autre vous coûtera des frais kilométriques d’abandon de véhicule. Mais aucun problème de sécurité, la voiture est un moyen très sûr.

Pour passer les frontières avec votre véhicule, il faudra en aviser le loueur à la livraison du véhicule. Le passage de frontière est payant. Dans tous les cas le véhicule devra être restitué dans son pays d’origine.

6/ Distances et temps de transport

Tableau transports Argentine

Hébergement en Argentine

En Argentine, il existe différentes catégorie d’hôtels et il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. Le petit déjeuner est normalement inclus dans le prix. N’oubliez pas de demander si le prix s’entend toutes taxes comprises, sinon il faut rajouter 21%. Les périodes les plus chargées sont janvier et février, pendant les vacances scolaires des argentins, la semaine sainte en avril et les vacances de fin d’année.

Il y a différentes catégories d’hôtels en Argentine. Pour une même catégorie, comparer bien les tarifs, car cela peut varier.

  • Auberges de jeunesse : il y a quelques auberges de jeunesse en Argentine ou d’auberges sans affiliation particulière mais qui proposent des nuits en dortoir pour des sommes plus économiques que les hôtels.
  • Hôtel 2* locales : un hospedaje (maison particulière), pensiones (longue durée), residenciales se répertorient dans cette catégorie. La salle de bain est souvent commune. Il s’agit d’une sorte de B&B.
  • Hôtel 3* locales : c’est la catégorie que nous pourrions recommandée, au meilleur rapport qualité/prix. La salle de bain est privée et les services de qualité.
  • Hôtel 4* locales : les prix commencent à devenir plus élevés, mais cela peut encore rester abordables pour ceux qui ont un budget plus important. Il s’agit souvent d’hébergement en hôtels boutique de plus grande capacité mais avec un très bon service et souvent une piscine.  
  • Hôtel 5* : dans cette catégorie, on trouve généralement les hôtels des chaîne Accor (Sofitel, Sheraton….) mais plus à Buenos Aires et Iguazu. Sinon la plupart des hôtels 5* sont des hôtels indépendants avec un excellent service, et en général une localisation privilégiée sur des sites d’exception. 
  • Appart/hôtels ou cabanas : très prisés des argentins, ce type d’hébergement est très pratique et moins formel que les hôtels. Il permet à des familles ou à des amis de séjourner ensemble. Ces hébergements sont équipés de cuisine, vous aurez donc la possibilité d’y manger et de ne pas vous rendre au restaurant, ce qui peut être une alternative pour les petites bourses.
  • Estancias : pour un séjour authentique, séjournez dans un ranch traditionnel et vivez l’Argentine avec balade à cheval, dégustation d’un asado typique (barbecue)…Le prix est plus cher mais la pension est complète et l’expérience unique !
  • Nuit chez l’habitant : voilà une bonne occasion de voir comment vivent les locaux. Cette formule tend à se démocratiser de plus en plus et quelques bonnes adresses voient le jour. Le confort y est sommaire mais le but est de partager la vie des familles (participation aux tâches journalières, travail dans les champs, préparation des repas…).

Culture & Histoire de l'Argentine

1/ Histoire

Jusqu'au 15ème siècle, présence d’indiens précolombiens.
1516 : Découverte de l’Argentine par Juan Diaz de Solis, puis colonisation espagnole
1816 : Indépendance, grâce au général San Martin
1945 : Election de Juan Péron à la présidence, aidé par sa femme Evita
1976/82 : Dictature militaire (Videla…)
1982 : Guerre des Malouines contre le Royaume-Uni
1983 : Retour à la démocratie : Alfonsin, puis Menem (1989) et De La Rua (1999)
2002 : Crise argentine, puis dévaluation du peso
2003 : Election du président Nestor Kirchner
2007 : Election de la présidente Cristina Kirchner
2011 : Ré-election de Cristina Kirchner
2015 : Election de Mauricio Macri, libéral

2/ Cuisine

Dans le Nord, on trouvera des plats typiques comme la humita (pâte de maïs cuite), le locro (ragoût de maïs, haricots blancs et porc), pastel de choclo (gratin de viande hachée, raisins secs et maïs).
En Patagonie, l’agneau est la viande privilégiée.

Sinon d’une manière générale, vous pourrez déguster un asado (délicieuse viande argentine grillée), tout se mange dans le boeuf (chinchulines -- intestins grêles), molleja (ris de veau)…Sachez que la viande reste l’aliment principal et que les légumes ne sont souvent qu’accessoires. Vous pourrez aussi savourer des empanadas (chaussons à la viande), des milanesas (escalopes panées), du dulce de leche (confiture de lait), des alfajores (biscuits fourrés), des pizzas et pâtes (influence italienne très présente). La cuisine est plutôt de type européen sans pas de plats épicés (sauf la sauce Chimichurri qui accompagne la viande).

3/ Boissons 

Vous dégusterez de très bons vins de Mendoza et Cafayate, de la bière Quilmes et des jus naturels. 
Les cafés sont très bons car d’influence italienne et toujours servi avec un verre d’eau. 
Le Maté est aussi LA boisson des argentins de tout âge et en toute circonstance.

4/ Personnages célèbres

Eva PERON (Evita) : femme politique
Ernesto GUEVARA, dit le Che : guerrillero
Juan Manuel FANGIO : coureur automobile
Carlos MONZON : boxeur
MAFALDA : personnage d’un comic-strip
Guillermo VILAS : joueur de tennis
Jorge-Luis BORGES : écrivain
Gabriela SABATINI : joueuse de tennis
Diego MARADONNA : joueur de football
Jorge Mario BERGOGLIO : Pape François

5/ A voir avant de partir

Diarios de Motocicleta ou Carnet de voyage de Walter Salles (2004)
“En 1952, deux jeunes Argentins, Alberto Granado et Ernesto Guevara, partent à la découverte de l'Amérique latine. Ils débutent leur périple sur une vieille moto baptisée "La Vigoureuse". La confrontation avec la réalité sociale et politique des différents pays visités altère la perception que les deux amis ont du continent. Cette expérience éveillera de nouvelles vocations associées à un désir de justice sociale”. (source Allocine)

Evita d’Alan Parker (1996)
“1952. Eva Peron meurt prématurément d'un cancer alors qu'elle allait accéder à la vice-présidence de son pays. L'Argentine pleure cette paysanne dont l'ascension fulgurante et le combat pour la défense des pauvres ont modifié le cours de son histoire. Ce film opéra évoque la vie de cette femme qui connut selon Alan Parker "une destinée personnelle incroyablement originale et une histoire politique extraordinairement forte". (source Allocine)

El Chino de Sebastian Borensztein (2012)
« L'histoire insolite d'un Argentin et d'un Chinois unis par une vache tombée du ciel !
Jun débarque mystérieusement en Argentine. Perdu et ne parlant pas un mot d'espagnol, il tombe littéralement sur Roberto, quincaillier maniaque et célibataire grincheux, qui le recueille malgré lui. Ce grain de sable dans la vie très réglée de Roberto va peu à peu le conduire, de situations absurdes en drôles de coïncidences, à changer imperceptiblement...” (source Allocine)

Dans ses Yeux de Juan José Campanella (2010)
“1974, Buenos Aires. Benjamin Esposito enquête sur le meurtre violent d'une jeune femme. 25 ans plus tard, il décide d'écrire un roman basé sur cette affaire "classée" dont il a été témoin et protagoniste.” (source Allocine)

Tetro de Francis Ford Coppola (2009)
“Tetro est un homme sans passé. Il y a dix ans, il a rompu tout lien avec sa famille pour s'exiler en Argentine. A l'aube de ses 18 ans, Bennie, son frère cadet, part le retrouver à Buenos Aires. Entre les deux frères, l'ombre d'un père despotique, illustre chef d'orchestre, continue de planer et de les opposer. Mais, Bennie veut comprendre. A tout prix. Quitte à rouvrir certaines blessures et à faire remonter à la surface des secrets de famille jusqu'ici bien enfouis”. (source Allocine)

Fêtes et traditions de l'Argentine

1/ Fêtes importantes

Février - Mars : carnaval de Gualeguaychu les week-ends (comparable à niveau inférieur au carnaval du Brésil).  
Fin février-début mars : fête des vendanges à Mendoza
Mars : carnaval à Salta
Août : festival international du tango à Buenos Aires
Octobre : Fête de la bière « Oktoberfest » à Villa General Belgrano près de Cordoba
Novembre : fête des gauchos à San Antonio de Areco

D’autres fêtes moins attendues

Fête du chocolat
Fête des amis
Fête des femmes enceintes
Fête des secrétaires
Fête des animaux…

2/ Traditions

Le Tango :
né dans les faubourgs de Buenos Aires, danse et musique (bandoneon)
La Gaucho :
cow-boy argentin qui travaille dans les estancias (ranchs) de la Pampa
La séduction :
femmes sexy, hommes entreprenants (piropos) surtout dans les villes
Folklore :
indien surtout dans les Andes du Nord-Ouest
Le Maté :
infusion amère, très populaire dans toute l’Argentine
Football :
sport national. Grands stades et joueurs adulés comme Maradona et Batistuta

Adresses Utiles en Argentine

1/ En France

Ambassade d’Argentine
6, rue Cimarosa
75116 Paris
Service culturel, tél : 01-44-05-27-38
Site web : www.efran.mrecic.gov.ar/fr
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h

Consulat d’Argentine
6, rue Cimarosa
75116 Paris
Tél : 01–44–34–22-00
Site web : www.efran.mrecic.gov.ar/fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 14h

Bureau du tourisme argentin
6, rue Cimarosa
75116 Paris
Tél : 01–47–27–01-76
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h

2/ En Suisse

Ambassade et consulat d’Argentine
Jungfraustrasse, 1, 3005 Berne.
Tél. : 41-31-356-43-42 (ambassade) ; tél. : 031-356-43-43 (consulat).
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (ambassade), et du lundi au vendredi de 9h30 à 13h (consulat).

3/ En Belgique

Ambassade et consulat d’Argentine
Avenue Louise, 225, Boîte 3, Bruxelles 1050. Tél. : 02-647-78-12.

4/ En Argentine

Ambassade de France
Cerrito, 1399 – Buenos Aires
Tél. (0054) (011) 45 15 70 30
Site web : www.embafrancia-argentina.org

Consulat de France
Basavilbaso, 1253 – Buenos Aires
Tél. (0054) (011) 45 15 69 00
Site web : www.embafrancia-argentina.org

Demandez votre devis Ou contactez votre spécialiste au : 04 57 09 80 01