INFORMATIONS PRATIQUES INDONÉSIE

Climat & Géographie de l'Indonésie

1/ La Géographie de l’Indonésie

L’Indonésie s’étend sur 5 000 km d’ouest en est et 2 000 km du nord au sud, représentant une superficie totale d’1,9 millions de km² . Ce pays forme l’archipel le plus vaste du monde avec ses 17 500 îles, qui s’égrènent entre l’océan Indien au sud  et le Pacifique au nord.

Compte tenu de son amplitude, l’Indonésie est une véritable mosaïque de paysages qui se compose aussi bien de jungles luxuriantes que de plages paradisiaques ou de volcans sacrés.

2/ Le climat en Indonésie

L’Indonésie offre un climat tropical : chaud et humide. Toutefois, la pluviométrie varie selon les saisons et régions :

  • Les provinces les plus proches de l’Equateur sont abondamment arrosées tout au long de l’année : Sumatra, Bornéo, nord des Célèbes, les Moluques
  • Les variations de climat sont plus marquées dans le sud de l’archipel : Java, Bali, petites îles de la Sonde

3/ La meilleure saison pour un voyage en Indonésie

Il est préférable de visiter l’Indonésie durant la saison sèche : de mai à octobre, tout particulièrement pour les îles baignées par l’océan Indien : Java, Bali, petites Iles de la Sonde, sud des Célèbes.
Il faudra privilégier la période d’octobre à avril pour découvrir la Papouasie occidentale et les Moluques. A Sumatra et Bornéo, les pluies ralentissent entre juin et septembre.

4/ La météo en Indonésie : saison sèche et saison des pluies

Si vous préparez votre voyage en Indonésie, gardez ceci en mémoire :

  • Les îles méridionales : Java, Bali, petites Iles de la Sonde, qui sont aussi les plus touristiques ainsi que le sud des Célèbes et le sud de Sumatra connaissent une saison sèche de mai à octobre et profitent durant cette période de l'année d'un ensoleillement maximum conjugué à quelques averses tropicales qui tombent le plus souvent en fin de journée.  Notez qu’à Bali, il pleut deux fois plus au nord que dans le sud. La température oscille entre 22 et 32 °C tout au long de l’année, sauf dans les régions montagneuses (Bromo, Ijen, Batur, Agung…) où il peut faire très frais.
  • La période d’octobre à avril est la meilleure pour découvrir les Moluques et la Papouasie occidentale tout particulièrement pour la plongée. Les mois de juin, juillet et août sont très pluvieux aux Moluques et génèrent souvent de fortes inondations qui bloquent les voies d’accès.  La température oscille entre 23 et 27 °C et celle de l’eau avoisine les 28 °C.
  • Bornéo subit des précipitations tout au long de l’année, hormis août et septembre où le temps est plus clément et laisse place à de belles éclaircies.
  • Il n’y a pas de réelle période de « mousson » en Indonésie comme cela peut être le cas dans d’autre pays tel que l’Inde ou au Vietnam. Ici, il s’agit plutôt d’averses orageuses de courte durée en fin de journée. 

5/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

6/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Carte de l'Indonésie

Carte touristique Indonésie
Télécharger la carte

1/ Quelques données

Superficie : 1,9 millions Km² (4 fois la France) avec plus de 17 000 îles et îlots dont seulement 6 000 sont habités. Les principales îles sont : Sumatra, Bornéo, Java, Bali, Lombok, Les Célèbes
Population : 245 millions d’habitants dont la moitié sur l’île de Java.
Densité : 1064 habitants/km² sur Java et 9 habitants/km² en Papouasie (en France : 101hab/km2)
Capitale commerciale : Jakarta (10 millions d’habitants)
Autres villes : Jogyakarta (400 000 habitants), Solo (510 000 habitants), Surabaya (2,4 millions d’habitants), Denpasar (800 000 habitants), Mataram (Lombok) (405 000 habitants), Medan (Sumatra) (2 millions d’habitants), Balikpapan (Bornéo) (460 000 habitants), Ujung Pandang (Célèbes) (1,6 millions d’habitants), Sorong (Papouasie) (190 000 habitants),
Point culminant : Carstensz (4884m) en Papouasie occidentale, Rinjani (3 726m) à Lombok, Semeru (3 478m) à Java, Agung (3 142m) à Bali
Dimensions : 5 000 km d'est en ouest, et 2000 km du nord au sud.
Nature de l’état : République démocratique
Chef de l'État : Mr Susilo Bambang Yudhoyono (depuis 2004).
Langues : il existe plus de 700 langues ethniques et dialectes dans cet immense archipel. Toutefois, le bahasa indonesia (indonésien) représente la langue nationale. L’anglais est bien souvent compris et parlé dans les endroits touristiques.
Religions : il y a 86% de musulmans en Indonésie. C’est le pays qui compte le plus grand nombre de musulmans dans le monde. Chrétiens (9%), hindoues (3%), bouddhistes (2%). La majorité des indonésiens hindous sont balinais. Aujourd’hui, la plupart des bouddhistes sont d’origine chinoise. L’hindouisme et le bouddhisme sont 2 religions minoritaires en Indonésie. Mais, durant le passé, elles ont eu énormément d’influence et ont défini certains aspects de la culture du pays.
Monnaie : roupie indonésienne (1 € = 12 400  Rp au 25/06/2013).
Taux d'alphabétisation : 93 %.

2/ Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco

Patrimoine culturel :

  • Site de Borobudur, Java (1991)
  • Site de Prambanan, Java (1991)
  • Paysage culturel de la province de Bali (2012)
  • Site des premiers hommes de Sangiran, Java (199)

Patrimoine naturel :

  • parc national de Komodo (1991)
  • parc national de Lore Lindu, Célèbes (1999)
  • parc national de Ujung Kulon, Java (1991)
  • patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra (2004)

Formalités & Visa en Indonésie

Pour votre voyage en Indonésie, vous devez être en possession d’un passeport valable six mois après la date de votre retour.

Le visa est gratuit pour les passagers de nationalité française, belge et suisse (autres nationalités nous consulter) pour les séjours de 30 jours maximum à l'arrivée aux aéroports de :
- Jakarta
- Bali
- Medan
- Batam
- Surabaya

Les frais de visa à l'arrivée restent de 35 USD / personne (25 €/personne) pour les autres aéroports tels que Padang, Jogyakarta, Semarang, Solo, Ujung Pandang, Lombok, Manado...

Vous pouvez également demander un visa valable 60 jours auprès de l’ambassade ou du consulat d’Indonésie en France. Celui-ci peut-être renouveler jusqu’à 6 mois maximum.

Si vous vous rendez en Papouasie, il est nécessaire d’obtenir un permis spécial que l’on trouve dans les postes de police des principales régions.

Vie pratique en Indonésie

1/ Langue

En Indonésie, on compte plus de 250 dialectes parlés par 300 groupes ethniques. Toutefois, la langue officielle depuis 1945, date de l’indépendance de l’Indonésie, est le bahasa indonesia.   
L’anglais est très souvent parlé dans les endroits touristiques. Toutefois, pour ceux qui souhaiteraient s’aventurer sur des itinéraires hors des sentiers battus, l’apprentissage de quelques rudiments de bahasa sera utile.

Quelques mots de bahasa :
Bonjour = salam
Au revoir = selamat tinggal (à celui qui reste) / selamat jalan (à celui qui part)
merci = terima kasih
Oui / non  = ya / tidak
s’il-vous-plaît = tolong
Excusez-moi = permisi

2/ Décalage horaire

Bali : 7h de plus qu'en France en hiver ; 6h en été
Java : 6h de plus qu'en France en hiver, 5h en été.

3/ Courant

220 V, adaptateur inutile.

4/ Téléphone & Internet

L’indicatif pour joindre l’Indonésie depuis la France est le  0062. Le pays dispose d’un bon réseau de téléphonie mobile et les opérateurs varient selon régions. Possibilité d’acheter sur place une carte SIM local pour réduire les factures avec un crédit de communication (compter environ 1,20 € pour 10 min de communication).

En Indonésie, on trouve dans les grandes villes, les lieux touristiques et autres stations balnéaires de nombreux cafés internet. Cependant la plupart des hôtels proposent ce service et mettent un ordinateur à la disposition de ses clients ou offrent un accès wifi.

Monnaie & Argent en Indonésie

1/ La monnaie indonésienne

La monnaie en Indonésie est la Roupie (Rp) indonésienne (IDR).
1 EUR = 14  IDR  – voir le cours actualisé de la Roupie Indonésienne ici
Prévoir petites coupures ou pièces pour les pourboires et oboles.

2/ Cartes de paiement et retrait d'espèces en Indonésie

Dans les grandes villes ou stations balnéaires des principales îles (Java, Bali et Lombok), les cartes de crédit sont admises dans les hôtels, restaurants et boutiques.
Les cartes Mastercard et Visa sont les plus couramment acceptées.   

Concernant les retraits d’espèces, le réseau de DAB est de plus en plus développé dans tout le pays. Toutefois, n’attendez pas d’être à court d’argent pour retirer car dans le centre par exemple, vous ne trouverez pas facilement de DAB dans certains villages. Une commission est prélevée à chaque retrait. De plus, ces derniers sont le plus souvent limités à 2 000 000 rp (120 €).  Les banques sont ouvertes du lundi au jeudi de 8h à 14h, le vendredi de 8h à 12h et le samedi de 8h à 11h.

Pour ce qui est du change, il faut rester prudent car les arnaques sont monnaie courante. Privilégiez donc les bureaux de change des aéroports ou les banques. Les USD seront les plus facilement échangeables. Les €uros pourront l’être uniquement dans les lieux les plus touristiques des principales îles : Java, Bali, Lombok.  

3/ Le coût de la vie en Indonésie

En Indonésie, le coût de la vie est particulièrement bas pour quelqu’un qui vient d’occident. Manger ne coûte généralement que quelques centaines de roupies. Même les restaurants des grands hôtels sont tout à fait abordables. Par exemple :

  • Une bouteille de 1 litre d’eau coûte environ 5000 roupies (0,30€)
  • Un repas complet dans un restaurant local pour une personne (plat + eau), revient environ à 60 000 roupies (3,50 € - très bon marché), et  autour de 250 000 rp (15 €)  dans un établissement plus chic
  • La location d’un scooter peut coûter autour de 50 000 rp la journée (3 €)

4/ Taxes et pourboires

La taxe de sortie du pays s’élève à 150 000 rp (9 €) (peut varier selon les aéroports) et se règle en espèces à l’aéroport international le jour du départ.
Il existe aussi une taxe pour les vols nationaux qui atteint  entre 10 000 et 50 000 rp (0,60 € à 3 €).

Dans les restaurants, l'usage est de laisser un pourboire (environ 10 % de l’addition, au moins 5000 rp – 0,30 €). Si vous louez une voiture avec chauffeur pour la journée, vous pouvez laisser un pourboire d’environ 10 000 rp (0,60 €) en fin de journée, et pour un guide, vous pouvez donner 20 000 Rp (1,20 €).

5/ Quelques conseils

  • Refusez systématiquement les billets scotchés ou déchirés sur les bords : il vous serait impossible de vous en servir.
  • Pensez à garder sur vous de la monnaie et des petites coupures pour vos menues dépenses.
  • Les dollars sont acceptés dans certains grands hôtels, mais également à l’entrée des musées et de certains monuments.

Vaccin, Santé & Sécurité en Indonésie

1/ Vaccins et traitements conseillés pour voyage au Indonésie

Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe et se rendant en Indonésie.
Cependant, les suivants sont conseillés :

  • Tétanos
  • Polio
  • Diphtérie
  • Hépatite B (vaccination hépatite A recommandée)
  • Traitement anti-palu recommandé si vous voyagez dans les zones rurales

2/ Nourriture

Lors de votre voyage en Indonésie, il convient d’observer quelques précautions strictes :

  • Ne pas boire l’eau du robinet et éviter les glaçons
  • Eviter les légumes crus et les fruits non lavés, non pelés, non cuits
  • Eviter les produits laitiers non industriels
  • Eviter les produits surgelés

En ce qui concerne les restaurants « de prestige » dans les villes touristiques ou stations balnéaires, vous pouvez être plus sereins, ceux-ci étant généralement aux normes internationales.

3/ Sécurité

En Indonésie, il n’y a pas de problème majeur lié à l’insécurité, excepté quelques vols ou pickpockets dans les grandes villes. Mais comme partout ailleurs, tout voyageur se doit de respecter quelques règles simples :

  • Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport et de son visa.  Une photocopie de son billet d'avion peut également s’avérer utile en cas de perte du billet.
  • N’afficher aucun signe extérieur de richesse.
  • Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou les confier à des inconnus.
  • Ne pas suivre de faux représentants des offices de tourisme. Les représentants officiels se trouvent dans leurs bureaux.
  • Les femmes éviteront les jupes et shorts courts, les T-shirts décolletés ou les pantalons moulants dans les lieux religieux.

Transports en Indonésie

1/ Prendre l'avion en Indonésie

Arrivée internationale : pour arriver en Indonésie, il existe 2 aéroports internationaux : l’aéroport Soekarno-Hatta à Jakarta (Java), et l’aéroport Ngurah Rai à Denpasar (Bali). Les aéroports de Bornéo, Sumatra, Lombok et des Célèbes accueillent également quelques liaisons internationales.  
Les compagnies aériennes sont nombreuses : Air France, KLM, Lufthansa, Singapour Airlines, Cathay Pacific, Malaysia Airlines, Tahi Airways, Korean Air, Garuda, Emirates, Qatar Airways, Eva Air.

Vols intérieurs : étant donné l’étendue de cet archipel, les compagnies desservant les différentes îles sont nombreuses. Toutefois, il faut rester vigilent car plusieurs d’entre elles sont sur liste noire.  
Garuda, Air Asia, Mandala (non liste noire) sont parmi les plus sûres.

2/ Prendre le train en Indonésie

Seules les iles de Java et Sumatra offrent un réseau ferré.
A Java, il est plus rapide d’emprunter le train pour circuler d’un bout à l’autre de l’île, ou relier les grandes villes entre elles.

Il y a généralement 3 classes : la première (eksecutif) climatisée avec des sièges inclinables, la deuxième (bisnis), climatisée ou équipée de ventilateurs et la troisième (ekinomi) souvent bondée et sans climatisation (réservation non obligatoire).

Ces trajets offrent des paysages splendides à travers les rizières ou sur les montagnes. C’est aussi l’occasion de partager un moment avec la population locale.  

3/ Prendre le bus en Indonésie

Le bus permet de relier les villes entre elles ou de faire de longs trajets d’un bout de l’île à l’autre. La compagnie Perama, par exemple, permet de se rendre jusqu’aux principales attractions touristiques de Java et Bali et assurent certaines liaisons inter-îles (Java-Bali-Lombok-Flores).
Le prix variera selon le confort choisi : certains sont très confortables et climatisés alors que vous serez assis sur une simple banquette dans d’autres.
Les billets s’achètent dans les gares routières. S’il s’agit d’un long trajet ou d’une période très chargée comme le ramadan, il est préférable de réserver à l’avance.
Pour partir, le chauffeur attend généralement que le plus soit plein, ce qui peut parfois prendre du temps…

4/ Prendre le minibus en Indonésie

Les minibus (bemo) sont le moyen de transport le plus utilisé et le moins coûteux. Ils circulent en ville et aux alentours sur de courts ou moyens trajets. On les prend depuis le terminal de bus ou en levant la main pour le stopper en ville. Généralement, la destination est indiquée sur le pare-brise.  Le confort est très sommaire et on y est très à l’étroit.
Les billets s’achètent en général à bord du véhicule.


5/ Prendre le bateau en Indonésie

C’est la solution alternative à l’avion pour aller d’une île à l’autre : billet moins cher mais parcours plus long. Le bateau permet aussi d’éviter d’interminables trajets en bus pour aller d’un bout à l’autre d’une île.  Certains bateaux offrent 5 classes différentes : depuis le siège en plastique jusqu’à la cabine climatisée.
Pour aller de Java à Bali, compter 45 minutes en ferry.
Pour se rendre sur Lombok depuis Bali (Padangbai), il existe le ferry classique qui fait la traversée en 5h, ou le speed boat qui lui ne met qu’1h30 environ.

6/ Se déplacer à vélo en Indonésie

Se déplacer à vélo en Indonésie peut être très agréable mais sportif. Certaines îles s’y prêtent plus que d’autres : Java est, Bali, Lombok, le sud des Célèbes offrent des routes en bon état tandis que Sumatra ou les petites iles de la Sonde sont beaucoup moins carrossables. Il est facile de trouver des vélos à louer à Bali ou à Jogyakarta (Java), un peu moins dans les secteurs moins touristiques.
Les principales difficultés sont la chaleur et le trafic très dense. Il faut donc rester vigilent et attentif aux autres.

7/ Se déplacer en moto en Indonésie

Louer une moto en Indonésie est le moyen idéal pour parcourir les différentes régions. Encore une fois, tout dépendra de l’état des routes. Mais pour les secteurs les plus touristiques comme Java, Bali et Lombok, c’est un bon compromis pour sortir des sentiers battus et découvrir des petits coins de paradis à son rythme. Il faudra toutefois rester prudent et ne pas oublier de porter un casque, même si beaucoup d’entre eux n’en ont pas.

8/ Le « becak », ce moyen de locomotion si emblématique

Le « becak » est un cyclo-pousse à 3 roues qui est très utilisé pour les petits trajets en ville. Le conducteur est placé à l’arrière et les passagers devant lui, leur laissant le champ libre pour admirer le paysage. Ils arborent des couleurs vives et sont équipés de klaxons si chers aux Indonésiens !  Négociez toujours le prix avant de monter à bord.

9/ La voiture en Indonésie avec ou sans chauffeur ?

Conduire en Indonésie peut vite s’avérer compliqué et dangereux. L’état des routes parfois chaotique, la signalisation presque inexistante en dehors des axes principaux et la conduite parfois risquée des locaux devraient vous inciter à louer une voiture avec chauffeur.   
Il faut compter en moyenne 50 € / jour pour ce type de prestation dans les secteurs les plus touristiques.
Avant de conclure l’accord, bien faire attention à ce qui est inclut dans le forfait (frais du chauffeur : hébergement, nourriture ; essence ; kilométrage etc)
 
Donc sécurité et coût vous mettront d’accord : la voiture avec chauffeur est l’option idéale !
Enfin n ‘oubliez pas son pourboire à la fin du voyage. Comptez environ 5€ par jour par personne si vous êtes satisfait du service !

10/ L’Etat des routes en Indonésie

Les routes sont en bon état sur les axes principaux de Java, Bali et Lombok. Sur les autres îles, il s’agit plutôt de petites routes sinueuses et de mauvaises pistes régulièrement endommagées par les inondations : nids de poules, éboulements etc…
La conduite se fait à gauche, et il faut penser à céder la priorité à droite (en théorie).
La vitesse est limitée à 50 km/h dans les villes et 90 km/h sur les routes.
Dans les villes, le trafic est très perturbé et les embouteillages sont fréquents.
Le mot d’ordre est PRUDENCE : il faut être très vigilant aux piétons qui cheminent sur les routes, aux animaux qui peuvent déboucher à tout moment et aux scooters qui fourmillent surtout dans les agglomérations. Il faut savoir « jouer du klaxon » pour avertir d’un dépassement ou couper la route pour tourner.

11/ Distances et temps de transport

Hébergement en Indonésie

L’hébergement fait partie du voyage et peut vous apporter une découverte supplémentaire, il est donc important de s’y retrouver afin de choisir le type de logement qui vous correspond.
Selon les îles que l’on visite en Indonésie, le type d’hébergement et la qualité sont bien différents : on peut loger dans une chambre très rudimentaire aux Célèbes ou bien dormir dans un hôtel 5* avec piscine à débordement à Bali.

1/ Auberges de jeunesse

Il en existe peu car les hôtels bon marché sont très nombreux. Toutefois, vous en trouverez quelques-unes dans les grandes villes.
 
2/ Camping

Il existe quelques rares campings équipés correctement (électricité, emplacements délimités etc). Par conséquent, cette activité est plutôt marginale.

3/ Losmen et petits hôtels

Le niveau de qualité est simple mais correct. Ils sont le plus souvent tenus par une famille et sont de petite capacité. Il n’y a  pas de climatisation, parfois un ventilateur, salle de bain privée dans la chambre, et eau froide. Un petit déjeuner assez frugal est inclus. Les prix de tels hébergements sont bas, si l’on n’est pas trop regardant sur les services fournis.

4/ Economique

Hôtels de type 2* norme française (2-3* norme locale) : simple, propre, avec salle de bain privée et eau chaude. Selon les îles, on peut trouver de jolis petits hôtels de charme, avec, très souvent, des petits jardins, qui offre un très bon rapport qualité / prix (Bali, Java, Lombok) De petites structures, de petite taille, convenant parfaitement pour un circuit. Il y en a partout évidemment, parfois équipé de piscine pour offrir un service supplémentaire à ses hôtes.

5/ Confort

Hôtellerie de charme avec de nombreux services. Il en existe dans toutes les zones touristiques (sauf sur certaines îles plus isolées) : chambre confortable, toute commodité, piscine, grands espaces, cadre luxuriant et vue imprenable. L'Indonésie a su développer des structures pour ceux qui aiment profiter du charme local et de l’aspect très nature de la destination : hôtel de charme, écolodge...

6/ Luxe

Dans les grandes villes et stations balnéaires, on peut trouver des hôtels de luxe, correspondant aux standards internationaux. Il s’agit soit d’hôtels de chaînes internationales bien connues, ou de plus en plus d’infrastructures qui allient charme indonésien et confort comme on en rêve sur ces îles : bungalows ou villas individuelles avec sa piscine ou son jacuzzi privatif, et un accès direct sur la plage, ou en plein cœur des rizières. Ces hôtels ont acquis une belle réputation, choisissez bien vos étapes circuits et balnéaires pour un voyage luxueux au pays du sourire !

7/ Villas individuelles

Il existe de luxueuses villas construites en bordure de plage ou en plein cœur des rizières. Architecture très actuelle, piscine à débordement, charme à la balinaise sont les raisons de ce succès. Elles peuvent être louées avec tout le personnel nécessaire : cuisinière, femme de ménage, chauffeur, etc…

8/ Chez l’habitant

Il est possible de partager la maison très simple des habitants, de partager un moment chaleureux, de découvrir leur mode de vie, d’apprendre avec eux à cuisiner etc. Il faudra souvent se contenter d’un logement rudimentaire mais l’expérience en vaut la peine. C’est auprès du chef du village qu’il faudra vous adresser sur place pour lui demander son hospitalité.

L’Indonésie vous offre une large palette de logements de différentes catégories, depuis la petite chambre très simple  jusqu’à l’hôtel de charme implanté au coeur des rizières, ou en bordure d’une plage de sable blanc. A vous de choisir votre mode d’hébergement ou de mélanger les styles pour une découverte encore plus riche !

Culture & Histoire de l'Indonésie

1/ Histoire

500 000 av. JC : Le 1er homme de Java apparaît sur l’île.
IVe – VIIe : Des royaumes devenus hindous se forment.
778-824 : Le temple Borobudur est construit sur l’île de Java.
870 : Les temples de Prambanan sont érigés sur l’île de Java.
910 : Le centre et l’est de Java forment désormais le royaume de Mataram.
1294 : Les chinois envahissent Java, mais ils sont repoussés. Toutefois, de nombreux soldats restent sur l’île. Le royaume de Majapahit est créé.
1400 : Le royaume de Majahapit est en déclin. Un prince javanais, converti à la religion islamique, fonde la ville de Malacca.
1511 : Les Portugais envahissent Malacca.
1596 : Les Néerlandais débarquent et s’installent sur Java.
1641 : Les Néerlandais prennent possession de la ville de Malacca.
1811-1816 : Les Anglais occupent l’île de Java.
1906 : Bali est envahi par les Néerlandais. L’Indonésie est de toute part sous l’autorité du gouvernement hollandais.
1942 : Les Japonais envahissent à leur tour l’Indonésie et les Néerlandais capitulent.
1945 : Soekarno, représentant du Parti Nationaliste Indonésien, proclame l’indépendance du pays.
1946-1949 : Une guerre d’indépendance éclate en Indonésie.
1949 : Les Néerlandais reconnaissent l’indépendance de l’Indonésie, Soekarno est alors élu président du pays.
1955 : La conférence de Bandung a lieu.
1965 : Des affrontements sévères font rage qui font plus de 500 000 victimes parmi les communistes et les chinois.
1968 : Le président Soekarno cède le pouvoir au général Soeharto
1999 : Wahid est élu président après la démission de Soeharto 1 an plus tôt.
2001 : Abduraham Wahid est destitué, laissant sa place à Mme Sukarnoputri.
2002 : Après 25 ans de conflits, le Timor Oriental est proclamé « Etat Démocratique »
2004 : C’est le 20 septembre qu’on lieu les 1ères élections au suffrage universel direct. Le général Yudhhoyono est élu avec plus de 60% des voix.
Le 26 décembre 2004 a lieu un tsunami sans précédent qui fera plus de 290 000 victimes dans le sud-est asiatique.
2010 : Le volcan Merapi au sud de l’île de Java entre en éruption et fait plus de 350 victimes. Le temple de Borobudur est envahi par les cendres.

Fêtes et traditions de l'Indonésie

Les fêtes et les cérémonies ont une place prépondérante dans la culture indonésienne : un jour ne passe pas sans célébrer quelquechose ! Parmi les plus populaires :

- Nyepi Day : le nouvel an balinais où tout le monde reste cloitré chez soi, avec interdiction d'allumer la lumière, aéroport fermé, plus de circulation : ce n'est pas vraiment le moment de visiter l'île de Bali car les mauvais esprits descendent sur terre ce jour et ne remontent que s'ils constatent une absence de vie.

- Galungan : Fête qui dure 3 jours et a lieu tous les 210 jours où l'on retourne dans son village natal pour honorer les dieux et ancêtres.

- Kuningan : Jour férié qui a lieu 10 jours après Galungan et où tout s'arrête ou fonctionne au ralenti comme notre 1er mai.

En dehors des fêtes officielles et jours fériés, chaque période de la vie est marqué par une cérémonie ou un rite de passage, comme le Tigabulanan qui marque le passage du nourisson à l'enfance, le limage des dents pour l'adolescence, ou encore le mariage célébré après sa consommation.

Adresses Utiles en Indonésie

1/ Ambassade d’Indonésie en France

47 rue Cortambert, 75 116 PARIS (Métro : Passy, ou Rue de la Pompe)
Tél : 01 45 03 07 60
Site web : www.amb-indonesie.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 12h30

2/ Consulat d’Indonésie en France

25 bd Carmagnole, 13008 MARSEILLE
Tél : 04 91 23 01 60
Site web : www.cons-indonesie.com
Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 13h

3/ Office de tourisme d’Indonésie en France

22 rue Laplace, 75005 PARIS
Tél : 09 72 54 93 82
Site web : www.indonesie-tourisme.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30

4/ Ambassade d’Indonésie en Belgique

Av. Tervueren, 294, BRUXELLES 1150
Tél : (00 32) 27 71 20 14
Site web : www.embassyofindonesia.eu
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30

5/ Service d’informations touristiques de Bruxelles

Bd de la Woluwe, 38, BRUXELLES 1200
Tél : (00 32) 27 79 09 15
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h.

6/ Ambassade et Consulat d’Indonésie en Suisse

51, Elfenauweg, 3006 BERNE
Tél : (00 31) 35 209 83 ou 84
Site web : www.indonesia-bern.org
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h

7/ Ambassade de France en Indonésie

Menara BCA – 40th floor Jl. M. H. Thamrin n°1, 10310 JAKARTA
Tél : (00 62) 21 23 55 76 00                                                  
Site web : www.ambafrance-id.org
Courriel : contact@ambafrance-id.org   

8/ Ambassade de Suisse en Indonésie

Jl HR Rasuna Said, Bloc X3/2, Kuningan, JAKARTA
Tél : (00 62) 21 525 60 61
Site web : www.eda.admin.ch/jakarta

9/ Ambassade de Belgique en Indonésie

Deutsche Bank Building - 16e étage, Jalan Imam Bonjol 80, 10310 JAKARTA
Tél : (00 62) 21 316 20 30
Site web : www.diplomatie.be/jakartafr
Courriel : jakarta@diplobel.fed.be
Ouvert du lundi au vendredi, de 9h00 à 15h00

Demandez votre devis Ou contactez votre spécialiste au : 04 57 09 80 02