Voyager responsable en Indonésie

 

La réalité de la situation en Indonésie

L’Indonésie est un pays en voie de développement où la croissance économique prime sur les questions environnementales. Pourtant, l’Indonésie fait face à plusieurs défis environnementaux : 

  • La déforestation massive (environ 25% de ses forêts décimées en 50 ans) en partie liée à l’exploitation de l’huile de palme, au trafic du teck et à la construction immobilière peu contrôlée.
  •  La pollution au plomb dans les grandes villes où le taux de plomb dans l’air est largement supérieur à la moyenne recommandée par l’OMS car la plupart des véhicules en circulation ne respectent pas les normes d’émission.
  • La gestion des déchets et en particulier du plastique qui pose un gros problème en Indonésie. Depuis 2020, le gouvernement indonésien a publié une feuille de route visant à réduire les déchets plastique de 70% d’ici 2025. C’est aussi une question de sensibilisation auprès des populations locales et ces  combats sont également menés par l’association Peduli Alam sur l’île de Bali (que nous vous proposons de rencontrer).
  • La montée des eaux et les inondations chroniques qui menacent la capitale de Jakarta dont 40% serait déjà sous le niveau de la mer. Le président indonésien a même évoqué le déplacement de la capitale indonésienne vers la ville de Palangka Raya, sur l’île de Bornéo car la montée des eaux est irrévocable et le problème s’aggrave chaque année, courant novembre, en période de mousson. Jakarta est devenue invivable pour une bonne partie de sa population.
 
picture

Comment voyager responsable en Indonésie ?

L’Indonésie est une destination où les initiatives de développement durable se sont bien développées. Un voyage éco-responsable en Indonésie se traduit notamment par l’envie de faire des rencontres authentiques et de privilégier des hébergements dans de petites maisons d’hôtes, des écolodges ou de petits hôtels standards plutôt que dans de grosses structures hôtelières. Nous vous proposons donc, entre autres, un séjour synonyme de développement durable à Sidemen ou bien un séjour dans un écolodge à Bali en harmonie avec la nature. 
Voyager responsable en Indonésie signifie aussi éviter trop de déplacements et se concentrer sur la découverte d’une ou deux régions de façon plus approfondie. Cela peut aussi se traduire par le fait de privilégier la découverte d’une seule île (voire de deux  îles) lors de son voyage, mais de manière plus locale et plus proche des habitants et de la nature, comme dans notre circuit « L’Indonésie autrement » sur l'île de Flores

 
picture

Mieux connaître pour mieux respecter

Respecter la culture locale et essayer de la comprendre fait partie des attitudes positives pour un tourisme plus responsable
•    La maitrise des émotions : En Asie, si vous souhaitez réussir vos échanges avec les locaux, il faut absolument éviter les effusions et la colère. Gardez votre calme en toutes circonstances et restez discrets, polis et souriants, en gardant aussi vos distances physiques.
•    La négociation en Asie : Une vieille tradition dans les pays asiatiques est la négociation. Il est sage de savoir que les vendeurs ne donneront pas aux voyageurs le même prix qu’à leurs compatriotes, simplement parce qu'ils estiment que votre pouvoir d'achat est plus élevé. Évitez de négocier trop ou trop agressivement. À la fin de la journée, 50 centimes ici ou là ne feront aucune différence dans votre portefeuille, mais pourraient représenter une belle journée pour un vendeur. N'oubliez jamais que la négociation est un art qui exige de la patience, beaucoup de sourires et d'humour.
•    Les bruits du quotidien : En Indonésie, en ville comme en campagne, des bruits peuvent venir perturber vos nuits (animaux, circulation...). Si vous êtes sensibles aux bruits, prévoyez des bouchons d’oreilles ! 
> Pour vous imprégnez au mieux de votre destination, avant votre départ, vous trouverez dans votre pochette de voyage nos conseils des gestes à faire et ne pas faire pendant votre voyage, dans un seul but : maximiser votre expérience authentique en Indonésie !
Nous vous invitons aussi à consulter la charte éthique du voyageur.

 
 

Altiplano et ses partenaires s’engagent 

Retrouvez les engagements et actions  d'Altiplano sur la page "Voyage responsable" 

Sur place, nos correspondants locaux veillent à développer un tourisme plus durable. C’est pourquoi ils sélectionnent minutieusement des activités et hébergements « eco-friendly ». Notre correspondant local priorise au maximum les petites structures : des hôtels de charme de préférence, respectant l’architecture et le style local. Son expérience de longue date en Indonésie lui permet de sélectionner en majorité des hôtels tenus par des Indonésiens, et qui embauchent et forment des Indonésiens. De plus en plus d’hôtels respectueux de l’environnement voient le jour en Indonésie. Ils font aussi partie de notre sélection car, en plus de leur intérêt écologique, ils sont généralement situés dans des petits villages, entourés de nature ce qui permet aux voyageurs une immersion authentiques, dans des lieux peu fréquentés. 

Afin d’éviter l’usage de bouteilles en plastique, les voyageurs reçoivent une gourde à leur arrivée à l’aéroport (une par séjour). Elle est ensuite remplie au fur et à mesure de la journée grâce à des gallons d’eau dans la voiture. Elles sont déjà utilisées à Bali et à Flores et seront distribuées sur toutes les îles à partir de 2022.

Nos partenaires sur place financent divers projets de développement durable : 

  • A Java, financement d’un éco-programme pour améliorer le niveau de vie des habitants de Gunung Kidul, région de culture du cacao, en parrainant des arbres et en développant un partenariat pour la fabrication de chocolat.
  • A Bali, création et financement d’une école d’art balinais pour les enfants du village de Sidemen. L’école donne également des cours d’anglais et sert un repas par jour aux enfants.
  • A Sulawesi, création de deux nouveaux projets de tourisme responsable avec les locaux : les voyageurs pourraient rencontrer les habitants afin d’apprendre et de participer à la culture du riz ainsi qu’à la fabrication du vin de palme.
  • A Flores, les gourdes pour les clients sont achetées à l’association Trash Hero Komodo (ramassage des déchets, sensibilisation à l’environnement, etc.) ; les uniformes des guides et chauffeurs sont donnés aux villageois ; l’équipe finance également une association qui scolarise les enfants les plus démunis (Tosodimar Community).
 

 

sont là pour vous aider à créer le
voyage de vos rêves
BORNEO FLORES KOMODO SUMATRA SULAWESI Mer de ChineMéridionale OCÉANPACIFIQUE Mer deCélèbes Mer d'Arafura OCÉANINDIEN AUSTRALIE CHINE LOMBOK BALI JAVA INDONÉSIE Borobudur Yogyakarta Prambanan Tosari (Bromo) Kawah Ijen JAKARTA JAVA INDONÉSIE BALI Mt Agung Amed Sidemen Nusa Lembongan & Penida Sanur Jimbaran Pulau Menjangan Pemuteran Bali Barat Singaraja Mt Batur Ubud Munduk