j1
Vol vers Tokyo

Vol vers Tokyo. Nuit dans l'avion.

picture
j2
Tokyo

Arrivée à Tokyo, accueil francophone et transfert en taxi.

Suggestions de visites : observatoire des tours jumelles de Shinjuku, le grand sanctuaire Meiji et le temple Sensoji.

Nuit à Tokyo.

×

Harajuku fait partie du quartier de Shibuya. Les week-ends, vous verrez des adeptes de la mode Lolita, des jeunes gens habillés en chanteur de rock ou en Visual Kei et des cosplayers déguisés en personnage de manga ou de jeux vidéo.

Vous pourrez également visiter le sanctuaire shintoïste Meiji Jingü situé au milieu du Parc Yoyogi, une forêt artificielle plantée dans les années 20 puis le musée Nezu qui présente une très belle collection d’antiquités asiatiques.

Photo by Leio Mclaren on Unsplash

j3
Tokyo

Journée libre.

Suggestions de visites : excursion à la journée hors de Tokyo, à Nikko ou à Kamakura.

Nuit à Tokyo.

picture
j4
Tokyo

Journée libre.

Suggestions de visites : découverte des quartiers de Shibuya et Shinjuku. Pour les amoureux de Totoro et autres créatures animées de Hayao Miyazaki, visitez le Musée Ghibli à Mitaka.

Nuit à Tokyo.

×

Retrouvez l’univers magique et poétique du réalisateur Hayao Miyazaki au Musée Ghibli et ses plus emblématiques créations : le Voyage de Chihiro, Princesse Mononoké sans oublier le plus célèbre des voisins, Totoro. Le musée est situé à Mitaka, dans le quartier de Kichijôji, à côté du parc Inokashira.

Conseil Altiplano : ouverture des ventes le 10 du mois précédant votre visite.

Photo : JNTO

picture
j5
Tokyo / Hakone

Départ de Tokyo en train vers la station thermale de Hakone (40 min).

Suggestions de visites : le musée en plein air, croisière sur le lac Ashi.

Dîner et nuit en ryokan.

 

 

×

Takayama est une ville japonaise de la préfecture de Gifu, située au cœur des monts Hida dans les Alpes japonaises. De son nom complet Hida-Takayama, cette ancienne cité féodale est une destination rurale et historique de plus en plus prisée. Son festival, l’un des trois plus beaux du Japon, est célébré au printemps et en automne, il est très apprécié des Japonais. Cette charmante ville renferme des musées, des galeries, des auberges de l’ère Meiji, des temples et des sanctuaires et offre un beau cadre au bord de la rivière.

Takayama est l’endroit rêvé pour des amateurs de saké, elle possède sept brasseries au savoir-faire ancestral dont la brasserie Funasaka où vous pourrez déguster ce fameux saké.

L'agréable promenade de Higashiyama, longue de 3,5 kilomètres, traverse Teramachi, le quartier des temples et sanctuaires, afin de terminer sur le parc public Shiroyama entourant les ruines du château de Takayama.

Le village folklorique de Hida, peuplé de dizaines de maisons traditionnelles déplacés de leur endroit d’origine et reconstruites en ce lieu, vaut le détour.

Amateurs de design, vous pourrez vous rendre à la Maison Yoshijima, une charmante maison traditionnelle toute en sobriété.

Il est possible de faire un voyage dans le temps à Takayama Showa-kan, et plus particulièrement dans l’ère Showa, de 1955 à 1965. Un charmant mélange de bric-à-brac, allant du cinéma aux appareils électroménagers en passant par la musique.  

Au même titre que celui de Kobe, le bœuf de Hida s’avère une découverte gastronomique exceptionnelle ; il est possible de le savourer sous différentes formes : cru en sashimi, cuit en steak ou encore grillé en brochette.

picture
j6
Hakone / Takayama

Départ en train vers Takayama (3h).

Suggestion de visite : la vieille ville, surnommée "la petite Kyoto des Alpes Japonaises".

Nuit à Takayama.

×

Takayama est une ville japonaise de la préfecture de Gifu, située au cœur des monts Hida dans les Alpes japonaises. De son nom complet Hida-Takayama, cette ancienne cité féodale est une destination rurale et historique de plus en plus prisée. Son festival, l’un des trois plus beaux du Japon, est célébré au printemps et en automne, il est très apprécié des Japonais. Cette charmante ville renferme des musées, des galeries, des auberges de l’ère Meiji, des temples et des sanctuaires et offre un beau cadre au bord de la rivière.

Takayama est l’endroit rêvé pour des amateurs de saké, elle possède sept brasseries au savoir-faire ancestral dont la brasserie Funasaka où vous pourrez déguster ce fameux saké.

L'agréable promenade de Higashiyama, longue de 3,5 kilomètres, traverse Teramachi, le quartier des temples et sanctuaires, afin de terminer sur le parc public Shiroyama entourant les ruines du château de Takayama.

Le village folklorique de Hida, peuplé de dizaines de maisons traditionnelles déplacés de leur endroit d’origine et reconstruites en ce lieu, vaut le détour.

Amateurs de design, vous pourrez vous rendre à la Maison Yoshijima, une charmante maison traditionnelle toute en sobriété.

Il est possible de faire un voyage dans le temps à Takayama Showa-kan, et plus particulièrement dans l’ère Showa, de 1955 à 1965. Un charmant mélange de bric-à-brac, allant du cinéma aux appareils électroménagers en passant par la musique.  

Au même titre que celui de Kobe, le bœuf de Hida s’avère une découverte gastronomique exceptionnelle ; il est possible de le savourer sous différentes formes : cru en sashimi, cuit en steak ou encore grillé en brochette.

picture
j7
Takayama / Kanazawa

Départ en bus (1h) vers le charmant village de Shirakawago et ses maisons aux toits de chaume. Continuation vers Kanazawa en bus (1h30).

Nuit à Kanazawa.

×

Blottis au cœur d’une région montagneuse reculée, Shirakawa-go et Gokayama sont de paisibles villages traversés par une rivière et situés au milieu des rizières. Très connus pour ses maisons au toit de chaume de style gassho-zukuri (forme de triangle pentu) qui sont très appréciées des Japonais, ces villages sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco.

Conseil Altiplano : préférez la visite en semaine et les jours fériés.

picture
j8
Kanazawa

Journée libre.

Suggestions de visites : l’ancien quartier des geishas, le marché Omicho et le jardin.

Nuit à Kanazawa.

×

Les amateurs de poissons seront ravis de se rendre au marché Omicho où les étalages sont jonchés de légumes et de poissons pêchés le matin même et ramenés au port de Kanazawa. Ce lieu permet de découvrir la vie quotidienne, l’ambiance locale et de se laisser tenter par les produits régionaux.

picture
j9
Kanazawa / Kyoto

Départ en train vers Kyoto (2h20).

Suggestions de visites : le marché de Nishiki, le quartier de Pontocho à la tombée de la nuit.

Nuit à Kyoto.

×

Le parc de Nara regorge de trésors nationaux, ce qui en fait un beau lieu de découverte pour les visiteurs. Une agréable promenade dans le parc s’impose afin de côtoyer les cerfs shika qui s’y promènent en liberté. Ils étaient considérés comme des messagers des dieux à l’époque prébouddhique. Ces cerfs et daims viendront jouer les curieux auprès de vous afin de réclamer caresses et crackers. Attention aux morsures, ce sont de vrais gloutons !

Proche du Nara-köen, vous pourrez visiter les sites majeurs de la ville comme le majestueux Todai-ji, le musée national de Nara consacré à l’art bouddhique, le Köfuku-ji qui est un beau rappel de la gloire passée de Nara, capitale du Japon de l’an 710 à l’an 784, ou encore les splendides jardins Yoshiki-en qui abrite une charmante maison en toit de chaume ainsi qu’un étang.

Photo by Erin Song on Unsplash

picture
j10
Kyoto

Journée libre.

Suggestions de visites : le sanctuaire Fushimi Inari puis Nara avec le temple Todai-ji, le parc et dégustation de saké.

Nuit à Kyoto.

×

Situé au sud du temple Kofuku, ce quartier marchand aux allures traditionnelles abrite des machiya, d’anciennes maisons japonaises en bois qui ont su conserver leur charme d’antan, et des kura (greniers). Naramachi possède bon nombre de boutiques, de restaurants, d'auberges ainsi que des cafés. Prenez le temps de discuter avec les habitants et de découvrir leur culture.

picture
j11
Kyoto

Journée libre.

Suggestions de visites : le pavillon d’argent, le pavillon d’or et le grand temple de l'eau Kiyomizu Dera.

Nuit à Kyoto.

×

Le quartier le plus typique de Kyoto et sans doute le plus incontournable de votre séjour. L’esthétisme des petites ruelles aux maisons basses, les geisha et maiko que l’on croise dans la rue, les petites échoppes et salons de thé, vous plongeront dans le Japon d’antan. Les rues Ninenzaka et Sannenzaka sont une aubaine pour les achats de souvenirs en tout genre, et réputées pour les céramiques et les poteries. Au bout de ces deux rues, vous arrivez sur le temple Kiyomizudera (temple de l’eau pure), qui offre une vue magnifique sur toute la ville depuis sa terrasse sur pilotis.

© sakura_Fotolia

picture
j12
Kyoto / Mont Koya

Départ train jusqu’à Osaka puis différents transports avec votre pass.

Suggestions de visites : les temples Kongobuji et Okuno-in.

Dîner végétarien et nuit en monastère bouddhique.

×

Mont sacré de la péninsule Kii, Koya-san est un lieu de pèlerinage bouddhique renommé et l’un des lieux les plus intéressants à visiter au Japon. Un splendide cadre naturel et une immersion dans la vie d’un temple traditionnel s’offrent à vous à Koya.

Koya-san est scindé en deux : vous pourrez ainsi visiter le Garan, une enceinte sacrée abritant temples et pagodes, ainsi que l’Okuno-in et son vaste cimetière.

Le temple bouddhique Okuno-in est entouré du plus grand cimetière de l’archipel et se situe au cœur d’une forêt de cèdres centenaires. Une ambiance particulière règne en ce lieu apaisant et chargé de spiritualité.

Prenez aussi le temps de visiter le temple Kongobu qui abrite un pavillon décoré de magnifiques fusuma peints (panneaux coulissants) et le plus grand jardin zen du Japon.

Conseil Altiplano : Si vous en avez l’occasion, passez la nuit dans un des monastères afin de vivre pleinement la tradition japonaise et assistez à une séance de méditation ajikan, à la prière du matin ou encore à la cérémonie du feu.

picture
j13
Mont Koya / Osaka

Chemin inverse jusqu’à Osaka.

Suggestions de visites : le quartier Dotonbori et la rue Hozen-ji Yokocho, pour manger local !

Nuit à Osaka.

×

Profitez de votre venue à Osaka afin de visiter le château d’Himeji et le parc Koko-en.

Himeji est l’endroit parfait pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire japonaise et aux châteaux.

Le château d’Himeji est le plus somptueux et célèbre du Japon, classé au patrimoine de l’Unesco. Ce château, très photogénique, apparait dans un bon nombre de films, notamment le James Bond On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert. Une partie importante du château a été fermée au public pendant 5 ans afin d’être rénové, cette partie est de nouveau visitable depuis 2015.

A l'ouest du château, l'ancien quartier des samourais reconstruit est entouré de jardins composés de cascades, de bambous, d’arbustes et de fleurs. Il est possible de se rendre dans la maison de thé afin d’assister à une cérémonie du thé.

picture
j14
Osaka

Journée libre.

Suggestions de visites : le château d'Himeji et ses jardins.

Nuit à Osaka.

×

Profitez de votre venue à Osaka afin de visiter le château d’Himeji et le parc Koko-en.

Himeji est l’endroit parfait pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire japonaise et aux châteaux.

Le château d’Himeji est le plus somptueux et célèbre du Japon, classé au patrimoine de l’Unesco. Ce château, très photogénique, apparait dans un bon nombre de films, notamment le James Bond On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert. Une partie importante du château a été fermée au public pendant 5 ans afin d’être rénové, cette partie est de nouveau visitable depuis 2015.

A l'ouest du château, l'ancien quartier des samourais reconstruit est entouré de jardins composés de cascades, de bambous, d’arbustes et de fleurs. Il est possible de se rendre dans la maison de thé afin d’assister à une cérémonie du thé.

j15
Osaka / Vol

Train pour l’aéroport (1h). Vol de jour depuis Osaka. Arrivée en France.