j1
Osaka-Vol

Vol pour Osaka.

Nuit dans l’avion.

picture
j2
Kyoto

Arrivée à Osaka, accueil francophone et transfert vers Kyoto, véritable incarnation de l’âme nippone traditionnelle. Suggestions de visites : le Ginkaku-ji (pavillon d’argent), le marché de Nishiki et le quartier Pontocho à la tombée de la nuit.

Nuit à Kyoto.

×

Ce quartier compte de nombreuses galeries marchandes et d’innombrables commerces. On y trouve aussi le très agréable et photogénique marché alimentaire Nishiki situé à l’ouest de la rue commerciale de Teramachi. Il présente toute la diversité de la gastronomie nippone. Au fil du marché, les étals tous plus appétissants les uns que les autres vous mettront l’eau à la bouche : fruits de mer, sashimis, thés, brochettes, épices, gâteaux, spécialités kyotoïtes sans oublier les jolies boutiques d'artisanat (notamment couteaux et tampons). Ce marché est fréquenté aussi bien par les locaux que par les voyageurs, c’est donc une belle occasion de s’imprégner de l’ambiance locale.

Photo par Manuel Cansaya de Pixabay
 

picture
j3
Kyoto

Journée libre. Suggestions de visites : le Kinkaku-ji (pavillon d’or) et le jardin sec du temple Ryoan-ji. Le quartier Gion et ses maisons traditionnelles en bois.

Nuit à Kyoto

×

Le quartier le plus typique de Kyoto et sans doute le plus incontournable de votre séjour. L’esthétisme des petites ruelles aux maisons basses, les geisha et maiko que l’on croise dans la rue, les petites échoppes et salons de thé, vous plongeront dans le Japon d’antan. Les rues Ninenzaka et Sannenzaka sont une aubaine pour les achats de souvenirs en tout genre, et réputées pour les céramiques et les poteries. Au bout de ces deux rues, vous arrivez sur le temple Kiyomizudera (temple de l’eau pure), qui offre une vue magnifique sur toute la ville depuis sa terrasse sur pilotis.

© sakura_Fotolia

picture
j4
Kyoto

Journée libre. Suggestions de visites : Fushimi Inari, le plus grand sanctuaire shintoïste du Japon. Nara, ses daims, l’imposant temple Todai-ji et son grand Bouddha.

Nuit à Kyoto.

×

Le plus grand sanctuaire shinto du Japon se dévoile à travers une balade d’environ 2h sous des milliers de torii, à travers la vallée. En fait, ces toriis ont été financés par des hommes d’affaire ou des grandes entreprises et les inscriptions japonaises dessus ne sont rien d’autres que des publicités.

La balade est cependant très agréable et offre de beaux clichés.

Le temple Sanjusangen-do (aux 1001 statues bouddhiques) est situé dans le quartier Higashiyama (Photos interdites dans la salle des statues). Ces statues représentent Kannon, la déesse bouddhiste de la compassion. Le bâtiment, long de 120 mètres, est la plus longue construction en bois du Japon.

Photo by Thomas Tucker on Unsplash

picture
j5
Kyoto-Naoshima

Train Kyoto-Uno (3h) puis ferry (à régler sur place) pour l’ile de Naoshima, paradis de l’art contemporain. Temps libre. Suggestions de visites : les musées.

Nuit en minshuku (sanitaire commun).

×

Les amateurs d’art seront ravis de visiter les différents musées d’art de l’île de Naoshima.

Le Benesse House, premier musée d’art construit à Naoshima, allie avec originalité hôtel et musée. Ce Museum renferme une quarantaine d’œuvres dont certaines ont été réalisées spécialement pour le lieu.

Baigné de lumière naturelle, le Chichu Art Museum possède de belles salles d’expositions qui mettent à l’honneur trois artistes occidentaux de renom : Monet, James Turrel et Walter de Maria. Ce musée, hautement architecturale, est considéré comme l’un des plus beaux au monde.

Logé dans une ancienne demeure japonaise en bois, le musée Ando est dédié à l’architecte Tadao Ando qui est à l’origine de pratiquement tous les musées de l’île. A l’intérieur du musée, des dessins, esquisses et plans retracent sa carrière et l’histoire de Naoshima.

Le musée Lee Ufan, quant à lui, est dédié entièrement à l’artiste d’origine coréenne Lee Ufan. Pensé sous le signe de l’harmonie et mettant l’accent sur la culture asiatique, ce musée regroupe les œuvres d’un artiste qui a voulu jouer avec le contraste et l’équilibre des éléments.

 

Photo by Thijs Slootjes on Unsplash

picture
j6
Naoshima-Okayama

Temps libre. Suggestions de visites : louez des vélos et explorez le Art House Project. Ferry (à régler sur place) et train Uno-Okayama (1h).

Nuit à Okayama.

×

Ce projet de la fondation Benesse a eu l’idée de mettre en valeur l’île de Naoshima et de redonner vie à des maisons laissées à l’abandon, un très beau concept de réhabilitation en somme. Sept maisons converties en œuvres d’art sont à découvrir dans les ruelles de Naoshima. Cette exploration vous invite à une véritable chasse aux trésors !

picture
j7
Okayama

Journée libre. Suggestions de visites : le château noir d’Okayama, le musée du sabre à Osafune ou Bizen, un des six centres historiques de production de céramique au Japon.

Nuit à Okayama.

×

Okayama abrite de petits bijoux artchitecturaux, notamment le Koraku-en qui est considéré comme l’un des trois plus beaux jardins du Japon et le château de la ville de couleur noire qui le surplombe.

Okayama est la ville de Momotaro, célèbre garçon venu du ciel à la place du noyau d’une pêche afin de pourfendre les démons, la pêche est donc le fruit incontournable de la région.

picture
j8
Okayama-Matsue

Train Okayama-Matsue (2h). Ancienne ville féodale, Matsue offre de belles découvertes culturelles et historiques.

Nuit à Kyoto.

×

Ancienne ville féodale, Matsue offre de belles découvertes culturelles et historiques. Vous pouvez ainsi profiter d’un château du pluvier (1611) un des douze derniers châteaux japonais authentiques, de la maison de thé Meimei-an construite dans le style Irimoya-zukuri et du musée d’art Adachi qui abrite une très belle collection de peintures modernes et surtout un grand jardin japonais composé de six espaces.

 

Photo: JNTO

j9
Matsue

Journée libre. Suggestions de visites : le château du pluvier, assistez à une cérémonie de thé, le musée d’art Adachi et son jardin, un des plus beaux du Japon.

Nuit à Matsue.

picture
j10
Matsue-Tottori

Train (1h30) pour Tottori qui allie nature et tradition. Suggestions de visites : le Watanabe Art Museum, le musée du sable et les dunes.

Diner et nuit en ryokan à Tottori (sanitaire commun).

×

Tottori est la ville idéale pour découvrir le côté naturel et traditionnel du Japon. Des paysages côtiers majestueux, des dunes de sable, des volcans et des onsens vous y attendent.

Les Japonais aiment se rendre dans ce désert miniature japonais afin de photographier les chameaux, il est possible de prendre un téléphérique pour se rendre sur le sable.

Le musée du sable de la ville abrite de magnifiques sculptures de sable faites par des artistes. Le musée d’art populaire, quant à lui, fait la promotion de l’artisanat populaire traditionnel dans une petite maison en bois.

Le sanctuaire Hakuto est un petit sanctuaire shinto inspiré d’une légende japonaise sur le lièvre blanc d’Inaba-no-shirousagi.

Les temples Kannon-in et Kozenji sont attrayants notamment grâce à la beauté de leur jardin.

picture
j11
Tottori-Kinosaki Onsen

Train pour Kinosaki Onsen (2h), petite station thermale où le temps s'est suspendu. Dans un authentique décor traditionnel, vous profitez pleinement de l’art des bains.

Diner et nuit en ryokan à Kinosaki onsen.

×

Au nord-ouest de Kyoto se cache une petite perle encore méconnue du Japon, une station thermale où le temps s'est suspendu. Dans un authentique décor traditionnel, les visiteurs sont plongés en immersion dans l’univers des thermes japonais : sources naturelles aux effets curatifs, maisons en bois, chambres en tatami, étroites rues de Kinosaki où l’on déambule vêtu d’un yakuta (kimono léger) et en geta (tongs en bois). C’est l’endroit rêvé pour les visiteurs qui raffolent des onsen.

picture
j12
Kinosaki Onsen-Osaka

Train (3h) pour Osaka. Suggestions de visites : le château féodal d’Osaka, baladez-vous dans le quartier culinaire de Dotonbori.

Nuit à Osaka.

×

Photogénique, le quartier Dotonbori vaut la peine d’être vu. La vie nocturne d’Osaka a élu domicile dans ce quartier, rendez-vous sur le pont d’Ebisu-bashi afin de profiter du meilleur point de vue la nuit. Dans la rue piétonne Dotonbori, des restaurants et théâtres tenteront d’attirer votre attention à coup d’enseigne flashy. Afin de vous rendre dans un restaurant traditionnel ou un bar, préférez la rue Hozen-ji Yokocho qui saura vous charmer.

j13
Osaka-Vol

Train (1h) pour l’aéroport Kansai. Vol de jour.