j1
Vol vers Tokyo

Vol pour Tokyo. Nuit dans l’avion.

j2
Tokyo

Arrivée à Tokyo, accueil francophone et transfert en taxi. Suggestions de visites : le quartier populaire de Yanaka et son joli temple shintoïste.

Nuit à Tokyo.

picture
j3
Tokyo

Journée libre. Suggestions de visites : le quartier d’Asakusa et son temple bouddhique Senso-ji.

Nuit à Tokyo.

×

Asakusa respire l’époque d’Edo. C’est un des rares quartiers où la tradition n’a pas encore laissé place à la modernité. Vous trouverez des boutiques d'ustensiles de cuisine (céramiques, bols, baguettes, théière) mais aussi des boutiques de faux aliments en cire, des temples et leurs jardins. Vous pourrez visiter le plus ancien temple bouddhique de Tokyo, le Senso-ji. Dédiés à la déesse Asakusa Kannon, le temple et sa pagode à quatre étages se trouvent au bout de la rue Nakamise-dōri. Vous pourrez admirer les estampes d’Hokusai au musée Sumida Hokusai ou les lutteurs de sumo au Ryogoku.

Photo by Jérémy Stenuit on Unsplash

picture
j4
Tokyo

Journée libre. Suggestions de visites : l'observatoire des tours jumelles de Shinjuku, le grand sanctuaire shintoïste Meiji-jingu et le musée Nezu.

Nuit à Tokyo.

×

Harajuku fait partie du quartier de Shibuya. Les week-ends, vous verrez des adeptes de la mode Lolita, des jeunes gens habillés en chanteur de rock ou en Visual Kei et des cosplayers déguisés en personnage de manga ou de jeux vidéo.

Vous pourrez également visiter le sanctuaire shintoïste Meiji Jingü situé au milieu du Parc Yoyogi, une forêt artificielle plantée dans les années 20 puis le musée Nezu qui présente une très belle collection d’antiquités asiatiques.

Photo by Leio Mclaren on Unsplash

picture
j5
Tokyo

Journée libre. Suggestions de visites : Kamakura à 1h de Tokyo. Découvrez ses merveilleux temples zen et randonnez sur le sentier du Daibutsu.

Nuit à Tokyo.

×

L’expansion du bouddhisme zen a accompagné l’âge d’or (1192-1333) de Kamakura comme en témoignent encore les nombreux temples. Parmi les temples bouddhiques, Kencho-ji est le plus ancien d’obédience zen au Japon, Kotoku-in abrite la statue du Bouddha géant (Daibutsu), Hase Dera possède une statue en bois du bodhisattva Kannon et le temple Hokoku, un peu à l’écart de la ville offre un très beau jardin de bambous que l’on peut apprécier depuis la maison de thé. Tsurugaoka Hachimangu est, quant à lui, le plus important temple shintoïste de la ville.

Conseils Altiplano : empruntez le chemin de randonnée du Daibutsu (3km) et initiez-vous au zazen (méditation assise).

picture
j6
Tokyo-Hakone

Train vers Odawara (30 min) d’où vous rejoignez votre ryokan. La station thermale d’Hakone est réputée depuis longtemps pour ses sources chaudes (onsen) et ses vues sur le Mont Fuji. Temps libre.

Dîner et nuit en ryokan à Hakone.

×

La station thermale d’Hakone est réputée depuis longtemps pour ses sources chaudes (onsen) et ses auberges traditionnelles (ryokan). Profitez des vues sur le Mont Fuji (3776m) et de la nature lors d’une balade en bateau sur le lac Ashi, expérimentez un trajet en téléphérique au-dessus des jets de souffre du volcan Owakudani et découvrez l’artisanat et les nombreux musées de la région comme le musée Narukawa qui offre une vue panoramique sur le lac Ashi et le mont Fuji.

Conseil Altiplano : évitez Hakone les week-ends et jours fériés.

©jdavenport85_Fotolia

j7
Hakone-Kyoto

Train (2h30) vers Kyoto, véritable incarnation de l’âme nippone traditionnelle. Suggestions de visites: le marché de Nishiki et Pontocho à la tombée de la nuit.

Nuit à Kyoto.

picture
j8
Kyoto

Journée libre. Suggestions de visites : le pavillon d’or, le jardin sec, le pavillon d’argent et le quartier de Gion.

Nuit à Kyoto.

×

Le quartier le plus typique de Kyoto et sans doute le plus incontournable de votre séjour. L’esthétisme des petites ruelles aux maisons basses, les geisha et maiko que l’on croise dans la rue, les petites échoppes et salons de thé, vous plongeront dans le Japon d’antan. Les rues Ninenzaka et Sannenzaka sont une aubaine pour les achats de souvenirs en tout genre, et réputées pour les céramiques et les poteries. Au bout de ces deux rues, vous arrivez sur le temple Kiyomizudera (temple de l’eau pure), qui offre une vue magnifique sur toute la ville depuis sa terrasse sur pilotis.

© sakura_Fotolia

picture
j9
Kyoto

Journée libre. Suggestions de visites : Fushimi Inari, le plus grand sanctuaire shintoïste du Japon. Puis Nara, ses daims, l’imposant temple Todai-ji et son grand Bouddha.

Nuit à Kyoto.

×

Le plus grand sanctuaire shinto du Japon se dévoile à travers une balade d’environ 2h sous des milliers de torii, à travers la vallée. En fait, ces toriis ont été financés par des hommes d’affaire ou des grandes entreprises et les inscriptions japonaises dessus ne sont rien d’autres que des publicités.

La balade est cependant très agréable et offre de beaux clichés.

Le temple Sanjusangen-do (aux 1001 statues bouddhiques) est situé dans le quartier Higashiyama (Photos interdites dans la salle des statues). Ces statues représentent Kannon, la déesse bouddhiste de la compassion. Le bâtiment, long de 120 mètres, est la plus longue construction en bois du Japon.

Photo by Thomas Tucker on Unsplash

picture
j10
Kyoto-Hiroshima-Miyajima

Train et ferry (3h) pour l’île sacrée de Miyajima. En chemin, visite libre d’Hiroshima. La ville du premier bombardement atomique de l’histoire incarne le devoir de mémoire avec son parc de la paix qui regroupe le dôme et le musée. Malgré ce passé tragique, les habitants ont su réécrire une histoire prospère et dynamique.

Nuit à Miyajima.

×

Classée parmi les trois plus beaux sites du Japon et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, l’île de Miyajima attire bon nombre de visiteurs venus s’émerveiller devant le Grand Torii flottant. Cette île sanctuaire, ponctuée de temples et de randonnées menant au mont sacré Misen, est une étape incontournable après la visite d’Hiroshima.

j11
Miyajima

Journée libre à Miyajima célèbre pour son sanctuaire et son Torii flottant. Suggestions de visites : le très beau temple Daisho-In, randonnée sur le Mont Misen.

Nuit à Miyajima.

picture
j12
Miyajima-Osaka

Ferry et train (3h) pour Osaka. Suggestions de visites : en chemin, vous pouvez visiter Himeji et son château du Héron blanc. Le soir, baladez-vous dans le quartier culinaire et très photogénique de Dotonbori.

Nuit à Osaka.

×

Profitez de votre venue à Osaka afin de visiter le château d’Himeji et le parc Koko-en.

Himeji est l’endroit parfait pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire japonaise et aux châteaux.

Le château d’Himeji est le plus somptueux et célèbre du Japon, classé au patrimoine de l’Unesco. Ce château, très photogénique, apparait dans un bon nombre de films, notamment le James Bond On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert. Une partie importante du château a été fermée au public pendant 5 ans afin d’être rénové, cette partie est de nouveau visitable depuis 2015.

A l'ouest du château, l'ancien quartier des samourais reconstruit est entouré de jardins composés de cascades, de bambous, d’arbustes et de fleurs. Il est possible de se rendre dans la maison de thé afin d’assister à une cérémonie du thé.

Photo by Raku Eirai on Unsplash

j13
Osaka-Vol

Train (1h) pour l’aéroport Kansai.

Vol de jour.