Voyager responsable au Mexique

 

LA RéALITé DE LA SITUATION AU MEXIQUE

En tant que destination très prisée, le Mexique connait un développement fulgurant de ses infrastructures touristiques visant à répondre à une demande grandissante. Durant la saison sèche, les plages du Yucatan sont prises d’assaut et le spectre du tourisme de masse est bel et bien présent. On assiste ainsi à une bétonisation des littoraux liée au développement de la construction d’hôtels pour les touristes, notamment du côté de Cancun et de la côte caribéenne. Ces constructions dénaturent le paysage et nécessitent la destruction de nombreux espaces naturels abritant des écosystèmes fragiles. En effet, le Mexique fait partie de ces pays où la manne financière rapportée par le tourisme prend souvent le dessus sur la protection de l’environnement.

Cependant, une prise de conscience est en pleine émergence au sein du pays afin de protéger l’environnement. Le Mexique possède en effet un patrimoine naturel unique : on y recense 1000 espèces d’oiseaux et 30 000 espèces de plantes dont 1000 de cactus, et il est le 5ème pays le plus riche au monde pour sa biodiversité. Ainsi différentes mesures visant à préserver le pays ont vu le jour : 164 aires naturelles protégées, 34 réserves de biosphère et 64 parcs nationaux. Chaque année, environ 4 milliards de pesos sont dépensés pour développer l’offre touristique durable au Mexique, témoignant de la volonté de prendre en compte les enjeux environnementaux et de les rendre compatible avec l’activité touristique. Dans les régions touristiques comme le Yucatan, les hôtels privilégient de plus en plus les énergies renouvelables notamment via l’installation de panneaux solaires, tel que cet hôtel dans la lagune de Bacalar.

Le Mexique abrite la première station balnéaire verte au monde, Amaitlàn, qui est autonome énergiquement (recyclage des déchets, utilisation de l’énergie solaire, réutilisation des eaux usées).

En parallèle, de nombreuses démarches ont aujourd’hui vu le jour : il s’est récemment crée une destination écotouristique rassemblant plusieurs villages appelée Los Pueblos Mancomunados. Ces villages, reliés par un sentier, ont été conçus pour accueillir les visiteurs dans les meilleures conditions et appliquent les normes écotouristiques, tel que le recyclage des déchets. Il est possible d’y réaliser de nombreuses activités de pleine nature et de partager des moments avec la population locale (préparation du repas, découverte de l’artisanat..).

picture

COMMENT VOYAGER RESPONSABLE AU MEXIQUE ?

Favoriser le slow travel : nous vous conseillons de concentrer votre voyage sur une seule région du Mexique (car elles sont toutes immenses! ) afin de vous imprégner pleinement de la culture et de l’ambiance des lieux.
Choisissez par exemple l'itinéraire  Basse Californie, entre mers & déserts pour découvrir une région dépaysante et beaucoup moins touristique que la péninsule du Yucatan (en proie au tourisme de masse).
Nous vous invitons aussi à faire des découvertes hors des sentiers battus ! Par exemple, dans le circuit Chiapas et Yucatan : jungle et civilisation maya vous rejoignez la cité secrète de Yaxchilan, accessible uniquement par bateau.

Favoriser l’artisanat local : des coopératives indigènes se sont développées pour vendre des objets traditionnels. Cela permet de découvrir le savoir-faire et la culture des peuples indigènes tout en favorisant l’économie locale (plutôt que d’encourager l’industrie des souvenirs venus de Chine).

L’immersion au sein des communautés est également une activité enrichissante lors d’un voyage au Mexique. Il est notamment possible de partager des moments d’échange avec la Communauté Yaxunah ou la communauté des Tzotziles dans le Chiapas.

picture

MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX RESPECTER

Si vous vous rendez au sein d’une communauté indigène, il est préférable de respecter au maximum les valeurs de ses membres : évitez d’apporter votre appareil photo sur place ou demandez la permission si vous souhaitez prendre des photographies.  

Les Mexicains sont très accueillants et apprécient faire découvrir leur culture. Gardez à l’esprit qu’en dehors des zones très touristiques ou peuplées comme le Yucatan ou la capitale Mexico, la communication en anglais peut être compliquée. Si vous ne parlez pas espagnol, les Mexicains feront cependant tout leur possible pour vous comprendre et vous venir en aide si besoin.

Faites comme les locaux et mangez sur le pouce, dans les petits stands alimentaires de rue. La cuisine mexicaine est réputée dans le monde entier pour ses saveurs relevées. A vous les tacos, tortillas, burritos !

Les Mexicains apprécient faire la fête ! Tout au long de l’année différents évènements mettent à l’honneur la culture et les traditions du pays. Le carnaval (en février), le jour de l’indépendance mexicaine (en septembre) ou encore la fête des morts (en novembre) font partie des rendez-vous à ne pas manquer si vous vous trouvez au Mexique pendant leur déroulement !

 

ALTIPLANO ET SES PARTENAIRES S’ENGAGENT

Nous travaillons en collaboration avec des partenaires engagés pour le respect de l’environnement portant des démarches écotouristiques durables. Nous travaillons avec des hébergements soucieux de la question écologique, dont l’un d’entre eux un écolodge ayant créé un projet de conservation du ara rouge.

Notre partenaire réceptif sur place est un spécialiste du Mexique et nous travaillons en collaboration afin de vous permettre de découvrir certains lieux hors des sentiers battus, loin des grands itinéraires touristiques afin de vivre des expériences inédites et davantage propices à la découverte de la culture et des populations locales.

Nous vous invitons à consulter nos Expériences signatures pour trouver des idées d’activités originales au Mexique.

Nous vous proposons également de consulter notre Charte éthique du voyageur pour adopter des attitudes plus éco-responsables avant, pendant et après votre voyage.

 

sont là pour vous aider à créer le
voyage de vos rêves