INFORMATIONS PRATIQUES MEXIQUE

Climat & Géographie du Mexique

1/ Le climat au Mexique

La diversité des paysages mexicains tient à la variété des conditions climatiques du pays : tropical dans le sud, tempéré au pied des cordillères et sur le haut plateau, sec dans le nord et la Basse Californie.
La saison des pluies s'étend de juin à septembre, les averses ont lieu en fin de journée et sont de courte durée.

La meilleure saison pour visiter l'ensemble du Mexique se situe d'octobre à mai.

Pour information, il y a parfois des algues sargasses sur la Riviera Maya. Ce phénomène naturel, en général absent ou peu présent dans la région, peut connaître une croissance ponctuelle qui peut rendre leur présence selon les jours plus ou moins gênante pour profiter des belles plages de la Riviera Maya.
Les hôtels nettoient les plages, mais quand les algues sont trop nombreuses, cela peut s’avérer inutile car elles reviennent et envahissent les plages.

2/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

Tableau températures Mexique

3/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Tableau pluie Mexique

5/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Carte du Mexique

Carte touristique Mexique
Télécharger la carte

1/ Quelques données

Superficie : 1 972 550 km² (3,5 fois la France).
Population : 107 millions d'habitants.
Densité : 54 habitants/km².
Métissage : 60% de métis, 30% d'Amérindiens et 10% de descendants d'européens.
Capitale : Mexico, 25 millions d'habitants.
Autres villes : Guadalajara (3,5 millions), Puebla (1,5 millions), Acapulco (1,5 millions), Veracruz (1,25 millions), Mérida (950 000), Oaxaca (500000), Cancun (500000).
Point culminant : Pico de Orizaba (5 700 m).
Reliefs : La moitié du Mexique est à plus de 1500 m d'altitude.

Formalités & Visa au Mexique

1/ Passeport

Votre passeport doit être en cours de validité.

2/ Visa

Le visa de touriste n'est pas nécessaire pour les ressortissants européens, canadiens ou suisses se rendant au Mexique en tant que touristes, pour une durée de 3 mois (renouvelable une fois, sur place).
Attention ! Vous devrez remplir une carte touristique dans l'avion (FMT). Cette carte vous sera nécessaire pour quitter le pays (vous devrez payer une amende si vous la perdez). Elle vous donne le droit à 90 jours dans le pays (bien vérifier que le douanier n'inscrit pas une durée inférieure). Au bout de ces trois mois, vous avez la possibilité de renouveler ce FMT pour 3 mois (au bureau de migration).

Si votre vol transite par les Etats-Unis, pensez à demander votre visa électronique (14USD par personne, valable 2 ans, démarche en ligne) : https://esta.cbp.dhs.gov/
Si vous vous êtes rendus en Iran, en Irak, en Syrie ou au Soudan depuis le 1er mars 2011, ou si vous êtes un ressortissant de l’un de ces quatre pays vous devrez alors solliciter un visa auprès de l’ambassade des États-Unis.

3/ Taxe de sortie

Tout voyageur entrant au Mexique et restant plus de 7 jours dans le pays doit s’acquitter de cette taxe de 500 pesos. Cette taxe est incluse d’office dans le prix des billets d’avion.
Dans le cadre d’un combiné si vous entrez au Mexique à un moment de votre voyage par voie terrestre, vous devez vous acquitter de cette taxe au moment où vous quittez le territoire mexicain, si votre séjour est supérieur à 7 jours.
Exemple 1 : vous commencez par le Mexique, puis partez au Guatemala (tampon de sortie sur votre carte touristique), puis revenez au Mexique par voie terrestre, le DNI (taxe de sortie), s’applique si ce second séjour est de plus de 7 jours.
Exemple 2 : vous commencez par le Guatemala, puis entrez au Mexique par voie terrestre, le DNI (taxe de sortie), s’applique si le séjour côté mexicain est supérieur à 7 jours.

Si vous passer la frontière à pied pour aller au Belize, une taxe d'environ 20USD vous sera demandée.

4/ Permis de conduire

Le permis national européen suffit pour conduire au Mexique.
Cependant, vous pouvez faire votre permis international sur le site de l'ANTS : https://www.service-public.fr/ 

Nous vous conseillons de scanner ou de photocopier tous vos documents importants (pages d’introduction de votre passeport, cartes de crédit, numéros de chèques de voyage, police d’assurance, billets de train/d’avion/de bus, permis de conduire, etc.). Emportez un jeu de ces copies, que vous conserverez à part des originaux. Vous remplacerez ainsi plus aisément ces documents en cas de perte ou de vol. 

Vie pratique au Mexique

1/ Décalage horaire

Il y a 4 fuseaux horaires au Mexique.
- En général, il y a -7h de décalage horaire entre le Mexique et la France. Quand il est 10h à Mexico, il est 17h à Paris.
- Merci de noter que le changement d’heure a lieu au Mexique une semaine après le nôtre. Si vous voyagez à cette période, ne soyez pas surpris !

- Dans les régions suivantes, le changement d’heure n’a pas lieu, le décalage horaire dépend donc de la période de votre voyage et il s’agit des 3 autres fuseaux horaires du pays :
*Sur la Riviera Maya (Cancun-Playa del Carmen-Tulum), le décalage horaire est de -6h en été et -7h en hiver.
*Dans le nord-ouest du Mexique (états de Sonora, Sinoaloa, Chihuahua ainsi que la Basse-Californie Sud, le décalage horaire est de -7h en été et de -8h en hiver.
*En Basse-Californie Nord (Tijuana-Ensenada), le décalage horaire est de -8h en été et -9h en hiver.

2/ Courant

110 volts et prise à 2 fiches plates. Emportez un adaptateur continent Amérique.

3/ Téléphone

Depuis la France, la Belgique et la Suisse vers le Mexique : 00 52 + 1 + indicatif de la ville + numéro à 7 ou 8 chiffres du correspondant (8 pour Mexico, Monterrey et Guadalajara).

Depuis le Mexique vers la France : 00 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial. Pour la Belgique 00 32. Pour la Suisse 00 41

Appel internationaux : vous pouvez utiliser votre téléphone portable au Mexique, avec l’option monde. Votre portable européen fonctionnera dans les villes et lieux touristiques mais selon votre circuit, il ne passera pas forcément partout.
Vous pouvez également acheter une carte SIM locale (environ 100 pesos) chez un opérateur local (Telcel, Movistar...). Il faut vous assurer que votre téléphone soit débloqué.
Vous avez alors un numéro de téléphone local. Vous pouvez acheter les cartes de recharge (faciles à trouver).

En local : c’est un peu compliqué :
-de fixe à fixe : il faut composer le numéro du correspondant. Si vous changez de région, il faut composer le 01 pour sortir de la région + indicatif de la ville, « clave » en espagnol (entre parenthèse dans la liste des prestataires) + numéro du correspondant. Par exemple 01 55 pour Mexico ou 01 984 pour Tulum.
-de fixe à portable : il faut composer le 044 si c’est un portable de la même zone ou le 045 pour sortir de la zone + indicatif de la ville (dans les deux cas)
-de portable à portable (si vous appelez avec une carte sim locale): si portables de la même zone, composez simplement le numéro, sinon, composez l’indicatif de la ville + numéro.

Pour savoir si vous appelez un fixe ou un mobile, il faut demander à votre correspondant, pas de système pour les repérer systématiquement. Si vous avez des doutes, vous pouvez tester les différentes options d’appel.
Pour les numéros d’urgence, nous vous indiquons comment composer les numéros pour chaque cas dans la liste des prestataires.

4/ Internet
Internet au Mexique : la plupart des hôtels (mêmes les plus simples), ainsi que les bars et restaurants au Mexique proposent une connexion wifi gratuite. Pour certains hôtels encore, cette prestation peut être limitée aux espaces communs. Enfin les hôtels de luxe facturent souvent cette prestation. Vous trouvez encore des cybercafés en cas de besoin. Quoiqu’il en soit, vous resterez facilement connectés où que vous soyez !

5/ A emporter

Prévoyez des vêtements légers, en coton : tee-shirts, shorts, bermudas, sandales et maillots de bain. Une bonne paire de chaussures (même basses) pour les randonnées et balades. Emportez également un chapeau ou casquette et des lunettes de soleil.
Prenez également quelques vêtements plus chauds pour la région des montagnes : elle connaît un climat plus frais en soirée notamment. Prévoyez donc un ou deux pantalons, une polaire et un vêtement de pluie.
Pensez à emporter un anti-moustique spécial tropique si vous allez sur les côtes du pays ou dans la région du Yucatan (ainsi que Palenque)

6/ Langue

La seule langue officielle est l'espagnol (bien qu'il existe encore aujourd'hui plus de 56 langues indigènes).
L'espagnol du Mexique est quelque peu différent de celui d'Espagne.

Accent : s, c et z se prononcent "s".
Grammaire : "Vosotros" est remplacé par "ustedes"

Quelques mots :
Bonjour / au revoir = Buenos dias / Adios
Hasta luego = à bientôt / Ciao
SVP / merci = por favor / gracias
Oui / non = si / no
Avion / autobus / voiture = avion / pesero(bus de ville), camion (bus longue distance) / carro
Je suis français(e) = soy frances(a)

Monnaie & Argent au Mexique

1/ Change

La monnaie du Mexique est le peso mexicain ($Me).
Inutile d'emporter des dollars, les euros s'échangent très bien. Il y a de nombreux bureaux de change et banques dans l'aéroport (guichet et distributeur automatique)
Il n'est pas possible de payer en dollar au Mexique, sauf dans le Yucatan où très souvent les prix sont affichés en dollars.

2/ Cartes de paiement

Vous pouvez payer dans tous les magasins en carte ou en espèce (commission prélevée pour tout paiement par carte). Eviter les cartes dans les épiceries locales !
Toujours avoir de la monnaie sur soi : les taxis n'ont pas de monnaie le matin et personne n'en a d'ailleurs !
Quand vous retirez au distributeur, une commission fixe est prélevée (vérifier le montant avec votre banque).

Nous vous déconseillons les chèques de voyage. Certes ils vous seront remboursés en cas de vol, mais ils vous feront perdre du temps : beaucoup de queue dans les banques et incompétence du personnel très souvent.

3/ Coût de la vie

Le coût de la vie au Mexique est relativement bon marché.
Haute saison : Semaine Sainte (qui correspond au weekend de Pâques chez nous), Juillet - Août et de mi-décembre à fin janvier. Les prix sont alors majorés surtout dans les zones balnéaires.
Certaines zones touristiques comme Acapulco ou Cancun sont plus chères que le reste de la République
Les billets d'avion sont chers au Mexique, il est conseillé d'acheter les vols intérieurs depuis la France.
Il est préférable de prendre sa location de voiture depuis la France pour éviter de payer la l'IVA (TVA mexicaine) de 15%.
* « Propina » : le pourboire est indispensable, 10% minimum et plus si vous êtes vraiment contents ! Parfois il est inclu dans l'addition (servicio), n'oubliez pas de vérifier !

4/ Marchandage

Le marchandage est commun au Mexique dans tous les marchés, c'est même recommandé ! Ne pas exagérer cependant, n'oubliez pas les heures de travail que cet objet représente, et que l'artisan en face de vous a une famille à nourrir.
Précisez toujours que vous êtes Français, les Mexicains aiment beaucoup les Français (et les Européens en général), et les prix ne seront pas les mêmes que s'ils pensent que vous êtes américains.

5/ Nourriture

Prix moyens : 3 à 10 Euros (50 à 150 MXN).

Vaccin, Santé & Sécurité au Mexique

1/ Vaccins

-Pour votre santé, il est conseillé d’avoir vos vaccins à jour (tétanos, polio, diphtérie) et de vous vacciner contre l’hépatite A et B. Pensez à consulter votre médecin traitant avant votre départ. AUCUNE DE CES PRECAUTIONS N’EST OBLIGATOIRE.

-Traitement anti-paludisme éventuellement (à voir avec votre médecin) : conseillé selon les régions visitées.

-Selon votre pays de provenance, il peut être obligatoire de faire le vaccin contre la fièvre jaune (si vous arrivez de France, ce n’est pas utile).

-Plus d’information sur le site de l’Institut Pasteur, rubrique « L’Info Voyage » - www.pasteur.fr.

2/ Nourriture/sanitaire 

Lors de votre voyage au Mexique, il convient d’observer quelques précautions sanitaires : 
• Eviter les glaçons et ne pas boire l’eau du robinet ; 
• Eviter les légumes crus et les fruits non lavés, non cuits, non pelés, ainsi que la viande mal cuite ; 
• Eviter les produits surgelés et les produits laitiers non industriels ; 

3/ Moustiques

Achetez un bon anti-moustique avant de partir, surtout si vous allez sur les plages de Oaxaca ou dans le Yucatan, où les moustiques pullulent (les chambres sont équipées de moustiquaires en cas de nécessité).

4/ Sécurité

Faire une photocopie de tous vos papiers.
Dans les grandes villes, il convient de respecter les mesures élémentaires de prudence (éviter de porter des objets de valeur et redoubler de vigilance la nuit).
Avant de photographier des enfants ou des personnes, il est recommandé, tant par courtoisie que par respect, de s’assurer de l’accord des intéressés.
Pour plus d'informations, merci de consulter la rubrique Conseil aux Voyageurs du Quai d'Orsay.

Transports au Mexique

1/ Prendre l'avion au Mexique

Arrivée internationale : les arrivées internationales sont multiples au Mexique, étant donné la taille du pays. Toutefois les deux points d’entrée principaux sont Mexico et Cancun. Les compagnies aériennes sont nombreuses. Air France propose des vols directs vers Mexico et Cancun depuis Paris.
Aeromexico propose des vols directs pour Mexico depuis Paris et un système avantageux de « pass » pour les vols intérieurs.
La plupart des compagnies européennes et américaines proposent des connexions vers le Mexique.

Vols intérieurs : étant donné la taille du pays, prendre l’avion au Mexique permet de gagner beaucoup de temps et de combiner des régions très différentes.
Aeromexico et sa filiale Aeromexico Connect disposent du réseau aérien le plus important. Notez que plusieurs compagnies « low cost » comme VivaAerobus, Interjet et  Volaris desservent également de nombreuses destinations au Mexique.

2/ Prendre le bus au Mexique

Le Mexique a développé un réseau de bus important et offre un service de qualité.

Les trajets longues distances :
Les services interurbains sont fréquents et confortables. La plupart des villes mexicaines ont une gare routière (Terminal de Autobuses) où les indications sont très bonnes et faciles à comprendre.
Selon son budget, on peut choisir la classe de voyage : économique (2e classe), primera clase (1e classe), deluxe ou  executive (de lujo, de oro).
Les compagnies de bus mexicaines sont très nombreuses. Les plus importantes ont des sites internet sur lesquels vous pouvez consulter les horaires et acheter votre billet. Toutefois, sauf si vous voyagez pendant une période de vacances chargée au Mexique comme la Semaine Sainte ou la fête nationale (weekend du 15 septembre), il n’est pas nécessaire de réserver à l’avance. L’offre et les départs sont fréquents. Parmi les compagnies de bus les plus connues, on cite ADO, OCC, ETN, Estrella blanca...

Les trajets courtes et moyennes distances :
Pour les distances moyennes et selon les régions, on trouve aussi des options diverses pour se déplacer à petits budgets : les combi (VW) qui assurent certaines liaisons entre des villes proches. Les microbus font le trajet entre des villes voisines ou s’occupent des courts trajets dans les villes. On les hèle en général au coin de la rue pour qu’ils s’arrêtent. Se renseigner sur place selon la route souhaitée pour savoir où se poster pour trouver le bon bus !
Enfin, il existe des taxis colectivos, des camionetas ou pick up offrant ce type de service également, cela permet aussi de vivre une expérience très locale !

3/ Louer une voiture au Mexique

C’est sans aucun doute la meilleure façon de voyager au Mexique. Il faut choisir un itinéraire qui permette des arrêts réguliers avec des sites d’intérêts touristiques, ce qui est très facile au Mexique. Cela permet d’être en contact avec la population, de sortir des sentiers battus et de gagner du temps. La liberté assurée !!!
L’état des routes au Mexique est en général bon, notez toutefois certaines informations :

  • de Mexico à Oaxaca : bon état des routes, possibilités d’autoroute (de même vers Veracruz). Pour atteindre Taxco, petites routes de montagnes, prévoir du temps.
  • à partir de Oaxaca jusque dans le Chiapas, petites routes de montagne, temps de route longs, vers la côte pacifique également dans l’état de Oaxaca.
  • de San Cristobal à Palenque et en moindre mesure de Palenque à Campeche, état des routes mauvais, nids de poule, parfois embouteillage de camions, prévoir du temps, surtout en saison des pluies.
  • Yucatan : bon état général des routes, des autoroutes également.
  • villes coloniales du centre : bon état général des routes.
  • Basse-Californie : la route principale est goudronnée et en bon état, mais pour sortir de cet axe, il est préférable de louer un 4x4.

Il est facile de conduire au Mexique, la signalisation routière est bonne, les sites touristiques sont indiqués. Il est possible de louer également un GPS. Le Mexique est un pays pétrolier, il assure donc la consommation nationale avec la seule entreprise proposant du carburant au Mexique : PEMEX. Le coût est d’environ 0.70 euro le litre et on en trouve dans toutes les villes. Veuillez toutefois à ne pas attendre le dernier moment dans les zones reculées (bien qu’en général dans ces zones, vous trouverez toujours des panneaux devant des maisons indiquant : gasolina (essence en espagnol). Plus chère, mais en dépannage, cela peut servir.

Pensez à réserver votre véhicule avant de partir, car vous serez exempté de certaines taxes. Il est plus cher de louer sa voiture directement sur place.

4/ La voiture avec chauffeur au Mexique

Pour ceux qui n’ont pas envie de conduire pendant leurs vacances ou qui veulent s’assurer un accompagnement local pour une expérience plus approfondie, sachez que le coût est relativement élevé. Si vous partez à deux, cela doublera votre budget voyage ! A partir de 6-8 personnes, cette formule peut-être tout à fait rentabilisée.
Il est possible de louer une voiture avec chauffeur hispanophone simplement, ou d’avoir un chauffeur-guide francophone ou bien encore deux personnes (mais cela est évidemment plus cher). Il y en a pour tous les goûts et budget !
Il est vrai que l’expérience avec un guide local sera un plus pendant votre voyage, pour découvrir plein de détails sur la vie quotidienne de la population, leurs traditions...

5/ Prendre le train au Mexique

Il n’existe qu’une seule ligne de chemin de fer au Mexique, uniquement touristique : le train Chepe, ou le train des canyons du cuivre dans le Nord du pays, entre Chihuahua et Los Mochis sur la côte Pacifique. Ce train traverse des paysages somptueux, des canyons immenses.
Avec son billet de train, on peut s’arrêter dormir dans les villages qui jalonnent la ligne, ambiance far-west garantie et reprendre le lendemain ou le surlendemain la route (mêmes horaires quotidiens).

6/ Prendre le bateau au Mexique

Le bateau au Mexique est utilisé pour les excursions touristiques essentiellement : en mer, dans les mangroves, sur les lagunes ou les fleuves dans la jungle...

Il existe toutefois des liaisons en ferry pour rejoindre certaines îles ou presqu’îles :

  • ferry entre Mazatlan et La Paz sur la côte Pacifique
  • ferry entre Los Mochis et La Paz sur la mer de Cortes
  • ferry Chiquila – Ile d’Holbox (à 2h30 au nord de Cancun): Durée de la traversée : 30 minutes. Départ régulier de 6h à 18h. Possibilité de réserver un bateau privé en dehors des horaires (via son hôtel par exemple). Parking surveillé pour la voiture à Chiquila
  • ferry Cancun Isla Mujeres : Durée de la traversée : 20 minutes. Départ toutes les demi-heures de 6h à 22h. Parking surveillé pour la voiture en face de l’embarcadère
  • ferry Playa del carmen Cozumel : Durée de la traversée : 50 minutes. Départ toutes les heures de 6h à 23h. Départ du ferry sur la plage au centre de la ville

7/ Distances et temps de transport

Tableau transports Mexique

Hébergement au Mexique

L’hébergement fait partie du voyage et peut vous apporter une découverte supplémentaire. Il est donc important de s’y retrouver afin de choisir le type de logement qui vous correspond.

1/ Auberges de jeunesse et petits hôtels

Il y a des auberges de jeunesse au Mexique, dans les villes touristiques, des auberges sans affiliation particulière mais qui proposent des nuits en dortoir pour des sommes modiques.
Les petits hôtels sans classification offre un  niveau de qualité bas : pas de climatisation, voire pas de ventilateur, moustiquaire en piteux état, eau chaude absente, etc. Les prix seront également très bas, si on n’est pas regardant sur l’hygiène.

2/ Economique

Hôtels de type 2* norme française (2-3* norme locale) : simple, propre et avec salle de bain privée. De petites structures sans prétention, de petite taille, convenant parfaitement pour un circuit. Il y en a partout évidemment, parfois équipé de piscine.

3/ Confort

Hôtellerie de charme, il en existe quasi partout au Mexique (sauf quelques zones reculées) : belle hôtellerie typique, type hacienda, chambre confortable, toute commodité, piscine, grands espaces, cadre luxuriant et vue imprenable. Le Mexique a su développer une offre variée et de haute qualité, pour ceux qui souhaitent profiter du charme local ou d’écolodge nature...

4/ Luxe

Dans les villes, on peut trouver des hôtels 5* correspondant aux standards internationaux. Il existe aussi une série d’haciendas de luxe, offrant des prestations exceptionnelles pour une expérience inoubliable !
Ces hôtels ont acquis une belle réputation, choisissez bien vos étapes circuits et balnéaires pour un voyage luxueux au pays des mayas!

5/ Chez l’habitant

Dans certaines villes, des habitants vous accueillent chez eux, ambiance maison d’hôte (en toute simplicité). Il vous offre en plus de l’hébergement leurs bons conseils, parfois des vélos et parfois même ils vous guident dans leur ville pour vous la faire découvrir avec leur œil de connaisseur !  C’est assez nouveau sur la destination et très sympa, une belle expérience humaine !
Il est possible de passer une nuit dans une communauté indienne, au confort sommaire dans des bungalows très rustiques. Une expérience qui vous permet de découvrir leur mode de vie traditionnel et de partager des moments uniques avec eux.

Culture & Histoire du Mexique

1/ Histoire

Jusqu'au 15ème siècle : Présence d'indiens précolombiens : Olmèques, Mayas, Toltèques et Aztèques.
1519 : Hernan Cortés accoste le rivage mexicain
1535 : Le Mexique devient une vice-royauté de la Nouvelle-Espagne
1810 : Début de la guerre d'indépendance (fin en 1821)
1824 : Proclamation de la Constitution. Guadalupe Victoria devient le 1er président mexicain
1846 : Le Mexique cède près de 40%de son territoire aux Etats-Unis après 2 ans de guerre
Jusqu'en 1850 : Succession de gouvernements
1861-1872 : Election de Benito Juarez à la présidence (1er et unique président indigène)
1865-1867 : Présence française sous Napoléon III. Le Mexique est alors dirigé par l'empereur Maximilien
1876-1910 : Dictature de Porfirio Diaz : Porfiriato
1910-1917 : Révolution mexicaine menée par Pancho Villa et Emiliano Zapata
1929-2000 : Le Parti Institutionnel Révolutionnaire (PRI) reste au pouvoir pendant 70 ans
1968 : Massacre de Tlatelolco (centaine d'étudiants tués)
1985 : Tremblement de terre à Mexico
1996 : Signature des Accords de San Andrés
2000 : Election de Vicente Fox (PAN) après plus de 70 ans de pouvoir du PRI
2018 : Election de Andres Manuel Lopez Obrador

2/ Traditions

Religion : catholique
Sport : football (Hugo Sanchez), le basket, la corrida, charreada (rodéo mexicain), peleas de gallo (combats de coq)
Cuisine : tortilla (galette de mais), taco (tortilla garnie viande), enchilada (tortilla de viande avec fromage), frijoles (haricots rouges ou noirs), guacamole (purée froide d'oignons et d'avocats), chilaquiles (morceaux de tortillas frites avec oignons, fromage, piment et crème fraîche).
Boissons : la Sol et la Corona (bière), Tequila, Mezcal (liqueur), agua fresca (jus de fruits allongé avec de l'eau), atole (boisson sucrée à base de mais)
Musique : mariachis = groupe de musiciens (violons, trompettes, guitares)

3/ Personnages célèbres

Salma Hayek : Actrice
Diego Rivera et Frida Kahlo : Couple de peintres célèbres (moitié du 20e siècle)
Hugo Sanchez : Footballeur
Raul Ramirez : Tennisman
Pedro Rodriguez : Coureur automobile
Julio César Chavez : Champion du monde de boxe en 1990,1994 et 1995
Miguel Hidalgo : Curé de province qui a mené le pays à l'indépendance
Lila Downs et Chavela Vargas : Chanteuses indigènes

Fêtes et traditions du Mexique

Fêtes importantes

Mi-janvier : Fiesta Grande de Enero à Chiapa de Corzo

Février/mars : Carnaval à Merida, Veracruz (les plus importants du pays)
21 mars : Equinoxe à Chichen-Itza et Fête de la naissance de Benito Juarez

Avril : Semaine Sainte

5 mai : Cinco de Mayo Célébration de la victoire contre les troupes françaises à Puebla

JuilletFête de la Guelaguetza à Oaxaca

Septembre : 15 et 16 septembre : Fête de l'indépendance du Mexique

Octobre : Fiestas de octubre à Guadalajara
Octobre : Festival Cervantino à Guanajuato (théâtre de rue)
12 octobre : Fête de la découverte des Amériques par le espagnols

1er novembre : Fête des morts
2 novembre : Fête des morts

12 décembre : Fête de la Vierge de Guadalupe
23 décembre : Fête du radis (de los rabanos) à Oaxaca
Décembre : Feria de la Piñata y Posada

Adresses Utiles au Mexique

EN FRANCE

Ambassade du Mexique en France
9, rue de Longchamp 75116 Paris
Tél : 01 53 70 27 70
Fax : 01 47 55 65 29
Courriel : embfrancia@sre.gob.mx
Site web : www.sre.gob.mx

Ambassade du Mexique en Suisse
Adresse : Chancellerie : Weltpoststrasse 20 - 3015 Berne
Mail : informacionsui@sre.gob.mx
Tél : 031/357 47 47 - 031/357 47 56
Horaires : 9h00 - 13h00 et 14h30 - 18h00

Ambassade du Mexique en Belgique 
Avenue Franklin Roosevelt 94, 1000 Bruxelles, Belgique
Tel : 02 629 07 77

AU MEXIQUE

Ambassade de France au Mexique 
Campos Elíseos 339, Polanco, Polanco V Secc, 11560 Ciudad de México
tel : +52 55 9171 9700 

Ambassade de Suisse au Mexique 
Torre Optima, piso 11 
Paseo de las Palmas Nr. 405 - Lomas de Chapultepec  - 11000 Mexico DF
tel : +52 55 91 78 43 70 
email : mex.vertretung@eda.admin.ch 

Ambassade de Belgique au Mexique 
Avenida Alfredo Musset 41, Colonia Polanco - 11550 Mexico 
tel : +52 55 528 007 58 
email : Mexico@diplobel.fed.be 

Demandez votre devis 04 50 27 62 57