INFORMATIONS PRATIQUES CAMBODGE

Climat & Géographie du Cambodge

1/ Le climat au Cambodge

Le Cambodge jouit d’un climat tropical. La saison sèche s’étend pour l’essentiel de novembre à mars avec des températures de 25 à 30°C. La mousson d’été, d’avril à octobre est chaude (35°C) et humide (fortes averses de courte durée). Avril et mai sont les deux mois les plus chauds (40°C)

La meilleure saison pour visiter l’ensemble du Cambodge se situe de novembre à mars.

2/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

3/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Carte du Cambodge

Carte touristique Cambodge
Télécharger la carte

Superficie : 181 035 Km² (moins du tiers de la France)

Population : 14,8 millions d’habitants

Densité : 80 habitants/km² (en France : 101hab/km2)

Capitale : Phnom Penh (1,5 million d’habitants)

Autres villes : Sihanoukville (210 000), Battambang (180 000), Siem Reap (150 000), Kratie (100 000)

Point culminant : Phnom Aural (1813m)

Plus long fleuve : Mekong (500km)

Dimensions : 500 km du nord-est au sud-ouest, et 225 km d’est en ouest.

 

Régime : Monarchie constitutionnelle à tendance autoritaireRoi : Norodom Sihamoni (depuis 2005)

Langues : Khmer, français (écrit administratif), anglais et vietnamien.

Religions : bouddhisme, islam, christianisme.

Monnaie : riel (1 € = 5552 KHR au 9/05/2014).

Taux d'alphabétisation : 84 %.

Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco :  Angkor (1992), Le temple de Preah Vihear (2008) 

Formalités & Visa au Cambodge

Pour votre voyage au Cambodge, vous devez être en possession d’un passeport valable six mois après la date de votre retour avec deux pages vierges.

Le visa (obligatoire) pour le Cambodge peut se faire:

- à l’arrivée  (30USD + 1 photo d’identité récente + formulaire fourni aux postes frontières ou dans l'avion). Notez que la procédure peut prendre entre 10 et 30 minutes et que la police peut demander quelques dollars de plus.

- à l'Ambassade avant votre départ (une photo, une copie du passeport, un formulaire, 30€). Nous vous invitons à prévoir un délai minimum de 7 jours ouvrables pour toute demande de visa.

- e-visa par internet (selon certaines conditions) sur le site: www.evisa.gov.kh. Attention : le E-visa est accepté seulement aux 5 points de passage suivants :l’aéroport de Siem Reap, l'aéroport de Phnom Penh, Poipet (frontière avec la Thaïlande), Cham Yeam, Koh Kong/Had Lek (frontière avec la Thaïlande), Bavet/Moc Bai (frontière avec le Vietnam).

Le visa simple est valable à compter de sa date d'émission pour une durée de 90 jours, l'entrée et la sortie doivent s'effectuer durant cette période. La durée du séjour sur place est de 30 jours. Ils peuvent être prorogés d’un mois maximum, une seule fois, par les services de l’immigration de Phnom Penh (35$)

 

 

Vie pratique au Cambodge

Langue
Au Cambodge, la langue officielle est le khmer. Une langue grammaticalement très simple mais impossible à déchiffrer à l’écrit. Rassurez-vous, pratiquement tout est traduit en anglais dans les magasins, les restaurants et les édifices publics. Le français reste la deuxième langue du pays, utilisé pour les documents administratifs mais de moins en moins parlé.

Quelques mots de khmer :
Bonjour = Souô Sadaï
Au revoir = Léa Haï
Merci (beaucoup)= Or Koun (charan)
Oui = baat (par les hommes) / chaah (par les femmes)
Non = baat tè / chaah tè
S’il-vous-plaît = Som / Someta
Excusez-moi = Som Toh

Décalage horaire
Il y a 6h de plus qu'en France en hiver et 5h de plus en été.

Courant
220 volts : Les prises françaises s’adaptent parfaitement aux prises cambodgiennes.

Téléphone & Internet
L’indicatif pour joindre le Cambodge depuis la France est le 00 855 + l’indicatif de la ville correspondante. Le pays dispose d’un bon réseau de téléphonie mobile et les opérateurs varient selon les régions. Possibilité d’acheter sur place une carte SIM locale pour réduire les factures avec un crédit de communication (coût d’environ 5 USD). Vous en trouvez dans presque tous les commerces. Nous vous conseillons les 3 principaux opérateurs suivants : Mobitel, Metphone et Beeline.

Au Cambodge, on trouve dans les grandes villes des cafés internet, et dans les petites villes et villages, de plus en plus souvent, mais ce n’est pas encore généralisé (et la vitesse du débit varie beaucoup). Choisissez un hôtel de catégorie moyenne à supérieure si vous voulez qu’ils fournissent ce service.
Quant au wifi, il apparaît dans les grandes villes et se répand petit à petit.






Monnaie & Argent au Cambodge

La monnaie cambodgienne
La monnaie au Cambodge est le Riel (KHR).
1 € = 5552 KHR au 9/05/2014 – voir le cours actualisé du Riel ici
Prévoir de petites coupures ou pièces pour les pourboires et oboles.

Il faut savoir que le dollar est très utilisé au Cambodge, tout le monde l’accepte. On vous rend la petite monnaie en riel, ce qui permet d’avoir toujours des coupures des deux devises sur soi.
Prévoyez d’acheter des dollars avant votre départ, l’euro se change très mal au Cambodge.

Cartes de paiement et retrait d'espèces au Cambodge
La carte de crédit est de plus en plus utilisée au Cambodge dans les grands hôtels, les restaurants haut de gamme, les boutiques de luxe, les agences de voyage et aussi dans certains gros supermarchés et guesthouses. Cependant, ce n’est pas le mode de paiement le plus courant et une commission d’environ 3% vous est prélevée à chaque règlement.

Concernant les retraits d’espèces, le réseau de DAB s'est développé dans les villes. Vous trouverez même des distributeurs de dollars à Phnom Penh, Siem Reap, Sihanoukville et Battambang. Une commission est prélevée à chaque retrait.

Le coût de la vie au Cambodge
Au Cambodge, le coût de la vie est particulièrement faible pour quelqu’un qui vient d’Occident. Manger ne coûte que généralement quelques euros. Même les restaurants des grands hôtels sont tout à fait abordables. Par exemple :
• Un repas complet pour une personne (plat + eau), entre 5 $ (3.6 € - très bon marché) et 50 $ (36€ - plutôt chic !). Comptez une moyenne de 7 €

Taxes et pourboires
La taxe d’aéroport est incluse dans le prix du billet d’avion au départ d’Europe.

Le pourboire n’est pas une pratique répandue au Cambodge, il est toutefois bien vu de laisser quelques dollars dans les bars et restaurants, surtout à Phnom Penh.
Le pourboire est aussi toujours apprécié par les gardiens de parking quand le stationnement est « gratuit ». Cependant, ne pas laisser de pourboire ne vexera personne.

Quelques conseils
• Refusez systématiquement les billets scotchés ou déchirés sur les bords : il vous serait impossible de vous en servir ;
• Pensez à garder sur vous de la monnaie et des petites coupures pour vos menues dépenses ;

Vaccin, Santé & Sécurité au Cambodge

Santé
Vaccins et traitements conseillés pour voyage au Cambodge :
Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe et se rendant au Cambodge. Cependant, les suivants sont conseillés :
• Tétanos ;
• Polio ;
• Diphtérie ;
• Hépatites virales A et B ;
• Traitement anti-palu recommandé selon les régions visitées. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’Institut Pasteur, rubrique « L ‘info voyage » : www.pasteur.fr

Nourriture

Lors de votre voyage au Cambodge, il convient d’observer quelques précautions strictes : 

• Ne pas boire l’eau du robinet et éviter les glaçons et les pailles qui ne sont pas toujours à usage unique ;
• Eviter les légumes crus et les fruits non lavés, non pelés, non cuits ;
• Ne pas consommer de produits laitiers non industriels, ni de viandes non cuites à cœur.
• Eviter les produits surgelés.

En ce qui concerne les restaurants « de prestige » dans les grandes villes, vous pouvez être plus sereins, ceux-ci étant généralement aux normes internationales.

Sécurité
Au Cambodge, il n’y a pas de problème majeur, excepté des vols dans les grandes villes. Mais comme partout ailleurs, tout voyageur se doit de respecter quelques règles simples :
• Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport et de son visa. Une photocopie de son billet d'avion peut également s’avérer utile en cas de perte du billet.
• N’afficher aucun signe extérieur de richesse.
• Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou les confier à des inconnus.
• Ne pas suivre de faux représentants des offices de tourisme. Les représentants officiels se trouvent dans leurs bureaux.

Transports au Cambodge

1/ Distances et temps de transport au Cambodge

Hébergement au Cambodge

L’hébergement fait partie du voyage et peut vous apporter une découverte supplémentaire, il est donc important de s’y retrouver afin de choisir le type de logement qui vous correspond :

-guesthouses et petits hôtels : le niveau de qualité est bas : pas de climatisation, voire pas de ventilateur, moustiquaire en piteux état, eau chaude absente, etc. Les prix seront également très bas, si l’on n’est pas regardant sur l’hygiène.

-économique : hôtels de type 2* norme française (2-3* norme locale) : simple, propre et avec salle de bain privée. De petites structures sans prétention, de petite taille, convenant parfaitement pour un circuit. Il y en a partout évidemment, parfois équipé de piscine.

-confort : hôtellerie de charme, il en existe uniquement dans les grands centres touristiques (Phnom Penh, Siem Reap, Battambang, Sihanoukville, Kampot, Kep) : chambre confortable, toute commodité, piscine, etc.

-luxe : dans les villes principales (Phnom Penh, Siem Reap) on peut trouver des hôtels de luxe, correspondant aux standards internationaux.

-chez l’habitant : il est possible de partager la maison très simple des habitants, pour un moment chaleureux, de découvrir leur mode de vie, d’apprendre avec eux à cuisiner, etc. Il faudra se contenter alors d’un matelas au sol, d’une moustiquaire, et d’une salle d’eau rudimentaire. Vous pourrez ainsi découvrir des maisons typiques : sur pilotis, flottantes, pourquoi pas dans une pagode avec des moines... Belle expérience dans ce pays très accueillant !

-écotourisme : le Cambodge est un pays nature qui se prête à la découverte écotouristique : pourquoi ne pas dormir dans un écolodge au plus près de la nature ?

Le Cambodge vous offre toute une palette de logement à découvrir, de l’hébergement simple et convivial chez un particulier à des structures haut de gamme ou de charme. A vous de choisir votre mode d’hébergement ou de mélanger les styles pour une découverte encore plus riche !

Culture & Histoire du Cambodge

1/ Culture :

Religion : bouddhistes (96%), musulmans (2%, dont la plupart sont des chams), chrétiens(1%)
Boissons locales : bière locale Tiger Beer, vins de riz et vins de palmier à sucre, Teuk Kalohk, jus de fruits mixés...
Cuisine locale : beaucoup de riz, de poissons et de fruits tropicaux, Kyteow (soupe de nouilles de riz), Bobur (porridge de riz), Samlor (soupes)...
Savoir-vivre :
- Comme partout en Asie, il est d’usage de ne pas élever la voix et se montrer menaçant. Le terme « faire perdre la face » en langue Khmer, c’est l’équivalent du verbe « tuer ».
- Ne jamais toucher la tête d’un enfant ou d’une personne car ce geste équivaut à une injure.
- Dans les temples, contourner le Bouddha par la gauche, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ne pas s’asseoir dos au Bouddha et ne pas pointer ses pieds dans sa direction.
- Toujours demander l’autorisation avant de photographier quelqu’un.

2/ Histoire :

Entre le IXème siècle et le XIIIème siècle : Empire d'Angkor.
A partir du XIIIème siècle : déclin de l'empire d'Angkor suite à la mort du roi Jayavarman.
1834 : Règne de l'Empereur Minh Mang et contrôle de la majeure partie du Cambodge par le Vietnam.
1863 : Présence française au Cambodge pour aider le pays à échapper aux dominations Thaïe et Vietnamienne. Les Français contraignent Norodom 1er à signer un traité de protectorat qui marque le début de 90 ans de domination française.
1887 : Le Cambodge est intégré à l'Indochine Française.
1953 : Le Cambodge proclame son indépendance sous le règne de Norodom Sihanouk, à la fin de la guerre d'Indochine. (Fin de la fédération Indochinoise en 1954 et fin de la présence Française en 1956)
1970 : Coup d'Etat : le Marechal Lon Nol renverse la monarchie et installe un régime militaire.
1970-1974 : Période de guerre civile pendant laquelle le gouvernement, très corrompu, se fait battre sur tous les fronts par les Khmers rouges.
1975 : Chute de Phnom Penh, les Khmers rouges, « un mouvement politique et militaire cambodgien communiste » s'emparent de la capitale. Pol Pot, le chef des Khmers Rouges, impose un régime dictatorial.
1975-1979 : Régime des Khmers rouges.
1979 : L'armée vietnamienne chasse Pol Pot du pouvoir et instaure un gouvernement provietnamien à Phnom Penh. Les Khmers Rouges forment également un nouveau gouvernement. Le bilan de la guerre civile s'étend à 2 Millions de morts.
1982 : Sihanouk se joint aux Khmers Rouges, pour former un front opposé au gouvernement provietnamien.
1989 : Retrait des troupes vietnamiennes du Cambodge, après 11 ans d’occupation.
1991 : Accords de Paix signés par l'ONU, instaurant des élections libres et démocratiques.
1998 : Mort de Pol Pot, arrêté et condamné à la prison à vie un an plus tôt.
2001 : Création d’un tribunal de jugement des Khmers rouges, au pouvoir entre 1975 et 1979.
2004 : Le roi Sihanouk abdique. Succession du roi Norodom Sihamoni, son plus jeune fils. Le Cambodge devient enfin membre de l’OMC, 10 ans après avoir présenté sa demande d’accession.
17 février 2009 : Ouverture du procès des Khmers rouges à Phnom Penh (5 inculpés seulement).
2011 : Le temple de Preah Vihar, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, provoque de nouveaux affrontements entre Thaïlandais et Cambodgiens. Situé à la frontière, il est source de conflit entre les 2 pays qui revendiquent chacun son appartenance.
3 février 2012 : Duch/Deuch (Kang Kek Ieu), très impliqué dans le mouvement khmer rouge, est condamné en appel à perpétuité pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Il marque le premier verdict définitif rendu dans le cadre des condamnations des Khmers rouges.
15 octobre 2012 : Mort de Norodom Sihanouk, une figure marquante de la vie politique cambodgienne durant le 20ème siècle. Funérailles en présence du Premier ministre français.


Histoire

Entre le IXème siècle et le XIIIème siècle : Empire d'Angkor.
A partir du XIIIème siècle : déclin de l'empire d'Angkor suite à la mort du roi Javavarman.
1834 : Règne de l'Empereur Minh Mang, contrôle de la majeure partie du Cambodge par le Vietnam
1863 : Présence française au Cambodge pour aider le pays à échapper aux dominations Thaïe et Vietnamienne. Les Français contraignent Norodom 1er à signer un traité de protectorat. Début de 90 ans de domination française.
1887 : Le Cambodge est intégré à l'Indochine Française.
1953 : Le Cambodge proclame son indépendance sous le règne de Norodom Sihanouk, à la fin de la guerre d'Indochine. (Fin de la fédération Indochinoise en 1954 et fin de la présence Française en 1956)
1970 : Coup d'Etat : le Marechal Lon Nol renverse la monarchie et installe un régime militaire.
1975 : Chute de Phnom Penh, les Khmers rouges, « un mouvement politique et militaire cambodgien communiste » s'emparent de la capitale. Pol Pot, le chef des Khmers Rouges, impose un régime dictatorial. C'est le début de la guerre civile entre les Khmers Rouges et le gouvernement.
1979 : L'armée vietnamienne chasse Pol Pot du pouvoir. Gouvernement provietnamien à Phnom Penh. Les Khmers Rouges forment également un nouveau gouvernement. Le bilan de la guerre civile s'étend à 2 Millions de morts.
1980 : Famine.
1982 : Sihanouk se joint aux Khmers Rouges, pour former un front opposé au gouvernement provietnamien.
1989 : Retrait des troupes au Vietnam.
1991 : Accords de Paix signés supervisés par l'ONU. Elections dorénavant libres et démocratiques.
1998 : Mort de Pol Pot.
2004 : Le roi Sihanouk abdique. Succession du roi Norodom Sihamoni.
2005 : Le Cambodge rejoint l'OMC

Fêtes et traditions du Cambodge

Notre équipe travaille actuellement sur ce contenu exclusif !

Adresses Utiles au Cambodge

En France

Ambassade du Cambodge en France :
4, rue Adolphe-Yvon, 75116 Paris.
RER C : Henri-Martin
Tél. : 01-45-0-47-20.
Site internet : ambcambodgeparis.info
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h pour les visas (compter 48h pour l'obtenir) ou dans la journée avec un supplément de 15€.

Ambassade du Cambodge à Genève:
Chemin Taverney, 3, case postale 213, 1218 Le Grand-Saconnex, Genève.
Tél. :022-7887-773.
E-mail : camemb.gv@mfa.gov.kh

Ambassade du Cambodge en Belgique :
Avenue de Tervueren, 264A, Bruxelles 1150.
Tél. : (02) 772-03-72.
E-mail : amcambel@skynet.be

Au Cambodge

Ambassade de France :
1 boulevard Monivong - BP 18 - Phnom Penh
Tél : [855] (23) 430 020
Permanence d’urgence : 023.430.026
Site internet : Ambafrance.phnompenh-amba@diplomatie.gouv.fr
- Services consulaires : De 8H30 à 11H30 du lundi au vendredi, l’après-midi uniquement sur rendez-vous.
- Service des visas : De 8H30 à 11H30 le lundi, le mercredi, le jeudi et le vendredi.
Fermé le mardi.

Consulat de Suisse :
P.O. Box 125, Phnom Penh
Tel : +855 23 219 045
E-mail : swissconsulate@online.com.kh

Demandez votre devis Ou contactez votre spécialiste au : 04 57 09 80 00