INFORMATIONS PRATIQUES COSTA RICA

Climat & Géographie du Costa Rica

1/ Le climat du Costa Rica

Le Costa Rica offre un climat tropical qui comporte 2 saisons: la saison sèche et la saison verte.

  • Saison sèche : du mois de décembre au mois d'avril. C'est aussi la haute saison touristique où les réserves naturelles et plages sont très fréquentées. Tandis qu'il fait chaud et sec dans les régions de l'est et le long de la côte Pacifique, les pluies se font plus rares sur la côte Caraïbe. 
  • Saison verte : entre les mois de mai et novembre, il pleut davantage mais les températures restent toujours très agréables. Cela survient sous forme d'orages plutôt en fin d'après midi et peut durer entre 1 et 3h. Par conséquent, la nature prend ses plus belles couleurs et recèle de jolis trésors qui feront le bonheur des photographes et amateurs de botanique. Le soleil continue de briller en journée et offre de belles perspectives de farniente. C'est aussi la période où les vagues sont les plus importantes faisant la joie des surfeurs.
  • Quelle que soit la saison où l'on se rend au Costa Rica, les températures sont sensiblement identiques, oscillant entre 25 et 35°C dans les basses terres (Guanacaste, nord du pays, péninsules d'Osa et de Nicoya, côtes Caraïbe et Pacifique).  Dans les hautes terres (Vallée Centrale, cordillères), elles sont plus fraîches et peuvent descendre proche de 0°C sur les plus hauts sommets.
  • La mer offre, tout au long de l'année, de belles opportunités de baignades, entre 23 et 30°C. 

2/ La meilleure saison pour un voyage au Costa Rica

Selon la région visitée, les saisons idéales ne seront pas les mêmes :

  • Entre novembre et avril (saison sèche), le Guanacaste (nord ouest) offre des paysages arides et un climat chaud. De même, la côte Pacifique, péninsule de Nicoya, parc Manuel Antonio sont généralement des régions sèches et ensoleillées. 
  • Dans la vallée centrale qui présente des régions plus élevées, les températures sont plus fraîches et les pluies plus marquées durant la saison verte.
  • La côte Caraïbe est beaucoup plus arrosée que sur le Pacifique, sauf durant les mois de juillet et août qui offrent de très belles journées.

3/ Températures (en degrés centigrades, maxi à l'ombre)

Tableaux températures Costa Rica 

4/ Pluies (hauteur en millimètre par mois)

Tableau pluie Costa Rica 

5/ La géographie du Costa Rica

Ce petit pays qui représente seulement 1/10ème de la France (51 100 km²) est bordé à l'est par l'océan Atlantique et à l'est par le Pacifique. Il s'étend sur 464 km du nord au sud et 259 km d'est en ouest. Malgré sa petite superficie, il offre une multitude de paysages et de climats. Ses parcs et réserves naturelles occupent près d'un tiers du pays. Plusieurs chaînes de volcans le composent dont 5 sont encore en activité (l'Irazu, le Poas, le Rincon de la Vieja, le Miravalles, l'Arenal). La Vallée Centrale située entre les montagnes au cœur du pays représente 3000 km² de terres fertiles où se trouvent la plupart des cultures du Costa Rica (café, cannes à sucre...). Il existe aussi des régions beaucoup plus sèches : le Guanacaste au nord ouest, les Caraïbes à l'est et les plaines marécageuses au nord.
Le pays possède des frontières communes avec le Nicaragua au nord et le Panama au sud.

1/ La géographie du Costa Rica

Ce petit pays qui représente seulement 1/10ème de la France (51 100 km²) est bordé à l'est par l'océan Atlantique et à l'est par le Pacifique. Il s'étend sur 464 km du nord au sud et 259 km d'est en ouest. Malgré sa petite superficie, il offre une multitude de paysages et de climats. Ses parcs et réserves naturelles occupent près d'un tiers du pays. Plusieurs chaînes de volcans le composent dont 5 sont encore en activité (l'Irazu, le Poas, le Rincon de la Vieja, le Miravalles, l'Arenal). La Vallée Centrale située entre les montagnes au cœur du pays représente 3000 km² de terres fertiles où se trouvent la plupart des cultures du Costa Rica (café, cannes à sucre...). Il existe aussi des régions beaucoup plus sèches : le Guanacaste au nord ouest, les Caraïbes à l'est et les plaines marécageuses au nord.
Le pays possède des frontières communes avec le Nicaragua au nord et le Panama au sud.

X

Carte du Costa Rica

Carte touristique Costa Rica
Télécharger la carte

1/ Quelques données

Superficie : 51 100 km² (1/10ème de la France)
Population : 4,8 millions d'habitants
Densité : 84 habitants au km²
Métissage : 94% d'européens, 3% d'afro-caribéens, 2% d'amérindiens, 1% de chinois
Capitale : San Jose avec 360 000 habitants, et 2 millions en comptant l'agglomération (soit 32,6% de la population du Costa Rica)
Point culminant : Chirripo, 3 820m
Pays limitrophes : Nicaragua au nord, Panama au sud
Dimensions : 464 km du nord au sud, 259 km d'est en ouest

2/ Sites inscrits à l'UNESCO

Culturel

  • Établissements de chefferies précolombiennes avec des sphères mégalithiques du Diquís (2014)

Naturel

  • Parc national de l'île Cocos (1997)
  • Réserves de la cordillère de Talamanca-La Amistad / Parc national La Amistad (1983)
  • Zone de conservation de Guanacaste (1999)

Formalités & Visa au Costa Rica

Pour votre voyage au Costa Rica, vous devez absolument être en possession d’un passeport, valable 6 mois après votre date de retour. Si vous êtes ressortissant européen, vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour inférieur à 3 mois (sinon, merci de contacter l’ambassade à Paris pour faire le nécessaire).

Permis de conduire : pour conduire au Costa Rica, il n'est pas nécessaire d'avoir un permis international. Le permis de conduire français est valable pour un séjour n'excédant pas 3 mois.

Pour tout ressortissant français qui revient du Costa Rica, vous pouvez ramener : 200 cigarettes (2 cartouches) OU 50 cigares, 4 litres de vins (non mousseux), 16 litres de bières, 1 litre de boisson alcoolique de plus de 22 degrés OU 2 litres de boissons alcooliques de moins de 22 degrés OU 1 litre d'alcool de 80 degrés et plus.

Vie pratique au Costa Rica

1/ Langue

L'espagnol est parlé par tous les costaricains. C'est un espagnol très pur, peu différent du castillan d'Espagne.

Accent : s, c et z se prononcent "s". le double « ll » et le « y » se prononcent « dj » : « la calle » se prononcera « la cadje »
Grammaire : vosotros(+2è pers. pluriel) est remplacé par ustedes(+3è pers. pluriel)
Quelques mots d'espagnol :
bonjour = buenos dias;
au revoir = adios;
salut = hola;
à bientôt = hasta luego
SVP = por favor;
merci = gracias;
oui = si;
non = no;

2/ Décalage horaire

Le décalage horaire au Costa Rica est de :
- moins 7h en hiver. Exemple: lorsqu'il est 12h à Paris, il n'est que 5h du matin au Costa Rica.
- moins 8h en été. Exemple: lorsqu'il est 12h à Paris, il n'est que 4h du matin au Costa Rica

3/ Courant électrique

Le courant est de 120 V, prises avec 2 fiches plates américaines. 

4/ Téléphone & Internet

L’indicatif pour joindre le Costa Rica depuis la France est le  00506. Le pays dispose d’un bon réseau de téléphonie mobile et les opérateurs varient selon régions.

Dans les villes importantes ou lieux touristiques, vous n'aurez aucun mal à trouver des « cyber cafés » et on trouve de plus en plus de lieux proposant le wifi, en particulier dans les hôtels d'un certain niveau et les cafés « à l'occidentale », présents dans les grandes villes.

Monnaie & Argent au Costa Rica

1/ La monnaie costaricienne

La monnaie au Costa Rica est le colon (CRC)
1 EUR = entre 550 et 600 CRC (cf : https://www.oanda.com/lang/fr/currency/converter/)
Il est préférable de se rendre au Costa Rica avec des dollars. Prévoir petites coupures pour les pourboires et les règlements dans les zones reculées du pays.
Toutefois, il est préférable de régler en colones les petites dépenses de la vie courante (bouteille d'eau, taxis, repas dans un petit restaurant local...)

2/ Cartes de paiement et retrait d'espèces au Costa Rica

Vous pouvez aussi retirer des colones ou des dollars américains avec votre carte Visa, American Express ou Mastercard.
Attention, si les distributeurs automatiques sont présents dans les principales villes du Costa Rica, vous aurez du mal à en trouver dans certaines régions plus isolées. Gardez à l'esprit que les opérations réglées par carte bancaire sont toujours soumises à commissions (variables en fonction des banques).  
Les horaires d'ouverture des banques sont assez restreints : de 9h à 15h du lundi au vendredi. Les distributeurs automatiques sont le plus souvent accessibles 24h/24.
Il est aussi possible de faire changer de l'argent liquide (dollars) sur place auprès de quelques banques nationales sans commission (Banco Nacional, Banco de Costa Rica, Banco Popular) ou des bureaux de change (casas de cambio), mais les taux de change sont souvent élevés.
Essayez, dans la mesure du possible, de toujours avoir de la monnaie sur vous, les commerçants n’ayant pas tous l’appoint, certains vous refuseraient la vente, et de limiter l’usage de votre carte pour économiser les frais bancaires (partir avec des dollars que vous pourrez changer sur place en colones).

3/ Le coût de la vie au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays bon marché si on le compare à l'Europe mais il est le plus cher d'Amérique Centrale. Son économie est aujourd'hui basée sur le tourisme, aussi la plupart des prestataires de services ont calqué leurs tarifs sur ceux d'Amérique du nord ou d'Europe.

Par exemple :

  • un repas complet dans un « soda» (restaurant local) :  10 à 15 €
  • un repas complet dans des restaurants plus élaborés : à partir de 20 €
  • une bouteille d'1 litre d’eau coûte environ 1 €
  • 1 litre d'essence : 0,90 €
  • une entrée dans un parc national : 10 USD

4/ Taxes et pourboires
La question du pourboire est toujours sensible. Il est à déterminer selon votre appréciation pour la qualité de l’attention reçue, de la durée des services effectués et de l’intensité du travail fourni.  
Dans les restaurants, le pourboire est généralement inclus dans le service et figure sur la note. Toutefois, vous pouvez laisser 1 USD par personne ou un billet de 1000 colones.
Prévoyez environ 1 à 2 USD par jour par personne pour le chauffeur, 3 à 5 USD par jour par personne pour le guide.

En sortant du pays, vous devrez vous acquitter d'une taxe de sortie du territoire s'élevant à : 28 USD (payable par CB, en dollars ou en colones) 

Les restaurants ajoutent généralement 15% de taxes et 10% de service à la note. Dans les hôtels, le personnel de service s'attend à recevoir un petit pourboire. Il n'est pas d'usage de laisser un pourboire aux chauffeurs de taxi.

5/ Quelques conseils

  • Refusez systématiquement les billets scotchés ou déchirés sur les bords : il vous serait impossible de vous en servir ;
  • Pensez à garder sur vous de la monnaie et des petites coupures pour vos menues dépenses ;
  • Les dollars sont acceptés dans la plupart des hôtels et restaurants, mais également à l’entrée des musées et monuments ;
  • Sachez qu'une fois de retour en France, vous ne pourrez plus faire changer vos colones en euros... Aussi, mieux vaut ne pas trop retirer à la fin de votre voyage, ou sinon dépensez tout sur place !

Vaccin, Santé & Sécurité au Costa Rica

1/ Vaccins et traitements conseillés pour voyager au Costa Rica

Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe et se rendant au Costa Rica. Cependant, les suivants sont conseillés :

  • Tétanos
  • Polio
  • Diphtérie
  • Hépatite B (vaccination hépatite A recommandée)

ATTENTION : certificat international de vaccination contre la fièvre jaune obligatoire si vous avez effectué un voyage, ou même un simple arrêt, dans un autre pays d’Amérique (Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Pérou et Venezuela et Guyane Française), ou dans un pays d’Asie, ou dans un pays d’Afrique infecté (Angola, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, République Démocratique du Congo, Gabon, Gambie, guinée, Libéria, Nigeria, Sierra Léon et Soudan), vous vous verrez systématiquement refuser l’accès si vous ne possédez pas le document requis. Pire, vous risquez le placement d’office en quarantaine, et le renvoi pour raisons sanitaires.

Le paludisme : les régions à risque sont limitées au quartier de la Cieneguita, à Puerto Limon et à Los Chiles au nord du pays. Attention les antipaludéens sont souvent plus nocifs dans leurs effets secondaires que la prévention qu’ils sont censés apporter…Seul votre médecin est à même de vous conseiller sur l'opportunité (ou pas) de prévoir un traitement antipaludéen.

2/ Nourriture

Lors de votre voyage au Costa Rica, il n’y a pas de réel problème sanitaire :

  • l’eau est généralement potable (faire attention dans les zones rurales). Pour les personnes sensibles, préférez l'eau en bouteille.
  • Evitez de consommer des crudités. Préférez les légumes cuisinés. Epluchez les fruits avant de les manger.

3/ Sécurité

Le Costa Rica ne connaît pas de problème majeur quant à la sécurité. Toutefois, comme dans toutes les grandes villes, il faut rester vigilant et surveiller ses affaires.
Attention toutefois aux abords de l'aéroport de San José où des personnes malveillantes s'arrangent pour que vous creviez un pneu ou que vous assistiez à un « faux accrochage ». Une fois sortis de votre véhicule, ils s'empressent de vous voler papiers et argent.

Voici quelques consignes à respecter :

  • Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport et permis de conduire.
  • N’afficher aucun signe extérieur de richesse (montre, bijoux etc).
  • Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou les confier à des inconnus.

Transports au Costa Rica

1/ Prendre le bus au Costa Rica

Les bus desservent relativement bien l'ensemble du pays et des principaux sites touristiques. C'est sans doute le moyen de transport le moins cher pour découvrir le pays, sans oublier que cela permet aussi de rencontrer les locaux. Toutefois, les horaires ne sont pas toujours très bien respectés, et les bus sont assez lents.

Il existe plusieurs compagnies qui sillonnent le pays. Les niveaux de confort varient en fonction de la distance et des sociétés de transport, mais ils sont rarement équipés de toilettes.

Notez qu'il y a 2 sortes de bus publics :

  • les « directo » qui vous conduisent d'un point à un autre en faisant quelques haltes seulement
  • les « colectivo » qui font des arrêts très réguliers pour déposer et prendre de nouveaux passagers... Le trajet peut alors devenir très long.

Les compagnies privées Gray Line et Interbus proposent de transporter les touristes d'un hôtel à un autre à travers presque tout le pays. Les véhicules sont plus confortables, disposent de la climatisation, ne sont pas bondés, mais coûtent plus chers.

Dans la capitale, il n'existe pas de terminal terrestre où toutes les compagnies sont regroupées.... Chacune a la sienne disséminée de part et d'autre de la ville.
 
En dehors des vacances et longs week-end, il n'est pas nécessaire de réserver plusieurs jours à l'avance ; quelques heures suffisent.

2/ Prendre le bateau au Costa Rica

Il existe des ferries qui permettent de traverser, plusieurs fois par jour, le golfe de Nicoya depuis la côte pacifique centrale jusqu'au sud de la péninsule de Nicoya.  
Plus au sud, un bateau ferry (pour les piétons uniquement) relie quotidiennement Golfito à Puerto Jimenez situé sur la péninsule d'Osa.
Sur la côte caraïbe, il est possible de se rendre en bateau jusqu'à Tortuguero depuis Cariari et Moin.

3/ Location de voiture au Costa Rica

Louer un véhicule pour sillonner le Costa Rica est certainement le meilleur compromis que nous puissions vous conseiller. Cela permet de découvrir le pays à son rythme en faisant des haltes tout au long du parcours. Il est préférable de louer un véhicule 4x4 souvent nécessaire pour explorer sans crainte les parcs et réserves naturelles.
En effet, si les axes principaux sont des routes en relativement bon état, il existe de nombreuses pistes de qualité variable, et qui peuvent devenir très boueuses durant la saison des pluies.

La prudence est de rigueur : le comportement imprévisible de certains conducteurs, le grand nombre de camions et l'état plus ou moins carrossable de la chaussée requièrent la plus grande précaution.  Aussi, les quelques conseils à respecter sont les suivants :

  • respecter les limitations de vitesse
  • préférez la conduite de jour
  • ne pas laisser d'affaires visibles ni d'objet de valeur dans la voiture
  • se munir d'un GPS ou d'une bonne carte routière
  • anticiper les agissements des piétons et vélos circulant le long des routes
  • bien vérifier l'état du véhicule lors de sa prise en main (freins, pneus, feux…) ainsi que le contrat d’assurance
  • boucler vos ceintures à l'avant et à l'arrière, sous peine d'amendes

En cas de contrôle policier vous ne devez en aucun cas verser de l'argent au policier. Il dressera un procès verbal que vous devrez remettre et régler au loueur au moment de la restitution.  
En cas d'accident avec un autre véhicule, ou d'accrochage (ou effraction) pendant votre absence, prévenez la police qui dressera un procès verbal (ne déplacez pas le véhicule avant l'arrivée des policiers, sinon l'assurance ne couvrira plus le dommage).
Les voitures de location ne sont pas autorisées à sortir du territoire costaricien.

Permis de conduire : pour conduire au Costa Rica, il n'est pas nécessaire d'avoir un permis international depuis au moins 3 ans. Le permis de conduire français est valable pour un séjour n'excédant pas 3 mois. Selon les loueurs, il faut être âgé de 21 ou 25 ans minimum.

4/ Distances et temps de transport

Tableau transports Costa Rica

Hébergement au Costa Rica

L’hébergement fait partie intégrante du voyage, il est donc important de s’y retrouver afin de choisir le type de logement qui vous correspond le mieux. Le Costa Rica offre une large palette d’établissements, de petit budget à haut de gamme. Chaque lieu : que ce soit en ville ou à la montagne, au bord de la plage ou dans un parc national, propose ses hébergements typiques. Du lodge à l'hôtel de luxe en passant par une nuit sous tente, vous trouverez votre bonheur.

Le Costa Rica est reconnu pour sa politique de protection de l´environnement et son écotourisme. Aussi, le Comité National de Développement Durable (CST) a mis en place une classification reconnaissable par un logo à feuilles.  

Les périodes les plus chargées sont de décembre à avril durant laquelle il est préférable de réserver à l'avance.

1/ Auberges de jeunesse

L'offre est bien présente au Costa Rica, mais il ne faut pas s'attendre à des tarifs très bon marché. On peut trouver des dortoirs classiques mais également des chambres doubles plutôt confortables.   

2/ B&B

Les Bed & Breakfast se sont multipliés ces dernières années au Costa Rica avec le grand nombre d'européens et de nord-américains qui sont venus s'y installer. Ils peuvent être simples et sans prétention comme charmants, confortables et beaucoup plus onéreux.     

3/ Catégorie 2* locales

Une « cabina » a plusieurs significations au Costa Rica : ça peut être un petit bungalow indépendant ou une chambre avec ou sans salle de bain (eau chaude le plus souvent). Certaines sont même équipées du Wifi. Dans tous les cas, c'est souvent simple mais tout à fait correct.  

4/ Catégorie 3* locales - standard

C’est la catégorie que nous pourrions recommander, au meilleur rapport qualité/prix. Chambre simple, propre et avec salle de bain privée, avec ventilateur ou climatisation. Ils peuvent être dénués de charme dans des bâtiments modernes ou à l'inverse avoir beaucoup de cachet dans un style très authentique. Ils offrent généralement TV, téléphone, Wifi et personnel parlant anglais.   

5/ Catégories 4* locales

Les prix commencent à devenir plus élevés, mais cela peut encore rester abordables pour ceux qui ont un budget plus important. Il s’agit souvent d’hébergement en hôtels boutique ou en hôtels tout inclus de plus grande capacité mais avec un très bon service et souvent une piscine.   

6/ Catégorie 5*

Dans cette catégorie, on trouve généralement des ecolodges respectueux de mesures environnementales très précises, ainsi que de grands complexes hôteliers, généralement situés sur la côte, qui offre à ses hôtes un large éventail de services et d'activités. Ils sont pour la plupart implantés dans un cadre privilégié sur des sites d’exception.    

7/ Apparts et villas

Ils sont de plus en plus développés au Costa Rica. De taille plus ou moins grande, d'une à plusieurs chambres, équipés d'une cuisine et d'une piscine pour les plus luxueux, ils permettent à des familles ou des groupes d'amis de se regrouper en ce lieu et de rayonner dans le secteur. Les tarifs sont variables selon la taille, la période et le secteur géographique choisi.

8/ Tentes

Installées dans les règles de l'art : sur pilotis pour laisser le passage aux animaux et abritées par une structure rigide pour se protéger des averses de pluies, elles sont généralement situées dans la jungle ou sur la côte. C'est un moyen original d'explorer la nature en son cœur, de cotoyer la vie nocturne de plus près et d'être réveillé aux sons de la forêt et de ses occupants.  
 
Vous avez aussi des possibilités plus « locales » :

  • Nuit chez l’habitant : voilà une bonne occasion de voir comment vivent les locaux. Cette formule tend à se démocratiser de plus en plus et quelques bonnes adresses voient le jour. Le confort y est sommaire mais le but est de partager la vie des familles (participation aux tâches journalières, travail dans les champs, préparation des repas…).
  • Camping : c'est une pratique courante pour les locaux, un peu moins pour les touristes. Même s'il n'est pas légal sur la côte, il est généralement toléré. Dans les parcs nationaux, des zones sont spécialement aménagées pour accueillir les campeurs.

Culture & Histoire du Costa Rica

1/ Histoire

1502 : Christophe Colomb découvre l'Ile d'Uvita au large de Limon
1519 : Arrivée des premiers colons espagnols dans le golfe de Nicoya
1737 : Fondation de San José
1821 : Le Costa Rica devient une république indépendante.
1824 : La région Nicoya - Guanacaste se sépare du Nicaragua et rejoint le Costa Rica
1940 : Le Costa Rica déclare la guerre à l'Allemagne
1963 : Eruption du volcan Irazu qui va durer 2 ans
1987 : Oscar Arias reçoit le prix Nobel de la paix
2006 : Oscar Arias est élu président de la République
2014 : Luis Guillermo Solis est élu président de la République (Parti d'Action Citoyenne – social démocrate)

2/ Personnages célèbres

Juan SANTAMARIA : Héros national qui s'est illustré lors de la bataille de Rivas au Nicaragua.
Carmen LYRA : Ecrivain, politicienne, professeur de littérature.
Claudia POLL AHRENS : Nageuse médaillée 3 fois aux Jeux Olympiques.
Franklin CHANG DIAZ : Astronaute.
Oscar ARIAS SANCHEZ : Economiste, politicien, prix Nobel de la paix, puis président de la République


3/ A voir avant de partir

El cielo rojo, de Miguel Alejandro Gomez (2008)
« Berny et Nestor sont tout juste diplômés et n'ont pas d'idées précises sur leur avenir professionnel.  Incertains quant aux possibilités qu'offre le Costa Rica, les garçons décident de se concentrer sur une réalité plus accessible : trouver des filles, sortir et profiter pleinement des fêtes de fin d'année. Cependant, au fil des jours, divers événements vont compliquer leur existence ».
Source : www.fr.fulltv.tv

El regreso, de Hernan Jimenez (2011)
« Après une décennie à l'étranger, Antonio retourne au Costa Rica pour une courte visite. Impossible de fuir, comme d'habitude, il est confronté à tout ce contre quoi il a désespérément lutté dans le passé: une famille brisée, un père malade, un pays violent et des amis perdus».
Source : www.senscritique.com  

4/ A lire avant de partir ou à mettre dans sa valise

Oro, de Cizia Zykë, 1985
« Cizia Zykë est un personnage peu commun, aventurier des temps moderne, hors la loi notoire, toute sa vie n’a été que aventure, galère, argent et excès.
Oro est le premier roman d’une trilogie autobiographique de Cizia Zykë qui raconte son passage au Costa Rica pour tenter de trouver de l’or dans la péninsule d’Osa et plus exactement dans le Corcovado, qui est maintenant un parc national. »
Source : www.costarica.fr

Le monde des cîmes, de Mark Moffett, 1995
« Exploration de la canopée tropicale. Un livre admirable, par son texte et ses illustrations, il rend compte de façon moderne et accessible, de la grande aventure vécue par les biologistes spécialisés dans les canopées tropicales. »
Source : www.cleyet-marrel.com

Fêtes et traditions du Costa Rica

Fêtes importantes

Janvier

    Palmares – 2 premières semaines de janvier: danses, carnaval, musique
    Alajuelita – semaine du 15 janvier : procession religieuse, défilé de chars tirés par des boeufs
    Santa Cruz – semaine du 15 janvier : bals et corridas

Février

    San Isidro del General – première semaine de février : foire d'exposition d'élevage, agricole et industrielle, corridas traditionnelles et expositions florales
    Fête des Petits Diables – dernière semaine de février : au sud de San Isidro del General, dan sle village de Boruca de rey Curre, reconstitution de la lutte entre les indiens et l'espagnol (masques, danses, feux d'artifice)
    Carnaval de Puntarenas – dernière semaine de février : une semaine de célébrations et de défilés

Mars

    San José - corridas, rodéos et courses de chevaux
    Escazú – Jour du « Boyero » national – deuxième dimanche de mars : défilé coloré de charrettes, bénédiction des animaux et des récoltes
    Exposition Nationale d’Orchidées – mi-mars
    19 mars - Jour de San José: célébration religieuse dans toutes les municipalités portant ce nom
    Ujarras – mi-mars : procession religieuse depuis Cartago jusqu'à Ujarras

Avril

    Semaine sainte – mars ou avril : grandes processions partout dans le pays
    11 avril - Jour de Juan Santamaría : commémoration du héros national du Costa Rica. Défilés d'étudiants, concerts et danses

Mai

    1er mai - Jour du Travail : défilés dans les rues
    1er mai - Puerto Limón : repas champêtres, danses, jeux de cricket et domino
    15 mai - Escazú – Jour de San Isidro Labrador : célébrations dans tout le pays en l'honneur du St  patron des fermiers : bénédiction d'animaux et des récoltes
    17 mai - Course de la Saint Jean: semi marathon
    29 mai - Jour Corpus Cristi : célébration religieuse

Juin

    29 juin - Célébration du jour de Saint Pierre et Saint Paul

Juillet

    Puntarenas – Jour de la Vierge de la mer – le samedi le plus proche du 16 juillet : défilé d'embarcations de pêche et de yachts décorés devant les plages de Puntarenas et dans le Golfe de Nicoya, concerts, feux d'artifice
    25 juillet - Jour de l’Annexion de Guanacaste : fêtes, danses, corridas, rodéos, concerts
    Alajuela – Festival de la mangue : festival, musique, foire de l'art costaricien

Août

    2 août - Cartago – Célébrations de la Vierge des Anges : processions religieuses
    30 août - San Ramón – Jour de San Ramón : défilés, danses pour célébrer les 30 saints

Septembre

    15 septembre - Jour de l’Indépendance du Costa Rica (et du reste de l’Amérique Centrale) : défilés, danses

Octobre

    9 octobre - San Isidro del General : anniversaire de la fondation de la ville
    12 octobre - Puerto Limón – Carnavals de Limón : danses, défilés, concerts à la façon caribéenne
    12 octobre - Tres Rios de la Union – Jour de la Vierge du Pilier : défilé de chars construits en écorces, grains et soie de maïs
    31 octobre - Cartago – Défilé Mascareros : groupes folkloriques
    Upala – Festival du maïs

Novembre

    2 novembre - Jour des saints défunts
    Vallée Centrale – Concours de récolte de café : musique, danses
    San José – Festival International de Théâtre : représentation de théâtre de rue

Décembre

    Fête des Petits Noirs – semaine du 8 décembre – village indigène de Boruca : rituel aborigène, chars colorés, musique et danses
    8 décembre - Immaculée Conception : feux d'artifice
    12 décembre - Nicoya – Fête de la Yeguita : processions, corridas, concerts et feux d'artifice
    San José (Zapote) – Fêtes populaires – du 25 au 31 décembre : parc de loisirs, corridas
    26 décembre - San José : « tope », défilé de chevaux
    27 décembre - San José – Carnaval : long défilé de chars, musique, danses
    Célébration nationale de la Nativité – commence début décembre

 

Traditions

Religion : catholiques (69 %), anglicans et protestants (13%), bouddhistes (c'est au Costa Rica qu'ils sont le plus nombreux en Amérique Centrale) juifs et religions indigènes (18%)

Traditions : football, agriculture (banane, café) artisanat (joaillerie, bois)

Cuisine : le gallo pinto (sauté de coq au riz et haricots servis avec des oeufs), bocadillos (amuse-bouches servis en apéritif), ceviche (poissons marinés dans du jus de citron vert), tortillas con natilla (chaussons fourrés trempés dans de la crème).

Boissons : cafecito (café au lait), batidos (jus de fruits frais mélangé à du lait), guaro (alcool de canne à sucre).

Adresses Utiles au Costa Rica

1/ Représentation du Costa Rica en France

Ambassade du Costa Rica
4 square Rapp – 75007 Paris
Tél : 01 45 78 96 96 ou  01 45 78 50 93
Web : www.ambassade-costarica.org
Mail : embcr@wanadoo.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 18h

Consulat du Costa Rica
78 avenue Emile Zola – 75015 Paris
Tél : 01 45 78 99 66
Mail : consulat.cr@gmail.com
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30

2/ Représentation du Costa Rica en Belgique

Ambassade du Costa Rica
489 avenue Louise - Boîte 13 – 1050 Bruxelles
Tél : (32) 2640 5541
Web : www.costaricaembassy.be

3/ Représentation du Costa Rica en Suisse

Ambassade du Costa Rica
Marktgasse51 – 3011 Berne
Tél : (41) 31 372 78 87
Mail : costa.rica@bluewin.ch

Consulat général
Case postale 85, chemin de Mornex 38 – 1001 Lausanne
Tél : (41) 21 312 77 64

4/ Représentation du Costa Rica au Luxembourg

Consulat honoraire du Costa Rica
16 rue des Prunelles – 5371 Schuttrange
Tél : (352) 2635 2680
Mail : cingolao@pt.lu

5/ Représentation de la France au Costa Rica

Ambassade de France
De la Mitsubishi - 200m sur y 25m oeste Curridabat 10177-1000 San José
Tel : (506) 22 34 41 67
Fax : (506) 22 34 41 95
Web : www.ambafrance-cr.org/
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30

Demandez votre devis Ou contactez votre spécialiste au : 04 50 57 35 52