Santé & sécurité

Retour

1/ Vaccins et traitements conseillés pour un voyage au Brésil

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs en provenance de la Guyane française, Angola, République démocratique du Congo, de la Bolivie, de la Colombie, d l’Equateur, du Pérou et du Venezuela.
Aucune vaccination n'est administrativement obligatoire pour les voyageurs en provenance d'Europe et se rendant au Brésil. Cependant, les suivants sont conseillés :

  • D.T. Polio (diphtérie-tétanos-poliomyélite);
  • Hépatite A
  • Pour l’hépatite B, vérifiez avec votre médecin (pour les séjours longs et répétés)
  • Fièvre-jaune, surtout pour un séjour en Amazonie et au Pantanal
  • Traitement anti-palu recommandé, surtout pour un séjour en Amazonie et au Pantanal. Le risque de paludisme existe dans la plupart des zones forestières au-dessous de 900 m

Vous retrouverez plus de détails concernant les vaccinations recommandées au Brésil sur le site de l’Institut Pasteur ou sur le site du Ministère des Solidarités et de la santé

Si vous avez un problème médical au Brésil, les ambassades peuvent vous indiquer les coordonnées des  médecins, dentistes, pharmaciens et services d’urgence. Voici les numéros utiles en cas d'urgence :

- Ambulances: 192

- Pompiers : 193

- Police secours : 190

2/ Nourriture

Lors de votre voyage au Brésil, il convient d’observer une précaution de base : ne pas boire l’eau du robinet et éviter les glaçons.

Ces précautions ne doivent pas vous empêcher de goûter à cette délicieuse cuisine pleine de saveur, doux mélange de cultures portugaise, indienne, japonaise, italienne, libanaise, africaine, allemande et indigène.

Du Nord au Sud du pays, la variété des plats est importante. Voici quelques exemples :

  • Feijoada : plat national à base de haricots noirs, mijotés avec du porc salé
  • Farofa : farine de manioc revenue avec du beurre, œufs, carottes et oignons
  • Moqueca de peixe ou camarão : plat de la région de Bahia, mélange de poisson ou crevette cuit avec du lait de coco, tomate, poivron, coriandre et huile de dendê.
  • Churrasco : grillade de viande (normalement du bœuf), très populaire.
  • Carne de sol ou carne seca : viande de bœuf salée et séchée.
  • Pato no Tucupi : plat de l’Amazonie, à base de canard, ail, jus de citron, racine de manioc et feuilles de jambu (plante d’Amazonie).

3/ Sécurité

Au Brésil, il n’y a pas de problème majeur, excepté des vols dans les grandes villes. Mais comme partout ailleurs, tout voyageur se doit de respecter quelques règles simples :

  • Ne jamais confier ses documents officiels à quiconque et toujours avoir sur soi une photocopie de son passeport.
  • N’afficher aucun signe extérieur de richesse.
  • Ne pas laisser ses effets personnels sans surveillance ou ne pas les confier à des inconnus.
  • Habillez-vous simplement sans un quelconque signe ostentatoire.
  • Sortez avec le minimum nécessaire, vous pouvez laisser le plus important dans le coffre de votre hôtel. Si vous devrez emporter des affaires, nous vous conseillons d’avoir un sac en bandoulière plutôt qu’un sac à dos.
  • A la plage, n’emportez que le strict nécessaire (serviette ou paréo, crème solaire, lunettes de soleil et des petites coupures pour les boissons).
  • La nuit, préférez prendre un taxi que de marcher à pied.
  • Utilisez les distributeurs de billets aux horaires d’ouverture des banques et jamais la nuit.
  • Effectuez vos changes dans les bureaux officiels, ne gardez sur vous que l’argent indispensable pour la journée, évitez les grosses coupures, évitez de laisser votre portefeuille dans la poche arrière de votre pantalon.
  • Si malgré toutes les précautions, vous vous faite volez, videz vos poches et ne résistez pas.

Vous trouverez plus d'informations concernant la sécurité sur le site de France Diplomatie.